AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FICTION] A stranger can bring you hapiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Mer 30 Oct - 21:50

A stranger can bring you hapiness


Présentation


  • Genre : Amitié, humour, romance, lemon
  • Chapitre en ligne : 28
  • Statut : terminé
  • Genre : hétéro
  • Groupe : Big Bang


Pour donner votre avis : aller ici

Résumé

Hana est un jeune française de 23 ans, elle est partie vivre en Corée pour fuir sa vie qui ne lui convenait pas. Partit dans un pays dont elle ne connaît rien elle va vite faire des rencontres intéressante qui vont guider sa vie vers son rêve de devenir danseuse. Un amour capricieux, le risque de perdre son rêve, Hana ne va pas avoir une vie très calme comme elle le pensait surtout quand son ancienne vie décide de la suivre jusqu’en Corée…

Bonne lecture à tous :)


Dernière édition par Pepe_Bubi le Mer 13 Aoû - 18:50, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Mer 30 Oct - 21:55

Chapitre 1 :
Euh... Merci Jackie !!?

Ah enfin arrivée je commençais à avoir mal aux fesses. La Corée j’y suis enfin. Il est vachement classe cet aéroport ! OK on s’en fou. Un nouveau pays, une nouvelle vie, un nouveau départ, voilà ce qui m’emmène en Corée. Pourquoi ce pays ? Je sais pas, surement parce que c’est loin de la France et que personne ne pensera me chercher ici. J’en avais marre de la France, de mes parents qui veulent me voir avocate, des amis que je n’ai pas, et des employeurs qui « ne cherche pas de danseuse pour le moment ». J’ai entendu dire que la Corée été une « usine à star ». Je ne veux pas spécialement devenir connu, mais ils ont surement besoin de danseur non ? Pourquoi ne pas tenter ma chance. Pendant un an j’ai économisé pour pouvoir partir et j’ai appris la langue.

Bon assez rêvé, taxi direction l’hôtel. C’est pas un 3 étoiles mais ça fera l’affaire jusqu’à ce que je trouve un appart. Je décide d’aller faire quelques courses histoire de visiter un peu les environs. J’arrive dans une petite supérette du cartier et commence à remplir mon panier de tout et n’importe quoi, surtout de la nourriture. Bon j’ai presque fini il me manque juste du nutella (ben oui personne ne peut survivre sans nutella). Je le trouve enfin. Putain pourquoi ils l’ont mis tout en haut ! Je fais comment avec mes 1m60 moi, on m’explique. Pendant que je galère une main passe à côté de ma tête et prend un pot. Un peu surprise je me retourne et me retrouve en face to face avec un mec portant une casquette baissé sur ses yeux et une capuche par-dessus. Je trouve rien de mieux à faire que de beuguer (saloperie de cerveau kinder), je me disais « genre toi qui est grand tu ne veux pas m’aider steuplait ». Il relève sa casquette dégageant ainsi son visage. Bordel j’ai failli faire un coma tellement il est beau. Il me tend le nutella en disant :

___ : Tiens au lieu de te fatiguer /smile/
Hana : (Non ne sourit pas je vais mourir) Ah euh… Merci
___ : Merci qui ?

WHAT THE FUCK !!!!! Comment ça merci qui ?? Genre ton nom il est écrit sur ton front. Pourquoi à chaque fois que je croise un beau gosse il faut qu’il y ait un beug. Je suis censée répondre quoi à ça moi hein !?

Hana : Euh… Merci Jackie !?

Je me tire sans lui adresser un regard. Est-ce qu’il fait le coup à chaque personne qu’il croise ? Je suis un peu déçu, j’aurais dû taper la discut’ on aurait pu être ami. Une fois rentré je range toutes mes affaires et go dodo.

RÉVEIL TOI RÉVEIL TOI RÉVEIL TOI !!!!!!!!!!!!!!!!! /BAM/
Mon portable vient de ce payer un vol plané. 6 heures... dur. J’ai une journée bien remplie et la grande priorité est de me trouver un travail. Après un bon petit déjeuner et une bonne douche je vais m'habiller. Je prend mon sac et go Séoul. J’ai fait quelques recherches sur des agences et les noms qui sont le plus ressortit sont SM, YG et JYP. Je vais commencer par-là (ben quoi ? Qui ne tente rien n’a rien).
Après plusieurs heures à donner (surtout chercher les agences) des CV je me dirige vers la dernière, la YG Entertainment. J’arrive devant l’entrée quand un homme baraqué me barre la route, surement un vigile.

Hana : Excusez-moi mais je veux juste donner mon CV, je n’en ai pas pour longtemps.
Vigile : Mais bien sûr, il y a beaucoup de jeune fille qui veulent « donner leur CV ».
Hana : Je suis contente que l’entreprise soit populaire mais je vous assure que...
Vigile : Tu te fou de moi !
Hana : Hein !? Mais non… Je…
___ : Laisse, elle est avec moi.
Vigile : Oh, excusez-moi je ne le savais pas
___ : Ce n’est rien

Sans avoir le temps de voir qui sa pouvait être, l’inconnu me pris la main et m’entraina à l’intérieur. On passe devant l’accueil, la meuf qui y été avait l’air choqué, mais genre trop beaucoup quoi (vive moi qui parle trop bien la France) mais je sais pas pourquoi. Après m’avoir trimbalé dans les couloirs, le mec s’arrête et me met face à lui.

Hana : TOI !! Mais… Mais…
Jackie : Et oui moi /bigsmile/ « Jackie » en chair et en os.
Hana : Oh ça va, je ne savais vraiment pas comment t’appeler
Jackie : Et maintenant tu sais ?
Hana : Désolé mais ton nom n’est toujours pas apparut sur ton front. Peut-être que tu devrais te le faire tatouer
Jackie : J’y songerais /rit/ Et je peux savoir ce que tu fais ici ?
Hana : Je cherche du travail en tant que danseuse
Jackie : Danseuse hein ? Tu crois vraiment entrer comme ça dans une des plus grande agence de Corée ? As-tu de l’expérience ? J’aimerais bien te voir danser
Hana : Qui ne tente rien n’a rien. C’est vrai que j’ai pas énormément d’expérience mais j’ai toujours travaillé dur et je ne demande qu’à apprendre, je ne suis pas si nul que j’en ai l’air. Mais c’est quoi toute ces questions hein ? Ah je sais tu dois être le directeur, ça explique des choses. Donc tiens, voilà mon CV et un CD avec quelques-unes de mes performances, comme ça tu pourras te faire un avis. Et voilà mon numéro.

Il explose de rire. Quoi j’ai dit une connerie ?

Jackie : T’es trop drôle toi on me l’avait jamais faite celle-là. Non je ne suis pas le directeur. T’es quelqu’un de vraiment intéressant, je vais parler de toi au patron. Reviens demain à 10 heures, je vais t’arranger le coup
Hana : Sérieux !? Se serait super. Au fait je m’appelle Hana et toi ? Tu peux me le dire maintenant
Jackie : Tu ne veux pas attendre que je me le tatoo ?
Hana : /redeviens sérieuse/ Tu ne ferais pas ça ?
Jackie : Qui sait ! Je te le dirais peut-être demain si tu es embauchée
Hana : Si tu ne le fais pas je t’appellerais Jackie jusqu’à la fin de ta vie
Jackie : C’est ça !! Pars, on se voit demain.

Je lui tire la langue et part. En fait il est sympa. Si je suis embauchée je pourrais l’embêter tout le temps

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Jeu 28 Nov - 12:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Mer 30 Oct - 21:58

Chapitre 2 :
T'es zoophile !?

Le lendemain 10 heures moins 10, devant la YG Ent. Je respire un grand coup et me dirige vers l’entrer. Cette fois le vigile me laisse passer sans rien dire, je lui adresse un grand smile genre trop fière de moi. Je vais à l’accueil mais je m’arrête quelques mètres avant. En fait, je dois demander qui ? Merde, je me retrouve comme une pomme à ne pas savoir quoi faire. Une main se pose sur mon épaule, je sursaute.

Hana : Yaa Jackie tu m’as fait peur
Jackie : Sa fait 5 minutes que tu bloques au milieu du hall
Hana : Je réfléchissais sur qui je suis censée demander à l’accueil vu que monsieur ne veux pas me dire son nom
Jackie : Tu aurais dû demander Jackie
Hana : Pour que le vigile se fasse une joie de me foutre dehors ? Merci mais non merci
Jackie : Suis-moi je t’emmène au bureau du directeur

Je le suis dans le couloir sans rien dire. On croise un groupe de quatres filles (devinez qui) qui salut Jackie en passant. Elles sont vraiment belle. On s’arrête devant la porte, Jackie toque et entre.

Jackie : Annyeong Haseyo directeur Yang
Hana : Annyeong Haseyo /s’incline/
Dir. Yang : Tu es Hana c’est ça ?
Hana : Oui
Dir. Yang : Donc tu veux devenir danseuse à la YG ! Pourquoi ?
Hana : Je n’ai pas réussi à trouver de travail en France et suite à quelques problèmes j’ai décidé de venir en Corée. Pourquoi la YG ? Je ne sais pas, il faut bien tenter sa chance quelque part alors pourquoi pas ici. En plus j’ai entendu dire que c’est une des plus grandes agence de Corée, je suis sûr de pouvoir faire d’énorme progrès en intégrant votre agence.
Dir. Yang : Tu sais que travailler ici entraîne de lourdes responsabilités. A la moindre erreur tu peux être virée. Nous produisons des idoles et nous devons protéger leurs images et leurs vies privées.
Hana : Oui je sais, je ferais en sorte d’être le plus discret possible afin de ne pas nuire à l’image des idoles
Dir. Yang : Bien, j’ai regardé le CD de tes performances, j’aime bien ta façon de bouger, je vais te prendre à l’essai pendant un mois. Si tout se passe bien je t’engagerais. L’agence va te fournir un logement à proximité. Il est bien sur interdit d’avoir une relation avec une idole, si jamais ça arrive tu seras virée sur le champ. Il se tourne vers Jackie. Il me semble qu’il vous manque une danseuse. Tu travailleras avec les Big Bang, GD t’expliquera tout. Tu as tout compris ? Quelque chose à rajouter ?
Hana : Je donnerais le meilleur de moi-même pour ne pas vous décevoir directeur Yang.
Dir. Yang : Bien, voici le contrat provisoire, signe en bas… Vous pouvez y aller. GD je compte sur toi pour t’occuper d’elle
GD : Oui directeur

Je salue le directeur Yang avant de sortir. Une fois la porte fermé j’improvise une petite dance de la joie. Je fus interrompu par les rires de Jackie. Ah oui au fait.

Hana : /petit sourire narquois/ Alors GD c’est ça ?
GD : GD c’est pour G-Dragon mon nom de scène. Mon vrai nom c’est Jiyoung
Hana : Nom de scène ?
GD : Oui, je suis le leader des Big Bang

WHAT !!? J’ai rien vu venir là. En fait c’est évident, c’est une agence d’idoles. Comment l’idée que GD soit une star ne m’ai pas traversé l’esprit. Je suis vraiment trop bête

GD : Viens je vais te présenter le reste du groupe

On entre dans une salle de dance, quatres garçons étaient en train de danser, ils gèrent

GD : Yo les gars, regardé qui j’ai amené
___ 1 : Oh, c’est ta petite amie ?
___ 2 : Comment peux-tu me faire ça !!!!??
___ 3 : Hyung arrête ton cinéma, elle va se faire des idées
___ 2 : Non mais je rigole c’est pas vrai
Hana : Ah mais tu fais ce que tu veux je suis pas sa petite amie
___ 4 : Vraiment ? /passe son bras sur l’épaule d’Hana/ Et tu as un copain ?

Jiyoung nous sépare avant de dire d’un air sérieux (choqué sa lui arrive)

GD : Je vous présente Hana, notre nouvelle danseuse
___ 4 : Je me présente, je m’appelle Taeyang, je suis le chanteur et le danseur principale
___ 2 : Moi c’est Seunghyun mais appelle moi T.O.P, je suis le rappeur.
___ 1 : Je suis Daesung, chanteur principale
___ 3 : Et moi c’est Seungri, je suis le maknae du groupe
GD : Bon maintenant que tout le monde connais tout le monde on peut aller manger
Hana : On pourrait manger tous ensemble non ?
Seungri : Oh oui, Hyung dis oui dis oui
GD : Et tu te tairas ?
Seungri : Promi
GD : Bon d’accord, c’est vrai que ce serait sympa, puis je vais pas te laisser seul ton premier jour. Je suis pas un monstre
Taeyang : /chante/ I love you baby I'm not a monster
GD : Tu sors

J'ai rien compris mais c'est pas grave. On se dirige tous vers la cafétéria de l’agence, on prend chacun un plateau et on s’assoit à une table.

Taeyang : Au fait tu ne m’as pas répondu, tu as un petit copain ?
Hana : Oui /yeux pleins d’étoiles/ Il a de magnifique yeux bleu et de petite moustaches trop choupinoupinet et ses petites oreilles j'adore. Il est blanc avec des taches grises un peu tigrée et il a une longue queue et…
Seungri : AAAAH je ne veux pas savoir je suis un être pur et innocent
Daesung : Il est chelou ton copain
Hana : Mais j’avais pas fini bande de méchant. Bref, il s’appelle Biglouche et c’est mon petit bébé chat d’amour. Mais il est resté en France.
T.O.P : T’es zoophiles !?
Hana : Ya ! Bien sûr que non babo
Taeyang : Donc j’ai toute mes chances MWAHAHAHAHA
GD : C’est quoi ce rire diabolique de pervers pas fini du cerveau ?
Taeyang : C’est quoi cette expression toute pourri ?
GD : Gnagnagna
Hana : C’est quoi ce leader ?
T.O.P : Bon arrêtez avec vos « c’est quoi » bande de sale gosses
Daesung : C’est quoi le programme de cette aprèm’ ?
GD : Rien, j’ai négocié une petite aprèm’ de repos
Seungri : T’es trop le meilleur leader in the world
Hana : Ben vas-y épouse le pendant que tu y es
Seungri : Je peux pas T.O.P va être jaloux
Hana : C’est donc vrai /regard plein de sous-entendu/
T.O.P : Mais pas du tout, lâchez moi
Hana : Fais pas la gueule t’es pas un monstre

Tout le monde explose de rire sauf T.O.P qui faisait du boudin dans son coin. Je m’approche de lui et lui fait un back hug.

Hana : Mais boude pas je te taquine
T.O.P : Mouais…
Hana : Si tu veux, pour me faire pardonner, je te fais un big câlin de bisounours

Il se retourne vers moi et me prend dans ses bras, je fis de même. Je retourne à ma place. Jiyoung me regarde fixement, que veut-il ?

Hana : Tu veux un cookie ?
GD : Non moi aussi je veux un câlin
Taeyang : MOI AUSSIIIIIIII
Hana : Euh ça va aller oui je suis pas un distributeur de câlin
Taeyang : Steuplait /yeux de chat botté/
Hana : Bon d’accord mais vous devez le mériter. Et comme vous avez rien à faire cette aprèm’ vous pouvez m’aider à déplacer mes affaires jusqu’à mon nouvel appart’

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Jeu 28 Nov - 13:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 1 Nov - 21:14

Chapitre 3 :
Action, je suis pas une tapette moi

Seungri : NOONA, NOONAAAA
Hana : Ya arrête de crier. Et depuis quand je suis ta noona ?
Seungri : Depuis exactement /compte sur ses doigts/ 20 secondes
Hana : Et t’es fière de ta connerie, sale gosse. Bon tu veux quoi ?
Seungri : J’ai une trooop bonne nouvelle je suis trooop happy
Hana : Mais accouche !!
Taeyang : Ton appart’ est juste à côté du notre
Seungri : Mais c’est moi qui devait lui dire
Hana : Attend une seconde, sa veux dire que je vais devoir vois supporter en dehors du travail ? OMG
T.O.P : Dis le tout de suite si on te fait chier

Je ne pris même pas la peine de lui répondre, je lui jette juste un regard hautain ce qui le fit rire. On chargea toutes mes affaires dans un van gentiment prêté par la YG. Puis direction mon nouveau chez moi. Seungri me traîna jusqu’à ma porte, c’est un vrai gamin je le trouve trop cute. Jiyoung arrive une de mes valise (la plus grosse et sans roulette bien sûr) dans les mains

GD : Auriez-vous l’amabilité d’ouvrir la porte parce que les affaires de mademoiselle sont lourdes
Hana : Hmm… Je sais pas, je materais bien tes bras musclé encore un peu
GD : Et mon bras musclé sur ta tête tu aimerais ?
Hana : /ouvre la porte/ Après vous très cher
GD : Merci poulette
Hana : Derien poulet
Daesung : Faisons comme si nous n’avions rien entendu

On entra tous, après avoir rangé mes affaires on pose tous notre cul dans le salon. Jiyoung et moi on était par terre parce que le canapé est trop petit (l’appartement est déjà meublé) même pas ils me laissent une place dans mon canapé.

GD : J’ai faim... Je vais mourir…
Hana : Ba meurt en silence le frigo est vide, j’irais faire des courses demain
Taeyang : On peut commander des pizzas
GD : Tout ce que vous voulez tant que ça se mange
Hana : Ok pour les pizzas
Seungri : J’en veux une avec plein de poivrons
Daesung : Beeuuurk  Moi j’en veux une au thon
T.O.P : Comme toi HAHA. Aie Hana pourquoi tu me tape, ya tu le sors d’où ce couteau ?
Hana : Je vais faire de la pizza au thon viens ici sale gosse, d’où tu parles comme ça à Daesung
Daesung : T’es trop mignonne Hana, tu fais peur aussi
Hana : Oui je sais, je suis un ange
T.O.P : Parce que toi tu croises souvent un ange avec un couteau sale folle
GD : Si vous arrêter pas tout de suite je vous mange tout cru

T.O.P se jette dans mes bras, je m’agrippe à lui et dans un élan de solidarité (ou plutôt de connerie) on s’écrit avec des voies de fillette hystérique

Han & T.O.P : Oppa tu es méchant !
Taeyang : Ils nous font quoi là !?
GD : Je vais aller me pendre
Seungri : Si tu veux je peux te vendre une corde et un tabouret
GD : …
Hana : T.O.P je t’autorise pas à faire comme moi, je suis unique ok
T.O.P : C’est toi la recopiteuse sale gosse
Hana : Sale gosse toi-même et d’abord c’est mon expression espèce de patate atomique
Daesung : Ste répartit de ouf

DING DONG (ouah la sonnerie qui tue mais bon c'est qu'une sonnerie)

Taeyang : C’est les pizzas je vais ouvrir

Je vous épargne le repas parce que franchement ces mecs ils sont trop beurk ! Ils mangent n’importe comment, ils rotent bref c’est la grande classe. Après le repas je leur propose de faire un « action ou vérité ». Ils acceptent, merde je vais surement le regretter, une fille avec 5 garçons… j’ai peur

Taeyang : Bon je commence
Hana : Pourquoi toi ? Honneur aux filles
Taeyang : Parce que je suis le plus beau /sourire freedent/
Hana : Sa va les chevilles ?
Taeyang : Attend je regarde… Oui elles vont bien. Bref passons au jeu. Seungri action ou vérité ?
Seungri : Vérité
Taeyang : As-tu déjà eu une petite amie ? /sourire sadique/
Seungri : Bien sûr
GD : Oula le menteur pour être puni tu dois imiter le singe

Seungri qui fait le singe non mais mdr quoi. Je me roule par terre tellement je rigole

Seungri : Bon à moi, noona
Hana : Action, je suis pas une tapette moi
Seungri : Fais-moi le plus gros câlin que t’es jamais fait

Je lui saute dessus et lui fais un big câlin, tellement j’y suis allé fort on est parti en rouler bouler

Hana : T.O.P
T.O.P : Action
Hana : Embrasse Jiyoung
GD & T.O.P : QUOIII !!!!
Hana : Fais le /sadique/

T.O.P était tout rouge, il s’avança vers Jiyoung qui ne bougeait pas. Il pose délicatement ses lèvres sur celles de Jiyoung qui ne bouge toujours pas. Après quelques secondes il s’éloigne. Il me fixe d’un drôle d’aire. Peut-être qu’il m’en veut

T.O.P : Hana action ou vérité ?
Hana : Tu veux te venger ? Pfff action
T.O.P : Embrasse Jiyoung
GD : Ya ! Je suis quoi pour vous, un objet ?
Hana : Tu manques cruellement d’inspiration
T.O.P : Embrasse le avec la langue, si tu ne le fais pas ta punissions sera pire MWAHAHA

WHAT THE FUCK !!!!! Embrasser Jiyoung ne me dérange pas mais avec la langue… C’est la première fois. En plus je sais pas comment m’y prendre. Genre je le fais à la barbare ou j’y vais doucement ? Raa je suis dans le caca. Timidité sors de ce corps. Bon courage, je me tourne vers Jiyoung et pose mes lèvres sur les siennes. Mais…

Seungri : Ouah ça c’est du bisous
Taeyang : Je suis jaloux
T.O.P : …

Je me sépare de lui en le fixant. Attend c’est moi ou…

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Jeu 28 Nov - 14:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 1 Nov - 21:27

Chapitre 4 :
Va te faire violer par une biquette irlandaise

J’hallucine ou Jiyoung a un peu beaucoup forcé le passage ! Putain j’ai rien vu venir, je l’ai embrassé et il a… Bordel c’est quoi ce plan, je dois me faire des idées. Je suis censé faire quoi maintenant ?

GD : Hana !?... Allô la Terre ici la Lune, redescend sur Terre
Hana : Hein !!? De quoi ?
GD : J’embrasse si bien que ça ? /fière/ Avoue je t’ai vendu du rêve
Hana : BABO !!!! Tu embrasses tellement mal que mon cerveau a voulu se suicider
Taeyang : En tout cas vu de l’extérieur c’était hot les gars. Hana donne-moi le même gage, tu ne seras pas dessus
Hana : Va te faire violer par une biquette irlandaise
Seungri : /chuchote/ Noona doit être possédé, elle dit des trucs bizarres
Taeyang : Je suis sûr que c’est à cause du baiser de Jiyoung. Tu embrasses trop mal, elle va devenir lesbienne à cause de toi. Hana laisse-moi réparer son erreur, se serais du gâchis
GD : Yaa j’embrasse comme un Dieu c’est elle qui a un problème
Hana : Euh… Je suis là je vous signale donc si vous pouviez arrêter vos fantasmes chelou sur moi se serais gentil. En plus c’est quoi cette conversation trop zarbie ?
GD : Qui fantasme sur qui ?
Taeyang : Le seul moyen d’arrêter mes fantasmes c’est de les réaliser, alors tu veux bien m’aider ?
Hana : Sale pervers. Je suis tombée dans un asile que quelqu’un vienne me sortir de là
Seungri : Moi je suis pas fou je vais te défendre noona
Hana : Merci mon petit Seungri. Reste innocent gamin ne prend pas exemple sur les autres tarés
T.O.P : Bon, je suis fatigué je rentre, bonsoir
GD : Ah ! Ba on va rentrer nous aussi alors. A demain, 8 heures à l’agence
Seungri : Bonne nuit noona /bisous/
Taeyang : Pense à ma proposition
Hana : L’espoir fait vivre mec
Daeseung : A plus tard
Hana : A demain les gars

Ouf ils sont partis. Dire que sa fait qu’un jour qu’on se connaît, ça va être quoi plus tard [nda : le bordel]. Sa partait vraiment en cacahuète là. Bref je vais aller dormir je dois être parfaite pour mon premier jour de travail. Et je dois aussi parler à Jiyoung, parce que je suis peut-être juste paranoïaque

Du côté des mecs :

Seungri : Noona n’avait pas l’aire contente du gage que tu lui as donné Hyung
T.O.P : …
Taeyang : Y’en a un autre qui a bien profité hein /pousse GD avec le coude/
GD : Je vois pas de quoi tu parles. Profiter de quoi sérieusement ? C’est pas mon style /boude/
Daesung : Vous êtes vraiment stupides les gars /sourire en coin/
GD : Pourquoi ?
Daesung : Laisse tomber, tu le sauras tôt ou tard. En plus un mec comme toi ne peut pas comprendre ce genre de chose
GD : Pfff je comprends rien
Daesung : C'est ce que je disais

Du côté de Hana :

RÉVEIL TOI RÉVEIL TOI !!!!!!!!!!!!!! /BAM/
Je vais vraiment finir par le casser. Bref je fais mon petit rituel tranquilou avant de m'habiller. J’ouvre la porte et tombe nez à nez avec Jiyoung (ben voyons). Je rougis et baisse le regard en repensant à hier. Je me demande toujours si c’était juste pour jouer

GD : Hana pour hier...
Seungri : Salut noona, tu fais le chemin avec nous ?
Hana : Oui (merci Seungri)

Je saluai le reste du groupe et on partit en direction de l’agence. On rigole tout le long du trajet. A un moment Daeseung me prit un peu à part

Daesung : Je peux te poser une question indiscrète ?
Hana : Vas-y
Daesung : C’était ton premier baiser hier ?
Hana : Comme ça oui
Daesung : Je m’excuse pour Jiyoung, il est comme ça, il ne remarque pas ce genre de chose. Puis lui et les femmes… Enfin voilà quoi je vais pas te faire un dessin
Hana : J’ai compris merci (C’était quoi ce petit pincement au cœur ?)
Taeyang : Qu’est-ce que tu fais seul avec Hana ? Jiyoung et maintenant toi, vous voulez me la piquer bande de méchant
Hana : Je ne suis pas à toi
Taeyang : /viens de prendre une flèche en pleine tête/ Puisque c'est comme ça je boude

On arrive à l’agence, on se dirige vers une salle de dance, il y avait déjà plusieurs personnes.

GD : Salut bande de gens, je vous présente notre nouvelle danseuse Hana
Tout le monde : Salut Hana [nda : on se croirait limite dans une réunion des alcoolique anonyme. Quoi ? Ma gueule ? OK]
Hana : Annyeong haseyo /se courbe/
Daesung : Hana voici tous nos danseurs et là c’est le coach
Coach : Vous m’épatez les gars, vous êtes à l’heure pour une fois. Serais-ce grâce à cette jeune fille ?
Hana : Sa m’étonne pas d’eux cette bande de macaque
Coach : J’aime déjà cette petite , je te nomme chouchoute en chef
GD : Ouais ouais, on est content, trop de joie, trop d'émotion, youpie. Mais on peut commencer là
Hana : Ya parle pas comme ça au coach, tu as encore plein de chose à apprendre de lui morveux
Coach : Cette petite à tout compris à la vie, elle ira loin. Jiyoung prend exemple sur elle. Bon tout le monde en place on va commencer

Je tire la langue à Jiyoung qui reste la bouche ouverte sortant un petit « lèche botte ». Mwahaha je l’ai enterré. Pauvre petite chose. Après quatre heures d’entrainement je suis littéralement une flaque étendu sur le sol, je vais mourir. Une meuf se penche et me tend la main

___ : Alors la nouvelle, tu tiens la route ?
Hana : Je crois. J’ai juste besoin de boire un coup /attrape sa main et se lève/
___ : Je m’appelle Hyena, sa te dis de manger avec nous ?
Hana : Avec plaisir

A la cafétéria je m’assoie à côté de Hyena, il y avait deux autres filles

Hyana : Je te présente Nana et Hyomin
Hana : Enchanté
Nana : Salut, il parait que tu viens de France c’est vrai ?
Hana : Oui
Hyomin : Je suppose que tu es une de ces fans de k-pop prête à tout pour rencontrer son idol
Hana : Fan de quoi ? En fait je suis venu ici pour « fuir » ma famille, je ne connais pas la culture de ce pays mais j’essaie de m’adapter
Hyomin : Oh désolé je t’ai mal jugé
Hana : Ce n’est rien

Au bout d’une heure à rigoler comme des patates pas cuites on décide de bouger nos fesses. Je viens de penser à un truc (avec la petite ampoule qui s’allume au-dessus de ma tête, si si je vous jure)

Hana : Hé les filles, vous voulez passer la soirée chez moi ?
Toutes : Yeah

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Jeu 28 Nov - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Sam 2 Nov - 16:28

Chapitre 5 :
En vacance à Tahiti, tu devrais y aller t’as l’air tendu comme mon string

Après une longue et dur après-midi, les filles et moi nous dirigeons vers les vestiaires pour prendre une douche et nous changer

Nana : J’ai vraiment hâte d’être ce soir, on va bien s’amuser
Hana : En rentrant on pourrait s’arrêter à un restaurant non ? J’ai pas encore fais de course
Hyomin : Oh oui, un barbecue sa vous dis ?
Hyena : J’en bave d’avance
Nana : C’est pour ça que tu ne trouves pas de mec. Essuie ta bave sale crapaud
Hyena : C'est la célibataire qui dit ça. Trouve un mec et on en reparle
Hyomin : Et toi Hana t’as un mec ?
Hana : Non, comme je viens d’arriver en Corée je ne connais personne
Hyena : Je peux t’arranger quelques rendez-vous si tu veux
Hana : Pourquoi pas on verra ça plus tard
Hyomin : Je suis la seule en couple alors /fière/
Hana : Jinja !! Je veux voir une photo
Hyomin : /montre une photo/ Il s’appelle Seung Jo, c’est un des danseurs des 2NE1
Hana : C’est qui elles ?
Nana : Mais tu viens de quelle planète ?
Hyena : C’est un girls band de la YG, les gens les considère un peu comme les Big Bang version féminin. Elles sont belles et talentueuses, bref elles ont tout pour plaire [ndl : non je ne suis pas une Black Jack c’est pas vrai]
Hyomin : Tu parles Bom est tellement refaite qu’on dirait une poupée en plastique et CL qui se maquille à la truelle c’est pas mieux
Nana : Tu es jalouse. Bom est très gentille son apparence importe peu, enfin sa fait partie du métier. Quand à CL n’oublie pas que c’est grâce à elle que tu es passé de trainee à danseuse des Big Bang
Hana : Je crois que je les ai croisés un jour, en effet elles sont très belles
Hyena : Laissons le 2NE1 de côté et allons-nous faire exploser le bide
Hyomin : Et après elle pleure quand elle grossit
Toutes : /rigole/

Pouaah, on c'est vraiment fait exploser le bide. Il est déjà tard, les filles décident de rentrer, elles passeront chez moi une autre fois. J’arrive pour ouvrir ma porte et… Tiens elle est pas fermée !! Aish quelle gourde je suis. J’entre pose mes affaires à l’entrée quand d’un coup une grosse masse me tombe dessus. Je suis plaquée au sol

Hana : What the fuck ?
Seungri : Noona j’ai eu trop peur j’ai cru qu’on t’avait kidnappé
Hana : Je suis juste sortit avec des amies. Si tu pouvais te pousser sa m’arrangerai

Il se lève et m’aide à me relever. On entre dans le salon et je me fais littéralement agresser par Mr. Le leader

GD : T’ÉTAIS OU ?
Hana : En vacance à Tahiti, tu devrais y aller t’as l’air tendu comme mon string
Taeyang : Baah ste révélation !!!

Je voyais bien que ça l’énervait, ça me fais rire de le voir dans cet état méchante que je suis

GD : Tu te fou de moi ? Où étais-tu ?
Hana : Ya je n’ai pas de compte à vous rendre Mr. Sherlock. Et comment êtes-vous rentré chez moi ?
Daesung : Il a un double des clés !
Hana : Ok ça va pas le faire, tu vas me donner ces clés et te barrer, j’ai rien fait de mal je suis sorti avec des amies. Maintenant j’aimerais me reposer si ce n’est pas trop demandé

Il pose les clés sur la table et pars en claquant la porte.

Hana : Il a craqué son slip ou comment ça se passe ?
T.O.P : Il était juste inquiet pour toi essaye de le comprendre
Hana : Tient tu fais plus la tronche toi ?
T.O.P : Je faisais pas la tronche
Hana : Mouais
Taeyang : Alors princesse cette première journée bien ou bien ?
Hana : Trop de la bombe atomique qui tue le tortue (euké je sors) et d’abord c’est « votre seigneurie »
T.O.P : Et puis quoi encore ? /rit/
Hana : Je suis une princesse qui pète des paillettes et si t’es pas content va te faire e****** par une licorne
Seungri : Noona recommence à dire ses expressions bizarre, elle me fait peur
Taeyang : T’inquiète, je suis sûr que « dans ton monde à toi y’a que des poneys, ils mangent des arc-en-ciel et ils font des cacas papillons »
Hana : Mais comment tu le sais ??
Taeyang : Parce que je suis ton prince
T.O.P : /chuchote/ ou pas…
Hana : Et le prince compte squatter encore longtemps chez la princesse ?
Taeyang : /d’une voix sensuelle/ Toute la nuit
Hana : N’y pense même pas sinon je t’envoie mon armée de licorne
Seungri : Trop cool noona *O*
Daesung : Je n’ai pas envie de finir e***** par une licorne /regarde T.O.P/ et je ne suis pas zoophile /regarde Hana/ donc je rentre. A plus tard votre seigneurie
Hana : Bonne nuit

Tout le monde parti enfin. Now go dodo

***

Un mois c’est passé depuis mon arrivée, je fais vraiment partit de la famille maintenant. Jiyoung c’est détendu le string, mais je lui ai pas parlé du baisé, mais bon tout est normal donc c’est pas grave. Je passe mes soirées avec les cinq macaques et les trois folles (Mmh la belle brochette de fifou). Aujourd’hui est une journée comme les autres… ou peut-être pas

Hyena : Hana le directeur Yang veut te voir tout de suite
Hana : J’y vais

Aie j’espère que c’est pas pour la bataille de riz de la dernière fois. Je toc à la porte et attend l’autorisation pour rentrer. Une fois dans son bureau il m’invite à m'assoire

Dir. Yang : Hana ça fait maintenant un mois que tu es parmi nous
Hana : En effet
Dir. Yang : Que penses-tu de ton travail ici ?
Hana : Et bien c’est vrai que c’est dur mais je suis heureuse d’être ici. J’ai beaucoup progressé grâce au coach et au soutien de mes amis. Je veux continuer à progresser pour pouvoir monter sur scène avec les Big Bang.
Dir. Yang : Je suis ravie de te l’entendre dire et de te voir toujours aussi motivé. Tu n’as commis aucune erreur, je suis fière de toi.
Hana : Gamsahambnida
Dir. Yang : C’est pourquoi j’ai décidé de renouveler ton contrat pour 2 ans. Et je pense que tu pourras accompagner les Big Bang sur scène d’ici 15 jours. Qu’en penses-tu ?
Hana : Se serais un très grand honneur, j’en serais ravie

Je signe le contrat, remercie le directeur et pars en courant dans la salle de dance, en passant la porte je me met à faire une big danse de la joie (j’ai juste failli me vautrer au passage)

Nana : Pourquoi es-tu si joyeuse ?
Hana : Le directeur a renouvelé mon contrat pour 2 ans
Hyomin : Jinja !!? Trop happy pour toi mon choubichou
Hyena : Haha j’en étais sûr, t’es la meilleur

Elles me rejoignirent toutes pour faire une danse de la joie collective. Les mecs rentrent à ce moment précis. WHY ? C’est trop la honte

GD : Encore ta danse de fifou ? Il se passe quoi ?
Nana : Elle reste encore 2 ans avec nous
Seungri & Taeyang : OUAIIS /les rejoins danser/
Daesung : Félicitation
T.O.P : Mother of God why ??
GD : /va la prendre dans ses bras/ Je suis fière de toi petite créature
Hana : /en cachant ses joues rouge/ Pour fêter ça je vous invite tous en boîte les fifous (Pourquoi je rougis comme ça, c’est pas le moment)
Tous : OUAIIIIIIIIIIIIIIIIIS
Coach : C’est quoi ce bordel vous devriez être en train de vous échauffer
GD : Arrête de râler pour une fois, Hana vient de prolonger son contrat de 2 ans
Coach : Haha, félicitation petite. Je l’ai dis-tu feras de grande chose, je suis heureux pour toi. Mais c’est pas une raison pour glander bande de morveux, au travail et plus vite que ça
Tous : Chef oui chef
Coach : Bande de sale gosse

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Ven 29 Nov - 18:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Sam 2 Nov - 16:31

Chapitre 6 :
Ne soit pas fâché s'il te plait

La soirée s’annonce passionnante. En boite avec cette bande de taré, on va mettre de l’ambiance (ou pas). Chacun est rentrés chez soi pour se préparer. Ba ouais on va pas y aller en mode gros pouilleux de la vie qui put la transpi’ (je fais des rimes). J’ai trop hâte. Euh j’ai pas pensé à un truc, je connais aucune boite dans ce pays. Depuis que je suis arrivée ici je suis pas sorti une seule fois CA CRAINT. Bah les gars doivent surement en connaitre (c’est même sûr). Bon comment je vais m’habiller… J’ai pas envie de me prendre la tête je vais faire simple. Je mets un jean moulant avec un haut sans manche blanc avec des tâches léopard un peu arc-en-ciel, le col tombe en décolleté et le dos est tout en dentelle (je sais pas si je suis claire désolé à ceux qui comprenne pas). Je vais dans la salle de bain pour me coiffer et me maquiller. Je lisse mes chevaux et les laissent tomber sur mes épaules. Pour le maquillage un peu de fond de teint, du gloss et pour les yeux du fard à paupières gris argenté, du crayon et du mascara. Voili voilou, je suis trop fière de moi, je me suis pas foutu du mascara de partout /dance de la joie le retour/PAN/ (inspiré de faits réelles mdr). Putain déjà 21h faut que je me bouge. Je cours à la porte d’entrer, enfile mes chaussures noires avec les talons argentés, prend mon sac et mes clés et sors. Au même moment les Big Bang sortent de leur appart’ et les filles arrivent à notre étage.

Taeyang : Palala ste synchronisation
Hyena : Merde ! Moi qui voulais embarquer Hana et me tirer sans vous pff c’est mort maintenant
T.O.P : Trop d’amour dans tes paroles je me sens aimé
Hyena : Faut pas…
T.O.P : Non mais t’inquiète, j’ai bien compris le sens caché de ta phrase
Hyena : Non non vraiment faut pas, arrête de te faire des films
Hana : Wesh on va faire la teuf ce soir donc arrêtez vos conneries
Hyena : D’accord ma chérie mais c‘est bien parce que c’est toi
GD : Bon la bande de sale gosse vous bougez, on va pas faire la fête dans le couloir
Nana : Ah mais on t’a pas dit, on n’avait pas l’intention d’aller plus loin
GD : Dis donc t’as bouffé un clown
Hyomin : Ben non c’est mieux pour danser des slows, on est tout serrés c’est super
Hana : Sa va pas je vais me faire violer /regarde Taeyang/
Taeyang : /monte les sourcils de haut en bas/
Hana : Ouh frisson
GD : Je veux pas savoir à quoi elle a pensé
Seundri : T’inquiète noona je vais te protéger
Hana : Je suis pas sûre que tu puisses faire grand-chose face à ce pedobear
Seungri : Alors je demanderais de l’aide à Jiyoung Hyung
GD : Si tu veux aider une nana fait le tout seul, tu passerais pour une tapette autrement
Seungri : Les filles vous trouvez que je fais tapette ?
Hana : Mais non, t’es trop mignon de vouloir me protéger
Hyena : Tu fais plutôt petit garçon, ça me donne envie de te faire un câlin
Nana : Trop de cutness en toi gamin
Hyomin : Ba moi je t’en fais un de câlin
Hana : Moi aussi
Seungri : Merci noonas /tire la langue à Jiyoung/
GD : Pauvre môme en manque d’amour tss
Daesung : Jaloux !?
Taeyang : Etre jaloux d’un enfant, pauvre  leader
T.O.P : Haha c’est...
GD : Si tu fini ta phrase je te castre
T.O.P : …
Hyena : Ce mec est effrayant… Mais pas autant que moi donc bougez votre cul
Hana : Aller, let’s go to the bitch
Daesung : Euh… C’est pas la bonne orthographe
Nana : Ouais c’est beach sale banane mutante parce que sinon sa a plus la même signification et perso je ne fréquente pas des gens comme ça
Seungri : Des gens comment ?
GD : Comme Hyena
Hyena : Va te faire sodomiser par un poney unijambiste
Hana : STOP, c’est encore en train de  partir en beurre de cacahuète donc vous chutez tous et on y va
Taeyang : J’aime les femmes autoritaires
Hana : Ta gueule ou j’appelle le poney
Taeyang : …

On descend (enfin) de l’immeuble. Je vous épargne le débat sur qui monte dans la voiture de qui. Du coup j’ai appelé une limousine (et je laisse Jiyoung payer bien sûr). Je suis trop intelligente. On décide d’aller dans une boite que Jiyoung connait bien. Sale fêtard, même pas tu m’as invité une seule fois, grr. Une fois devant le « Crazy » (hommage à my best friend) le videur nous fait direct passer par l’entrer V.I.P (rien que ça).

GD : Venez on s’assoit là-bas c’est le meilleur endroit
Hyena : Suivons le connaisseur
Daesung : Je vais chercher à boire, qui veut quoi ?
Hana : Whisky Coca
GD : Moi aussi
Nana : Vodka coca pour moi et Hyomin
T.O.P : Monaco for me
Taeyang : Vodka Red Bull
Seungri : Juste une bière pour moi
Daesung : C’est bien dongsaeng tu es raisonnable, pas comme les autres alcolos de service

Après quelques verres on part tous danser. Bien sur Taeyang ne m’a pas lâché mais j’ai quand même pu danser avec tout le monde. Je retourne boire un peu (beaucoup) avec la bande. Autant dire qu’on était tous beurrés (comme des petits beurre).

Hana : Bon dernier verre
Hyena : Aller, tout le monde cul sec

Je vide mon verre et le pose brutalement sur la table. Je suis dans le mal là. Jiyoung me fixe avec un regard super insistant, je crois qu’il bad vraiment. Je tourne la tête et je vois Taeyang qui me fixe aussi, mais c’est pas le même regard (vous avez compris où je veux en venir). Ah non j’ai donné, il a pas arrêté de me tripoter toute la soirée, c’est pas parce que je suis saoule que c’est open bar. Je décide d’aller danser avec les filles.
Un mec m’accoste et on commence à danser ensemble, de plus en plus coller. Ses mains commence à se promener sur moi, pas la force de le repousser, tant pis c’est rien. Maintenant il commence à m’embrasser dans le cou. Ben voyons faut pas se gêner. L’alcool m’empêche de réagir, ça me gonfle. Le mec s’emballe et me pousse contre un mur, il essaye de m’embrasser. Je le repousse comme je peux mais j’ai du mal à contrôler mon corps. A bout de force je ferme les yeux et attend. Rien. Je les rouvre et vois Jiyoung l’envoyer valser de l’autre côté de la piste de dance. Ah ouais carrément.

Hana : Merci /tout doucement/

Je retourne m’assoire mais il attrape mon bras et me replace contre le mur. Il me fixe un moment dans les yeux. Je rougis, mon cœur s’accélère.

GD : Fais plus attention la prochaine fois

Je sens dans sa voie de la colère. Ses yeux, eux, semble inquiet.

Hana : Tu es fâché ?
GD : /part/
Hana : /le retient/ Jiyoung ne soit pas fâché s’il te plait
GD : /la prend dans ses bras/ Ne me fais pas ces yeux-là sinon je vais avoir du mal à me contrôler. Bien sûr que je suis fâché, non seulement tu te laisses faire par un inconnu mais en plus tu te fais tripoter par Taeyang sous mes yeux. Cherches-tu à me pousser à bout ?

Je n’ai pas tout saisie. Mon cœur bat à 300 km/h. Je n’aime pas quand il est comme ça avec moi. J’ai rien fait de mal c’est moi la victime alors pourquoi il est comme ça ?

Hana : Je le referais plus promis mais s’il te paît ne sois pas fâché après moi, je n’aime pas ça

Il sourit, se rapproche de moi. Je ferme les yeux, mon cœur va exploser. Je le sens hésiter, il finit par m’embrasser sur le front. Je suis un peu déçu mais à quoi je m’attendais ? On retourne s’assoir avec les autres mais mes jambes ne veulent plus me porter. Je tombe. La dernière chose que je vois c’est le visage de Jiyoung.

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Ven 29 Nov - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Jeu 21 Nov - 20:10

Chapitre 7 :
Je t'aurais jamais laissé dormir avec un pervers. Tu dis ça mais tu voulais dormir avec elle

J’ouvre les yeux réveillé par la lumière du jour. Un mal de tête viens m’agresser, je suis punie pour avoir trop bu. Une fois ma vision nette je constate que je ne suis pas chez moi et que cette chambre m’est totalement inconnue. Je me retourne en vitesse, pitié qu’il n’y ai pas un gros moche nu à côté de moi (un beau gosse par contre…). Ouf personne. MAIS NON PAS OUF JE SUIS OU LA !?? Je m’assois dans le lit. Je remarque que je suis encore habillée, j’ai peut-être pas fais de bêtise… ou peut-être pas. J’entends des pas. Je commence à paniquer. Impossible de me rappeler la fin de la soirée. Je me souviens avoir vu Jiyoung en dernier mais c’est tout.

___ : Tiens t’es réveillé
Hana : NOOOOON tout sauf toi. Je t’en supplie dis-moi qu’il ne s’est rien passé
Taeyang : T’as réaction m’attriste princesse, mais non il ne s’est rien passé /en chuchotant/ à mon plus grand regret
Hana : Mais alors pourquoi je suis là ? Non la vraie question c’est pourquoi dans la chambre d’un pervers ?
Taeyang : Tu es vraiment méchante. Parce que tu étais tellement saoule hier que Jiyoung a dû te porter jusqu’ici.
Hana : Ça me dis pas pourquoi il m’a mis dans la chambre d’un pervers. Il aurait dû me mettre dans la chambre de Seungri, là j’aurais été en sécurité
GD : Elle est réveillée la marmotte ?
Hana : Non je suis somnambule et là je vais aller me pendre avec une corde en poil de queue de vache parce que j’ai passé la nuit dans la chambre d’un pervers psychopathe pédophile et que je suis sûr qu’il en a profité
Taeyang : Mais je te jure que j’ai rien fais
GD : Je confirme il a rien fais puisqu’il a dormit avec moi
Hana : Wae ? Je pensais pas que tu… Enfin à la limite T.O.P mais… Enfin je veux dire… Ça me dérange pas hein mais…
GD : Arrête de te faire des films. C’est juste que je t’aurais jamais laissé dormir avec un pervers
Taeyang : Tu dis ça mais tu voulais dormir avec elle
GD : N’importe quoi
Hana : Tu aurais pu, c’est beaucoup moi dangereux que de dormir avec l’autre
GD : /extra rouge/
Taeyang : Ya, je ne suis pas comme ça
Hana : Arrête je pourrais tomber enceinte rien qu’en restant à côté de toi
Taeyang : Je vois même pas pourquoi tu dis ça
Hana : Parce que tu m’as tripoté toute la soirée
Taeyang : Ah… Tu t’en souviens… ?
Daesung : En même temps qui ne l’a pas remarqué
Taeyang : Si tu t’incrustes pour m’enfoncer tu peux partir, Hana s’en sort très bien
Hana : Trop fière de moi /sourire freedent/
Seungri : Noona je t’ai fait ton petit déjeuner /se ramène avec le plateau/
Hana : Quand je disais que je devais dormir avec Seungri. Viens je te fais un câlin
Seungri : Oh ouii
GD : Et moi je t’ai porté et je t’ai protégé du pervers je peux avoir un câlin ?
Hana : Aller vient

Une fois dans ses bras une vague de chaleur m’envaillie. Mais pourquoi je réagis comme ça ? J’ai pas envie de le lâcher je suis trop bien là

Teayang : Et moi je t’ai prêté ma chambre j’ai le droit à un câlin aussi
Hana : Bon d’accord mais si tu tentes quelque chose I kill you
Taeyang : Moi tenter quelque chose !? Mais pour qui tu me prends voyons
T.O.P : Pour ce que tu es
Taeyang : Non mais vous arrêter d’entrer et de me dévaloriser comme ça. Je suis un gentleman qui cherche l’amour
Hana : Je dirais plutôt que ta main ne suffit plus à satisfaire ton désire sex...
T.O.P : Chut y’a des enfants tu vas les choquer
Hana : Oups pardon Seungri
T.O.P : Heureusement que je suis là, grâce à moi tu vas garder une âme pure et innocente
Hana : Jusqu’au mariage après tu pourras faire plein de choses
Taeyang : Oemma t’apprendra
GD : Tu ne lui apprendras rien du tout sale pédophile
Daesung : Pourquoi sa fini toujours comma ça ?
Hana : Pourquoi tu vis avec eux ? T’es le seul normal, ça doit être dur
Daesung : Tu n’imagines même pas
Seungri : Moi aussi je suis normal
Hana : Oui mais tu es un enfant
Daesung : On va te laisser manger tranquille, rejoins nous quand tu as fini
Hana : Ok merci

Je fini vite de manger, je passe un peu de temps avec les gars avant d’aller voir les filles. Je mange avec elles puis je rentre chez moi. Une bonne petite journée de fainéant


Le lendemain après une bonne grâce mat’ (jusqu’à 14h quand même) je décide d’aller faire les courses. Ben ouais le frigo est vide… Enfin surtout le pot de nutella. Une bonne douche pour me réveiller. Une fois dans ma chambre il me faut encore 3 heures pour m'habiller. Bon let’s go. Je vais à la petite supérette du coin (mon amie), j’arrive au rayon nutella et… et merde j’avais oublié qu’ils le mettent tout en haut. Et j’ai pas vraiment d’échelle sur moi. Cette supérette m’en veut ou quoi ?

___ : Je suppose que tu veux ça

Je me retourne surprise. Tiens ! Ça me rappelle quelque chose

Hana : Merci, décidément sans toi je serais privée de nutella
GD : Haha, alors tu me dois un service
Hana : Sérieux ? Juste pour du nutella ?
GD : Vu la façon dont tu le regardais ce n’est pas « juste pour du nutella »

Dans le mille. Je vais passer pour une grosse

Hana : Bref tu veux quoi ?
GD : Je m’ennuie, je veux que tu passes le reste de la journée avec moi
Hana : Je suis un bouche trou ?? Aish d’accord c’est dans mes compétences. Faut juste que je passe chez moi poser les courses
GD : Pas la peine, tu peux les laisser dans le coffre de ma voiture
Hana : Ok boy, let’s go

On passe la fin de la journée au parc Yeouido. Les cerisiers en fleurs sont magnifiques. On se promène, on rigole, on parle. J’en apprends beaucoup sur lui et inversement. Le temps passe vraiment vite, la nuit commence à tomber.

GD : Tu veux aller où maintenant ?
Hana : Au pont Banpo, je veux voir la fontaine arc-en-ciel. J’en ai beaucoup entendu parler
GD : Très bon choix, allons-y

Je n’ai jamais vu Jiyoung aussi serein et heureux. Il est souvent stressé avec les entraînements itout itout. En plus je crois qu’il bosse sur un album solo en ce moment. Il doit avoir la pression. Je suis contente de le voir se détendre un peu de temps en temps.

GD : Après je t’emmène au Nodeul Café, je suis sûr que tu vas adorer la vue
Hana : Je te trouve bien romantique
GD : N’importe quoi. J’ai pas le droit d’apprécier un paysage
Hana : Si, mais ça ne te ressemble pas. T’es un peu brut sur les bords
GD : Finalement qu’est-ce que tu sais de moi ?
Hana : Que t’es un chieur hystérique et maniaque un poil radin
GD : YA !!
Hana : Mais tu es très attentionné avec ton entourage. Tu aimes faire plaisir aux autres et les protéger. Si tu t’énerve c’est juste parce que tu es inquiet. Tu es un leader sérieux et très doué
GD : On peut dire que je suis un ange /fière/
Hana : Faut peut-être pas déconner non plus, la première partie est aussi vrai. Mais on peut dire que tu es un bon appa
GD : Appa !!? Tu me vieillie gamine
Hana : Hihi, tu préfères que je t’appelle Oppa ?
GD : /ultra mega extra rouge/ Fais… fais comme tu veux
Hana : Oppa ?
GD : Oui /toujours rouge/
Hana : Merci pour la dernière fois
GD : Pour le nutella ? Ba c’est rien, on aurait dit que t’allais mourir si tu n’avais pas ton nutella
Hana : Mais non pas ça banane, pour la soirée
GD : C’est rien, j’allais pas te laisser te faire violer
Hana : On a tous besoin d’un petit Jiyoung chez soi
GD : Je te le fais pas dire
Hana : Sa va les chevilles ?
GD : Ba ouais regarde
Hana : Tss, t’es déprimant. Ah oui y’a aussi un truc que tu m’as dit mais j’ai pas compris
GD : On ne peut pas tout avoir. La beauté, le talent et l’intelligence. Mais y’en a qui s’en sorte très bien avec les deux premiers, n’est-ce pas mademoiselle
Hana : Je vois pas ce que tu veux dire
GD : Je veux dire que si tu n’étais pas aussi belle je n’aurais jamais parlé de toi au patron et que sans ton talent il ne t’aurait pas gardé 2 ans de plus
Hana : /rougit/ Hum… Oui bon, ne change pas de sujet. En boite tu as dit que « tu aurais du mal à te contrôler » et que « je cherchais à te pousser à bout ». Te contrôler par rapport à quoi ? Et pourquoi je te pousserais à bout ?
GD : Tu ne comprends vraiment pas ?
Hana : Mais comprendre quoi ?
GD : Rah laisse tomber
Hana : Mais dis moiiii
GD : Non
Hana : Oppaaa /lui attrape le bras/ dis-moi steuplait /yeux de chaton perdu/
GD : … /rouge/

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Ven 29 Nov - 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Jeu 21 Nov - 21:21

Chapitre 8 :
Je vois des cocotiers orange qui clignotent avec des haricots sauteurs qui tournent autours

P.D.V de Jiyoung :

Mais elle est idiote ou quoi ? Ça me semble claire pourtant. Je fais quoi ? Je lui dis ou pas ? Faut que je lui dise. Mais comment ? Je vais pas lui dire « Bon comme t’es pas très futée je vais te le dire : je t’aime voilà ». Non je peux pas c’est nul. Raah arrête avec ses yeux là je vais craquer. Et si…

P.D.V de Hana :

Je le fixe, j’attends… Bon t’accouche Jackie ! Je veux savoir ce que tout ça signifie. Tu crois que j’ai oublié le « action ou vérité », ba non et cette fois je laisse rien passer.
Il met ses yeux dans les miens, il semble vraiment sérieux. Il se tourne face à moi, je lâche son bras tout en restant les yeux dans les yeux. Je me perds dans son regard intense. Je suis incapable de faire le moindre mouvement. Il pose une main sur ma hanche et l’autre dans mon cou. Il s’avance doucement, mon cœur va lâcher, un frisson me parcours. Son corps se serre contre le mien, à quelques centimètres il s’arrête pour me scruter, cherchant dans mes yeux un indice sur mes sentiments ou simplement une réaction, en fait j’en sais rien. Impatiente je mord ma lèvre, il le remarque et affiche un léger sourire, satisfait, limite victorieux. Je ferme les yeux et il pose ses lèvres sur les miennes. Ça y est j’explose de l’intérieur !! Il lâche mes lèvres pour voir ma réaction. Je reste immobile, silencieuse, un peu perdu. Je ne m’en étais pas rendu compte, ou plutôt je ne voulais pas l’admettre mais je l’aimais. Une pensée me viens (c’est pas le genre de pensée qu’on a dans ces moments-là mais comme je ne suis pas comme tout le monde), je n’ai pas le droit de lui avouer mes sentiments si le directeur Yang l’apprend il pourrait avoir des problèmes, ça pourrait ruiner sa carrière. Je ne peux pas faire ça. Et puis je serais virée et je ne pourrais plus le voir. Je veux au moins rester à ces côtés

Hana : Jiyoung-ah /coupé/
GD : Ne dit rien, prend le temps de réfléchir. Je sais que je te met dans une situation difficile mais je veux que tu prenne le temps de voir ce qui serait le mieux pour toi
Hana : C’est tout réfléchie, je ne peux pas
GD : Tu ne PEUX pas !? Donc se ne veux pas dire que tu ne VEUX pas
Hana : Mais…
GD : Il se fait tard, je vais te ramener
Hana : … D’accord

Le voyage se fait en silence. Pourquoi un moment aussi magique est-il devenu si tendu. Aish si y’avait pas ce foutu contrat je lui sauterais dessus sans hésiter. Mais je ne peux pas foutre sa carrière en l’air juste pour mon petit plaisir. Puis je vais me faire détester par des millions de meuf complètement hystérique et je vais finir égorgé dans une petite ruelle (ok je m’emballe là). Hana tu étais obligée de tomber amoureuse d’une idole ? Tu ne pouvais pas te contenter d’un des danseurs comme Hyomin et Seung Jo ? Non ba non sinon c’est trop simple. Je me déteste

GD : Mademoiselle descendez de votre nuage on est arrivés
Hana : Ah… Oui pardon. Merci de m’avoir ramené
GD : …
Hana : Au fait
GD : Quoi ??
Hana : C’est vrai que t’embrasse comme un Dieu /pars/
GD : Ya attends. J’y crois pas elle me dit ça et elle se barre. Elle va vraiment me rendre fou


RÉVEIL TOI RÉVEIL TOI !!!!!

Aish ! J’ai même pas la force de le balancer. J’ai passé la nuit à réfléchir et là je suis dead. Je tente de me réveiller avec une douche froide. Je cache mes cernes avec une tonne de fond de teint, mode pot de peinture c‘est pas mieux en fait. Je m'habille et je pars au taff. Je fais exprès de partir plus tôt pour pas croiser les Big Bang. A l’agence les filles sont déjà là

Hyena : Salut ma chérie. Ouaah c’est quoi cette tête de zombie barbiatch ?
Hana : C’est parce qu’il m’est arrivé un truc troooop bien
Nana : On dirait pas vu ta tête
Hana : C’est parce que c’est une situation trop naze
Hyomin : Eukéé, je sais pas ce qu’elle a fumé mais sa fait peur
Nana : Unnie il s’est passé quelque chose ?
Hana : Ne
Hyena : /la chope par les épaules et la secoue/ RÉVEIL TOI BORDEEEEEEEL
Coach : Hyena ne maltraite pas ta dongsaeng
Hyena : Mais c’est pour lui remettre le cerveau à l’endroit elle est trop bizarre
Coach : Hana qu’est-ce qui ne va pas ?
Hana : gnéééé
Nana : Tu l’as cassé
Hyena : Mais non c’est dans ta tête, elle va bien
Hana : Je vois des cocotiers oranges qui clignotent avec des haricots sauteurs qui tournent autour
Hyomin : Ba là c’est le pompon bravo unnie
Hyena : Mais noon c’est pas moi
T.O.P : Qu’est-ce que tu as fait encore ?
Hyena : Oh non pas lui
Hana : Ooh ! Un canard bleu
T.O.P : Ya de qui tu parles comme ça ?
Nana : T’énerve pas, Hyena l’a secoué un peu trop fort
Seungri : NOOON t’as cassé ma noona
Hyena : Pff mais non, c’était déjà un zombie quand elle est arrivée
GD : Un zombie !?
Daesung : C’est pas son genre
Hyena : Mais je te jure
Taeyang : Si ma femme ne s’en remet pas je te tue à coup de canard en plastique bleu
T.O.P : YA !!
Hana : Non mais ça va hein je rigolais. Et Taeyang je ne suis pas ta femme
Taeyang : Mais non ça va pas, t’es en plein délire psychotique
Hana : Euh… T’es sur que c’est pas toi qui délire ?
Taeyang : Tu rigole ! Tu te rappelles même plus qu’on est mariés
Hana : C’est moi qui me fais secouer et c’est lui qui délire. Pourquoi ce mec est si bizarre ? Je déconnais tout à l’heure tu sais. Et je ne serais jamais ta femme
Taeyang : Tu ne diras plus ça après avoir passé une nuit avec moi
Hana : Même pas tu me touche sale castor pédophile lubrifié
GD : Ok c’est bon elle va bien
Seungri : Avec une insulte comme ça y’a pas de doute
Taeyang : J’ai encore un doute
Hana : Au secours /cours/
Taeyang : Mais c’est pour ton bien /lui cours après/
Coach : CALMEZ-VOUS BANDE DE SALE GOSSE
Tous : /rigole/
___ : /entre/ Ba tient, y’a de l’ambiance ici, je vois que sa boss dure.

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Sam 30 Nov - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 22 Nov - 16:05

Chapitre 9 :
Et merde un sale gosse de plus

Hyomin : Hiii mon choupinou
Seung Jo : Ma choupinette
Hana : Alors c’est toi le fameux Seung Jo /chuchotement/ c’est vrai qu’il est mignon
Seung Jo : Tu es Hana c’est ça ? Ce que m’a raconté Hyomin est donc vrai
Hana : Ya tu lui as raconté quoi ?
Hyomin : Que des trucs gentils je t’assure
Seung Jo : Elle a dit que depuis que tu es là sa part souvent en live et...
Hana : Saloperie de petite patate sauté sa veux dire quoi ça ?
Seung Jo : … Et que tu as des expressions bizarres
Hyomin : Sa veux dire que tu mets de l’ambiance au point de vue positif
Nana : Vas-y, rattrape toi
Hyomin : Chut tait toi
Hana : Sale gosse je te réglerais ton compte plus tard
Hyena : Pourquoi pas maintenant ?
Hana : Pas devant son copain, se serait humiliant voyons
Nana : Unnie tu es trop bonne
Taeyang : Oh ouais
Hana : Tae’ tu bave sale cochon grillé et elle voulait juste dire que je suis un ange
T.O.P : Tss mais oui bien sûr on y croit tous
Hana : Tu es juste jaloux sale canard bleu
T.O.P : Au moins tout ça oui et arrête de m'appeler comme ça
Seung Jo : C’est vrai que vous partez vite en live
Daesung : Au fait pourquoi tu es là ?
Seung Jo : J’ai étais transféré dans votre équipe
Hyomin : OH YEAH !!!! J’adore le boss
Hyena : Je vous préviens tout de suite je tiens pas la chandelle
Coach : Et merde un sale gosse de plus
Seung Jo : /s’incline/ Je ferais de mon mieux, prenez soins de moi
GD : Tu vas voir on travaille dur mais on s’amuse bien
Seungri : Oui, en plus noona nous fait tout le temps rire
Hana : Je ne suis pas un clown
Hyena : Non tu es un petit chaton perdu
T.O.P : Fait gaffe le chaton a des griffes
Hana : Méfie-toi je pourrais te griffer
T.O.P : Si tu fais ça je te transforme en nem
Hyena : C’est bon les nems au chat ?
Nana : Je sais pas
Coach : Vous goûterez ça un autre jour donc maintenant au travail
Tous : Chef oui chef
Coach : Aish

On s’est finalement mis au travail. Je fous vraiment le bordel !? [nda : oui t’es une petite fouteuse de merde !]. On a tellement travaillé qu’on ne s’est même pas arrêtés pour manger. A la fin de la journée je suis complètement dead

Seungri : On se fait un truc tous ensemble ce soir ?
Hyena : Si tu veux
Hana : Pas pour moi les choux je suis crevée
Seung Jo : Alors ce week-end ?
Hyomin : Oh oui on pourrait aller à la plage
Nana : Pourquoi pas
Seung Jo : Alors la fouteuse de merde ?
Hana : D’accord le merdeux
Daesung : Que des mots d’amours
Hyomin : /tape Daesung/
GD : /regarde Seung Jo/
Seung Jo : Et toi Jiyoung ça t’intéresse ?
GD : Pas le choix je dois surveiller les gosses
Daesung : Et bien si tout le monde est d’accord
Hana : Bon c’est pas que je vous aime pas mais j’y vais
GD : Je te raccompagne
Hana : Non c’est bon t’inquiète
GD : Mais j’insiste, il fait nuit tu pourrais avoir des problèmes
Hana : je suis une grande fille
GD : Ce n’était pas une question
Hana : Bon puisque tu insistes
Hyena : Depuis quand il se la joue gentleman ?
Taeyang : Je sais pas mais c’est louche
Hyena : Tu crois que… ?
Taeyang : Non impossible on parle de Jiyoung, G-Dragon, THE dragueur. Au pire il va lui faire un plan foireux
Hyena : Grr je ne le laisserais pas faire

Dans la voiture, malgré un petit malaise au début, on a parlé comme si de rien n’était. Je veux vraiment que ça continu comme ça mais je sais que c’est impossible et que je vais devoir faire un choix. On arrive, il s’arrête, me regarde et sans prévenir m’embrasse. Il s’éloigne et dit tout naturellement

GD : Demain ne pars pas en avance, attends nous on fera le chemin tous ensemble
Hana : Ah oui
GD : Seungri était tout triste
Hana : Haha c’est vraiment un gosse, il est trop mignon
GD : Mouais…
Hana : Hi ! Toi aussi t’es mignon quand t’es jaloux
GD : Tu as réfléchie à ce que je t’ai dit ?
Hana : Oui… Mais je n’ai pas encore de réponse à te donner
GD : Ok, aller petite fofolle
Hana : A plus Mr. Jaloux /bisous/
GD : Hein !!? Je suis pas jaloux
Hana : Et moi je suis la princesse du pays des merveilles et je chevauche une licorne à paillette
GD : Je me demande d’où tu sors toutes ces expressions
Hana : Aah si tu savais

Je le laisse sur ça. Je rentre chez moi et me couche direct. Pas le temps de réfléchir je m’endors direct

Toute la semaine Jiyoung me raccompagnais (l’entrainement était e plus en plus intense alors je rentrais avant tout le monde). On en profitait pour discuter de tout et de rien. Il a réessayé de m’embrasser mais je l’ai tapé… Ouais je sais ça craint mais j’ai pas encore pris ma décision. Le jour d’après il a boudé toute la journée mais le soir il m’a quand même raccompagné
A part ça je me suis beaucoup rapprocher de Seung Jo. C’est un vrai ami et je le voie un peu comme un grand frère (j'ai toujours voulu avoir un grand frère). Hyomin n’aime pas trop notre rapprochement et nous surveille de très près. Elle s’inquiète pour rien. Jiyoung aussi est super jaloux et est désagréable avec Seung Jo qui, heureusement, ne le prend pas mal. Je dirais même que ça l’amuse le vilain

Vendredi en fin d’après-midi pendant une petite pause

Seung Jo : OYE OYE BANDE DE GENS
Hyomin : Des fois je me demande pourquoi je sors avec lui
Hyena : Vas-y accouche
Seung Jo : Avant de partir en week-end à la plage, où j’ai loué une petite maison, je vous invite tous ce soir au karaoké
Hana : YES /danse de la joie/
Hyomin : Ayé je me rappelle pourquoi je l’aime, parce qu’il a toujours des bons plans
Nana : Profiteuse
Taeyang : Tous ensemble dans une maison /se tourne vers Hana/ Tu sais ce que sa veux dire bébé
Hana : VADE RETRO SATANAS
Seung Jo : ll est tout le temps comme ça ?
Nana : Oui mais que avec Hana
Seung Jo : Pauvre petit hananas (jeux de mot pourri)
Taeyang : J’adore l’ananas
Hana : Why me ?
GD : Vous me fatiguez retourné à l’entrainement bande de feignasse
Seungri : Hyung qui nous dit d’aller travailler… Chelou
Hana : Mignon
Seungri : Hein ?
Hana : Non rien
T.O.P : Il a raison, plus vite on a fini plus tôt on peux partir

On s’est finalement remis au travail mais c’est parce que le coach est arrivé en criant « BANDE DE SALE GOSSE».

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Sam 30 Nov - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 22 Nov - 16:43

Chapitre 10 :
A vos ordres princesse

Et c’est parti pour un week-end tous ensembles à la plage. Ma valise est prête. Je vais en profiter pour faire le vide dans ma petite tête. J’entends toquer à la porte et je vais ouvrir

GD : Salut poulette t’es prête ?
Hana : C’est quoi ces rimes pourri ?
GD : Ouais je sais mais j’ai rien trouvé de mieux. Euh… tu comptes vraiment emmener tout ça ?
Hana : Ben oui pourquoi !?
GD : T’as pas l’impression d’emmener ta baraque par hasard
Hana : Je suis une fille j’ai besoin de tout plein de trucs
Taeyang : T’as juste besoin de maillots de bains
Hana : Ben j’ai pris trois milles maillots de bains sa te va
Taeyang : Pourtant avec moi tu vas pas le garder longtemps ton maillot de bain. Hé tu vas où ?
Hana : Mettre une armure
Taeyang : Mais c’est pas sexy une armure
Hana : Raison de plus
Nana : Coucou tout le monde ! Oh, tu prends que ça Hana ?
Hana : Ben ouais
GD : Ok je retire ce que j’ai dit tout à l’heure Hana. Elle, elle emmène vraiment sa baraque
Daesung : Dis-moi que les autres filles n’ont pas autant d’affaires
Nana : Ben si pourquoi ?
Daesung : On va être obligés de prendre une troisième voiture juste pour vos valises
T.O.P : Jiyoung je ne dirais plus jamais que tu prends trop d‘affaires
GD : Merci frère
Seung Jo : Bon on y va parce que le temps de charger tout ça on n’est pas partis

On se dirige vers le garage et là commence une partie de tetris géant. Il nous a bien fallu trois quarts d’heure pour tout faire rentrer. Pour la répartition des places on a tiré à la courte paille. Première voiture : Daesung, Taeyang, Hyomin et Nana. Deuxième voiture : Jiyoung, T.O.P, Hyena et Seung Ri. Troisième voiture : Seung Jo et moi. Merci Dieu je suis pas avec Taeyang. Et c’est partit pour deux bonnes heures de route

Seung Jo : Alors tu te plais à la YG ?
Hana : Ouais c’est trop bien, je m’éclate comme une folle. En plus je suis la chouchoute du coach. Et appa YG a dit que bientôt je pourrai monter sur scène avec les Big Bang
Seung Jo : Jinja !? Vu ton niveau je croyais que tu allais déjà sur scène
Hana : Je vais te dire un secret. Appa YG m’a dit que je ferai un duo avec l’un des membres et je participerais surement à leur tournée mondiale
Seung Jo : Avec qui le duo ?
Hana : Je sais pas, il  ne me l’a pas dit
Seung Jo : Une tournée mondiale quand même. J’en ai fait une avec les 2NE1 c’était génial. Par contre tu vas bosser comme une folle
Hana : Ouah. T’as fait une tournée mondiale ! C’te big classe
Seung Jo : Héhé je suis un professionnel que veux-tu /met ses lunettes de soleil/
Hana : Je ne veux pas casser ton délire de super star mais le soleil est dans notre dos
Seung Jo : Mais chut tu pourrais faire semblant
Hana : Et tu veux pas que je te regarde avec des étoiles dans les yeux
Seung Jo : Mais c’est évident que si
Hana : Je ne suis pas Hyomin
Seung Jo : Dommage
Hana : Dis-moi ça ne pose pas de problème au patron que tu sortes avec Hyomin ?
Seung Jo : Si le boss l’apprend on peut dire adios à la YG Family
Hana : Jinja !? Et vous prenez le risque quand même
Seung Jo : Au début j’ai hésité mais je ne suis pas arrivé à me passer d’elle. On a prit le risque et sa fait maintenant 3 ans que nous sommes ensembles, on a jamais eu de problème jusqu’à aujourd’hui. Mais peut-être que bientôt on aura plus à s’inquiéter
Hana : Comment ça ? Tu vas le dire au boss ? Tu changes d’agence ? Elle change d’agence ? Elle est enceinte ? Tu changes de travail ? Tu la trompe ? Elle te trompe ? T’es enceinte ?
Seung Jo : STOP calme toi personne n’est enceinte, personne ne trompe personne, personne ne change d’agence ni de travail et je prends pas le risque de le dire au boss
Hana : Ben quoi alors, t’es gay ? T’es zoophile ? T’es un travesti ? T’es...
Seung Jo : Mais calme toi c’est rien de tout ça
Hana : Ben alors t’as...
Seung Jo : Tais-toi je vais te le dire mais par pitié tais-toi
Hana : …
Seung Jo : Merci, donc ne dis rien à Hyomin mais je crois que j’aime quelqu’un d’autre
Hana : QUOI ! Tu la trompe !!!!!
Seung Jo : Je ne la trompe pas. Mais je ne suis pas encore sûr de mes sentiments pour cette personnes, en fait je ne la connais pas depuis longtemps
Hana : Je vois, je ne dirais rien à Hyomin mais met vite de l’ordre dans tes sentiments. Je le fais uniquement parce que tu m’as aidé
Seung Jo : Quand ça ?
Hana : A l’instant, j’étais coincé dans une situation délicate mais grâce à toi je sais ce que je dois faire
Seung Jo : Ben ravi de t’avoir aidé

Ayé on est enfin arrivés. Je veux sauter dans l’eau mais d’abord direction la maison pour poser nos affaires et nous changer

Seung Jo : Bon je vais vous expliquer, il y a cinq chambres de deux places. Bien entendu je suis avec Hyomin
Hyena : Nana et moi on prend la chambre à l’opposé de vous, je ne veux pas être réveillée en pleine nuit si vous voyez ce que je veux dire
Taeyang : Ba moi je prends la chambre à côté de Seung Jo et Hyomin avec Hana comme ça on pourra faire un concours /monte et descend les sourcils/
Hana : Même pas dans tes rêves les plus sales espèces de pervers dégénéré
Seungri : Je me mets avec Taeyang
Hana : Merci mon petit Seungri
Seungri : J’ai dis que je te protégerais de lui noona
Daesung : Je prends la chambre en face des filles avec T.O.P
Hana : Salop
T.O.P : Mais je voulais être avec Jiyoung
GD : Bon ba Hana et moi on prend la chambre du fond

En passant près de Daesung je lui chuchote un petit « tu me le paieras » auquel il répondit « tu me remercieras plus tard » avec un clin d’œil. Celui-là je vous jure, il se prend pour Cupidon ou comment ça se passe
Ouaaah la chambre de fou, il s’est pas foutu de nous Seung Jo. Mais attend… Y’A QU’UN SEUL LIT !!!!!! Why me !!

GD : Hé Hana regarde on a une salle de bain intégré à la chambre
Hana : C’te claaasse. Pousse toi je vais mettre mon maillot de bain. /Ouvre la porte au bout de quelques secondes/ Hé toi le grand steak passe-moi une robe s'il te plait
GD : Ya parle-moi autrement !!! Puis je vais pas aller fouiller dans tes affaires
Hana : Oppaaaa steuplait, y’en a une juste au-dessus
GD : /soupir/ Ok j’arrive bouge pas […] Hana tu mets vraiment ça
Hana : YA POSE CA
GD : C’est ultra sexy comme sous-vêtement
Hana : Mais poseeuuh. Et puis qui t’a dit de fouiller dans la valise d’une fille
GD : Mais c’était juste sous ta robe. Je suis pas comme Taeyang
Hana : Sa reste à prouver

Après ce petit incident on va tous à la plage. Super y’a personne. J’installe ma serviette quand je sens des mains sur mes hanches. Si c’est Taeyang je le castre [nda : non je ne me lasse pas de maltraiter ce pauvre homme]. Pas le temps de voir qui c’est que je fini dans l’eau.

Hana : QUI C’EST LE SALOP QUI A FUME UN BISOUNOURS ET QUI VEUX CREVER !!!!!?????????????

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Mer 4 Déc - 23:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Dim 24 Nov - 18:35

Chapitre 11 :
Tu vas mourir tué par un pois chiche

Cette bande de gougnafier (!?) se foutent de ma tronche. Attend que je trouve celui qui m’a fait ça, je vais le noyer

Hana : Taeyang ??
Taeyang : Ah non princesse j’ai rien fait
Hana : Si tu me dis qui c’est je te laisse me mettre de la crème solaire
Hyena : Elle est diabolique
Taeyang : Tout partout ?
Hana : Oui promis
Taeyang : C’est T.O.P
T.O.P : Sale traître
Hana : Prépare-toi à mourir mec
T.O.P : Ya ! C’est quoi ce regard !!? Non… Hana non AAAAAH

Je lui saute dessus et lui fait plein de chatouille, ensuite avec l’aide de Taeyang je le jette dans l’eau. MWAHAHA je suis vengée

Seung Jo : Faut pas l’énerver celle-là. Elle fait vraiment peur
Seungri : Ma noona c’est la plus forte
Nana : J’aimerais voir un combat Hana VS Hyena
Hyomin : T’as de drôle d’idée toi
Hana : Je ne me bats pas contre mes amis
T.O.P : Je suis pas ton ami moi ?
Hana : Tu n’es qu’un schtroumpf échappé d’un asile psychiatrique
T.O.P : /larme aux yeux/ T’es trop méchante
Hana : Oooh mais non pleure pas j’adore les schtroumpfs puis t’es mon oppa à moi je te taquine
T.O.P : Prouve-le
Hana : Gros câlin
T.O.P : Ça va je te pardonne
Taeyang : Aller princesse viens mettre ta crème solaire
Hana : Tu as une trop bonne mémoire à mon goût toi
Taeyang : Si tu es sage je te ferais un massage
Hana : Tu veux que je me mette là ?
GD : Tu changes trop vite d’avis à mon goût
Daesung : Tu es jaloux Hyung ?
GD : Pourquoi je serais jaloux /tout rouge/
Daesung : Oh comme ça
Hyena : Moi aussi je veux un massage
Taeyang : Je ne masse que les princesses
Hyena : Et moi je suis quoi ?
T.O.P : Un pois chiche
Hyena : Qu’est-ce qu’il dit le schtroumpf ?
T.O.P : Oh ! Un pois chiche qui parle ! Comme c’est étrange
Hyena : Tu vas mourir tué par un pois chiche
Hyomin : C’est con comme mort ça
T.O.P : Merci du soutient Hyomin
Hyomin : Derien
GD : Tae’ tu devrais descendre tes mains encore plus bas
Taeyang : Tu crois ? /en mode innocent/
Hana : Si tu fais ça je te coupe les mains
Nana : Quel pouvoir de dissuasion unnie
Hyomin : Oppaaa /bat des cils/ viens on va se promener tous les deux
Seung Jo : Good idée
Hyena : Ils sont mignons, je veux un copain
T.O.P : Qui voudrait d’un pois chiche aussi violent
Hyena : Hahaha ce schtroumpf n’a vraiment pas peur de la mort, je vais pouvoir m’amuser un peu /commence à lui courir après/
T.O.P : EOMMAAAAAAA /cours très très loin/
Nana : Je me demande combien de temps il va falloir à Hyena pour lui mettre la main dessus
Seungri : J’ai envie d’une glace qui m’accompagne ?
Nana : MOIII
Hana : Je reste bronzer
Taeyang : Moi je viens
Daesung : Moi aussi, Hyung ?
GD : Non merci, je vais aller me baigner
Seungri : A tout à l’heure

La petite bande part. Je ferme les yeux et je m’allonge sur ma serviette. Un truc me tombe sur la tête. C’est un tee-shirt. What the fuck ?

GD : Garde moi ça je vais dans l’eau
Hana : Je suis pas un porte manteau

Il s’arrête et se retourne. Waouh les tablettes, je vais mourir devant ce corps trop parfait

GD : Je n’ai jamais dit ça
Hana : Attends avant de partir tu ne veux pas me défaire le nœud de mon maillot sinon je vais avoir une marque
GD : Demande à Taeyang /part/
Hana : Ya ! La jalouse, revient !

Il ne se retourne même pas. Il est mignon quand il est jaloux mais il m’énerve (nique la logique). Je me lève et le rejoint dans l’eau. Il ne m’a pas remarqué, je passe mes bras autour de sa taille. Je le sens frissonner mais il ne se retourne pas.

Hana : Tu n’as pas à être jaloux de Tae’. Je l’aime bien mais il devient vite lourd
GD : Tu le laisse quand même te toucher « tout partout »
Hana : Il m’a juste mis de la crème solaire rien de plus
GD : Je ne supporte pas qu’un autre te touche mais je crois que je vais devoir m’y habituer /triste/
Hana : Jiyoung…
GD : Oui ?
Hana : … Je t’aime

Il se retourne, surpris, il me fixe un instant. Quand il réalise enfin il sourit, caresse ma joue et viens m’embrasser. Je remonte mes mains dans son cou et prolonge notre baisé

Taeyang : YAAA NOOOOOOOOOOOON ! Jiyoung comment tu peux me faire ça. T’es qu’un sale traître. C’est fini mec t’es plus mon frère
Seungri : Han ! Mais attend si tu es avec appa Jiyoung sa veux dire que t’es ma eomma
Nana : OMG OMG OMG OMG
Daesung : Ba c’est pas trop tôt
Nana : Hein !!? T’était au courant ?
Daesung : Non mais fallait être aveugle pour pas remarquer ! Vous avez jamais vu Hana beuguer sur Jiyoung. Et quand Tae’ s’approche de Hana le regard que lui lance Jiyoung genre « je vais te tuer »
Taeyang : Mais t’es Sherlock  ou quoi ?
Hana : Je t’avais dit que tu étais une grosse jalouse
GD : Alors comme ça tu beug sur moi ?
Hana : N’importe quoi. J’étais juste plongée dans une réflexion très importante sur la jalousie entre pote… Et ne change pas de sujet
GD : Je te crois pas trop, c’est le genre de chose trop compliqué pour ton cerveau
Hana : YA ! Jalouse
GD : Mateuse, je vais devoir te surveiller de très près
Hana : Pas la peine, vu comment t’es foutu j’ai pas besoin d’aller voir ailleurs
Taeyang : Et moi ?
Hana : Je ne regarde pas les pervers, ils me font trop peur
GD : J’adore cette femme
T.O.P : /arrive en courant/ SAUVEZ MOI !!! Euh Hana pourquoi t’es dans les bras de de Jiyoung ?
Nana : Ils sortent ensemble
T.O.P : NOOOOOOOOOOOON
Taeyang : Toi aussi t’avais des vus sur Hana
T.O.P : Mais non. Mais maintenant Jiyoung va passer tout son temps avec elle et va m’oublier
GD : Mais non je pourrais jamais laisser tomber mon meilleur ami
Taeyang : C’est lui ton meilleur ami ? Je croyais que c’était moi
GD : Je suis pas ami avec un pervers qui a des vus sur ma femme
T.O.P : /trop fière/
Hana : Sa femme !!? /aux anges/
Taeyang : Je suis pas un pervers
Seungri : Non t’es un rejeté de la société
Daesung : N’en rajoute pas je crois qu’il a eu sa dose

Après avoir bien martyrisé Taeyang (notre passion nationale) on rentre tous à la maison. Hyomin et Seung Jo nous appellent pour nous dire qu’ils mangeaient au resto et qu’il fallait pas les attendre.

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Jeu 5 Déc - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Dim 24 Nov - 19:02

Chapitre 12 :
A table bande de soumis

Taeyang nous prépara un super repas de roi. Je mis la table avec Seungri et Daesung pendant que T.O.P et Jiyoung jouaient à la Wii. Bande de sale gosse (merde je parle comme le coach), attends je vais leur faire bouger leurs fesses. Je pars dans la cuisine et prend 2 glaçons (nierk nierk vous savez tous ce que je vais faire). Je m'approche discrètement d'eux et leur glisse les glaçons dans le tee-shirt

GD : YAAAAA !! JME FAIT ATTAQUER PAR UN PINGUIN SADO
T.O.P : MAIS NON ON DIT UN MANCHO
Daesung : Vous êtes sûr que c'est vraiment le problème ?
GD : Ouais t'as raison, qui c'est qui a voulu mourir ?
Hana : C'est moi
GD : Viens là que je t'achève à coup de bisous
Hana : Je veux bien mourir tous les jours dans ce cas-là
T.O.P : Hé, moi je suis pas ton mec, tu n’échapperas pas à ta punition
Hana : Tu te rappelle quand tu m'as jeté dans l'eau ?
T.O.P : Je te laisse ma place à côté de ton homme, je vais finir de mettre la table
Hana : Brave petit /sourire de vainqueur/
Daesung : Un jour il faudra que tu m'explique comment tu fais, d'habitude il n'écoute jamais
Hana : La violence est la seul solution
Taeyang : Notre leader va s'amuser au lit
GD : Tais-toi jalouse
Taeyang : Oui madame
GD : Je ne lui laisserais pas faire ce qu'elle veut
Hana : On verra ça
GD : On verra rien du tout
Hana : /l'empoigne par l'entre-jambe/ [nda : que de violence pour une fille]
GD : On verra on verra
Hana : /lui fais un bisous/ Je t'aime
GD : Moi... Moi aussi mon amour
Seungri : Hyung tu es pathétique
GD : Joue le rôle du petit ami et on en reparle
Taeyang : A TABLE BANDE DE SOUMIS

On s'installe tous, je suis entre Hyena et T.O.P et en face de Jiyoung. Tout le long du repas il me faisait des clins d'oeil, des sourires itout itout. Mon portable vibre, c'est bizarre je suis plutôt le genre de personne "sans ami"

Jiyoung --> 《Arrête de me faire du pied ou tu vas en subir les conséquences sous peu》
Hana --> 《Je te fais pas de pied sale patate atomique !!!》

Ok c'est qui qui touche MON homme ? Je vais lui arracher les pieds moi. Je me tourne vers Hyena et la tape sur l'épaule

Hyena : Non mais sa va pas ?
Hana : Arrête de faire du pied à mon mec
Hyena : WTF !! Jamais je toucherais à cette chose, je sais même pas comment tu fais pour sortir avec lui
Hana : Oups désolé /se tourne de l'autre côté/ Dis moi pas que...
T.O.P : Mais oui bien sur je fais du pied à mes potes everyday
Hana : Jinja ?
T.O.P : Micheosso !?
Hana : Mais si c'est pas toi et pas Hyena c'est qui alors ?
GD : Qu'elle est mignonne
Hana : Non mais t'imagine c'est un fantôme. Je vais le taper mais comment je fais pour taper un fantôme ??
GD : Oh calme toi je déconnais personne ne me fait du pied... Jalouse
Hana : Moi jalouse !? Hahaha la bonne blague et c'est la jalouse de service qui me dit ça nan mais ALLO QUOI
Hyena : Redis ça encore une fois et t'es morte
Hana : Yes my lord
GD : Hyena, je te respecterais toute ma vie pour avoir fait taire Hana
Hana : T'as la mort parce que toi tu pourras jamais y arriver
GD : J'ai jamais dis que je voulais te faire taire
Nana : Ouais c'est bon dit tout de suite que tu veux la faire hurler de plaisir en l'a prenant comme un sauvage sur le mur de la douche

Un gros blanc s'installe et on regarde tous Nana qui a pas l'air de comprendre

Nana : Ben quoi ?
Taeyang : Je savais pas que tu étais comme ça toi
Daesung : Sa y est Taeyang c'est trouvé une nouvelle cible Hana tu es officiellement libéré de ce pédobear
Hana : Hallelujah, Dieu je t'aime
GD : Tu peux m'appeler Jiyoung bébé
Hana : Ouais je sais mais sur le moment sa faisait plus classe

On finit le repas en faisant les cons (narmol). Je laisse les mecs débarrasser j'ai la flemme

Hana : Bon je vais dodo je suis fatiguée
Taeyang : Donc ce soir notre leader va se la poser sur l'oreille
GD : Je suis pas un obsédé comme toi

J'écoute même pas la fin de la conversation et je vais dans la chambre. Je vais dans la salle de bain et enfile un short et un petit débardeur. Quand je ressors je vois Jiyoung allongé sur le lit

GD : Tu as eu tellement d'émotion aujourd'hui que sa t'as épuisé
Hana : Nan c'est juste d'avoir jeté T.O.P dans l'eau
GD : Jinja ! Où est la danseuse forte et résistante de d'habitude ?
Hana : En vacance elle aussi
GD : A Tahiti pour détendre son string ?
Hana : Haha oui on peut dire ça, mais peut-être que ça va être pire à son retour
GD : Wae ?
Hana : Parce que si le boss apprend que la princesse et le leader sont ensemble la princesse va devoir changer d'agence et le leader va avoir de gros problèmes. En plus je ne pourrais plus te voir
GD : C'est pour ça que tu as mis du temps à répondre ?
Hana : Oui, je me disais que je préférais être à tes côtés tous les jours plutôt que de risquer de te perdre
GD : Et qu'est ce qui t'as fait prendre une décision ?
Hana : Seung Jo, il m'a parlé de lui et de Hyomin du coup je me suis dis que moi aussi je pouvais être avec la personne que j'aime
GD : Trop mignon  Il faut que je pense à remercier Seung Jo /fait une grimace/
Hana : Oui parce que tu aurais pu attendre longtemps sans lui, j'étais plus perdu qu'un lama aveugle dans un labyrinthe
GD : Maintenant câlin
Hana : Vouii

Je me couche à côté de lui et me cale dans ses bras. Il me serre contre lui, je suis si bien dans la chaleur de ses bras que je m'endors comme ça


J'ouvre les yeux et constate qu'on est toujours dans la même position. Il dort encore  Il ressemble à un gamin quand il dort. Je sourit et retire une mèche de son visage, il ouvre lentement les yeux et le fait un petit smile

Hana : Je voulais pas te réveiller sorry
GD : Me faire réveiller par une belle gosse ça me va
Hana : Flatteur

Je l'embrasse et me lève, Jiyoung m'attrape la main et me dit de l'attendre. Nous allons donc prendre notre petit-déjeuner main dans la main. Tout le monde était déjà levé. On dit bonjour à tout le monde. Seung Jo laisse tomber sa tasse de café en beuguant, Hyomin parla pour lui

Hyomin : Euh... On a loupé quelque chose ?
Seungri : Oui ma noona sort avec mon appa, du coup c'est ma eomma
Taeyang : /se retourne/ Je suis plus ta eomma ?
Seungri : Officiellement c'est Hana mais tu seras toujours ma eomma préféré /tout innocent/
Taeyang : Merci gamin
Hyena : C'est fini la séquence émotion ?
Taeyang : Nianiania
Hyena : Si puéril
Hyomin : Chukkae, j'ai toujours su que vous finiriez ensemble
Daesung : Je savais que j'étais pas le seul à avoir remarqué
Seung Jo : Vous... Vous êtes vraiment ensemble ?
Hana : Je fais pas de blague le matin
GD : Ouais et c'est grâce à toi, gomawo
Seung Jo : Grâce à moi !!?
Hana : Oui, notre discussion dans la voiture
Seung Jo : Ah, chukkae

Il ramasse la tasse qu'il a fait tomber et nous passons à table

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Jeu 5 Déc - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 29 Nov - 22:08

Chapitre 13 :
Non mais ça va pas dans ta tête de pigeon

On passe la matinée à glander (super le week-end à la plage) chacun dans son coin. La réaction de Seung Jo au petit-déjeuner m’a surprise, je décide d’aller lui parler. Il se tient près d’une fenêtre et à l’air perdu dans ses pensées.

Hana : Seung Jo, je peux te parler ?
Seung Jo : Hein ! Oui bien sûr
Hana : Voilà, je t’ai trouvé étrange ce matin au petit-déjeuner, est-ce que ça te dérange que je sorte avec Jiyoung ?
Seung Jo : Anio, je suis content pour vous. C’est juste que je ne mis attendais pas. Tu ne m’en a jamais parlé. Ne suis-je pas ton confident ?
Hana : Si /rit/ mais là c’était là c’était plus que compliqué
Seung Jo : Si tu le dis

Il affiche un sourire forcé et regarde à nouveau par la fenêtre.

Hana : Tu pensais à quoi quand je suis arrivée ?
Seung Jo : Wae ?
Hana : Tu avais l’air triste, tu peux m’en parler tu sais
Seung Jo : C’est une histoire compliquée /rit/
Hana : Décidément on fait tout pareil. Raconte-moi tout, tu m’as aidé je pourrais surement te donner quelques conseils
Seung Jo : Tu te rappelles de ce que je t’ai dit dans la voiture ? Par rapport à Hyomin et mes sentiments…
Hana : Oui, alors tu as fait de l’ordre ?
Seung Jo : Oui et non. Au début je me suis dit que c’est juste une très bonne amie et donc de faire comme si de rien n’était
Hana : Sa me semble pas mal
Seung Jo : Mais…
Hana : Au non pas de « mais » tu t’en sortais bien là
Seung Jo : Elle s’est récemment beaucoup rapprochée d’un homme et elle m’a confié l’aimer. Quand elle me l’a dit j’ai était envahi par un sentiment de tristesse très fort et maintenant je suis jaloux de cet homme
Hana : Elle sort avec lui ?
Seung Jo : Oui
Hana : Depuis longtemps ?
Seung Jo : Non
Hana : Hmm, je vais te dire un truc un peu tordu mais des fois les filles préfèrent agir plutôt que de faire de long discours. Sauf que les filles ne font pas les choses simplement. Comme vous avez l’air proche, il se peut qu’elle ait des sentiments pour toi, elle veut peut-être te rendre jaloux
Seung Jo : /sourit/ Tu crois ?
Hana : Attends calme toi et te fais pas de fausse joie. Il se peut aussi qu’elle soit tout bêtement vraiment amoureuse de cet autre homme.
Seung Jo : T’as cassé mon délire là, je préfère me dire qu’elle veut me rendre jaloux
Hana : La seule solution pour en être sûr c’est de lui avouer tes sentiments pour elle
Seung Jo : Tu crois que c’est la seul solution ?
Hana : J’en suis sûr, c’est la meilleure chose à faire
Seung Jo : Je vais le faire rapidement alors
Hana : Et pour Hyomin ?
Seung Jo : Je vais lui parler ce soir, j’espère qu’elle ne le prendra pas trop mal
Hana : Ne compte pas là-dessus, ça va la détruire. Tu devrais attendre d’avoir la réponse de l’autre fille
Seung Jo : Je vais y réfléchir

Je pose mes mains sur ses épaules, lui sourit, et ajoute un petit « fighting ». Je le sers dans mes bras. Je retourne ensuite dans le salon, monte sur le canapé et cris

Hana : OYE OYE PETITE GENS
Hyena : Elle traîne trop avec Seung Jo, elle a été contaminé par sa connerie
Hyomin : Ya ! Oppa n’a contaminé personne, c’est elle qui est mentalement atteinte
Hana : Bref ne nous étalons pas sur mes problèmes mentaux. Je vous annonce le programme de cette aprèm’ parce qu’on n’est pas venu ici pour faire les larves
GD : Moi si
Hana : Toi tu vas bouger ton jolie petit cul comme tout le monde
GD : Sinon quoi ?
Hana : Tu ne veux pas le savoir
T.O.P : Hyung ne contraries pas Hana s’il te plait
Hana : Ecoute T.O.P, il dit un truc intelligent pour une fois
GD : Tout dépend du programme
Hana : Si tu veux bien me laisser finir. D’abord on va à la plage, on bronze, on mange, on fait des châteaux de sable itout itout. Ensuite on rentre manger et se changer et GO LA FÊTE FORAINE
Seungri : YOUPIII NOONA EOMMA T’A DE TROP BONNE IDÉE
Taeyang : Aish ce gosse
Nana : J’approuve
Daesung : Sa va être sympa
Hyena : Il parait qu’il y a un feu d’artifice ce soir à 22h30 on pourrait y aller tous ensemble

A ces mots je me jette (littéralement) dans les bras de Jiyoung et dis d’une voix enfantine et de grands yeux

Hana : Oppa on peut y aller steuplait
GD : Ne fais pas ça j’ai l’impression d’être un pédophile

Je l’enfourche et me penche suffisamment pour que mon décolleter face son travail

Hana : Yeobo, un petit tête à tête sous un feu d’artifice sa te dis ?
GD : Dit comme ça oui, mais pas sûr que tu vois le feu d’artifice en entier
Taeyang : Leader tu louche
GD : J’ai le droit de loucher sur ma propriété
Hana : /se redresse/ Je ne suis pas un objet
GD : Ouais t’es ma femme
Hana : Hihi
T.O.P : Il en faut peut pour être heureux
Tous : Jalouse
T.O.P : Là c’est le pompon

Ça part en fou rire général. Après cette séance intense d’abdos on part en direction de la plage. Je me suis acharné sur T.O.P une fois de plus, ensuite on a fait un volley tous ensemble

Nana : Aaaaah je suis morte je fais une pause
Seungri : Moi aussi, hyung est trop fort
GD : Je t’apprendrais
Seungri : Je parlais de Tae’ hyung
Taeyang : BAM dans ta face M. « JeSorsAvecLaPrincesse »
GD : Tss si puéril
Hyena : C’est toi qui dis ça
GD : Je peux me permettre je suis le jumeau de Jiyoung
Hyena : Si Jiyoung avait un frère jumeau ce monde n’existerais plus
GD : Sympa
Daesung : Je vais chercher des Mr. Freeze
T.O.P : Je viens avec toi
Hyomin : And now séance bronzette
Hana : Ça c’est une bonne idée
GD : Tu veux que je te mette de la crème ?
Hana : Oui

Je m’allonge sur le ventre et il détache mon haut (oui je fais du demi-nudisme mais je m’en fou je ne supporte pas les traces de maillot de bain). Je frissonne au contact de ses mains sur ma peau. Il en profite pour me faire un petit massage. Ce n’est pas désagréable. Une fois son massage terminé il s’allonge à côté de moi et baisse ses lunettes de soleil sur ses yeux. Au bout de 20 minutes je décide de me retourner. Je sens soudainement un poids sur ma poitrine, limite j’étouffe

GD : NON MAIS SA VA PAS DANS TA TÊTE DE PIGEON
Hana : /d’une voix étouffé/ Bouge je suis en train de mourir étouffée
GD : Rhabille-toi avant
Hana : Et je fais comment avec un sac à patate sur moi ?
GD : Ok, je vais me lever un petit peu et tu vas remettre ton haut
Hana : Je pense que je vais m’en sortir

Après cette mission périlleuse je le regarde d’un air désespéré, comme si on venait d’enlever son jouet à un gamin

GD : Ne fais pas ces yeux-là, je t’interdis de montrer ton corps à un autre que moi
Hana : Mais c’est moche les marques de bronzage
GD : Je m’en fou
Hana : Tu veux vraiment que j’ai des seins tout blancs ?
GD : Chut tais-toi, ne parle pas de ça ici. Je sais pas comment ça se passe en France mais ici on ne fait pas ça et personne ne veux savoir si tes seins son blanc ou pas
Hana : Ok ok…. /chuchote/ Petite nature
Hyena : Les joies de la vie de couple. Ma petite Hana tes seins vont rester blancs toute ta vie
Hana : Mais moi je veux pas
GD : Estime-toi heureuse de pas porter la burqa
Nana : Il marque un point

Je rigole et lui fais un bisou sur la joue en disant que je garderais mes seins blancs si c’est ce qu’il veut [nda : on va peut-être arrêter de parler des seins de Hana]. Jiyoung sourit et part se baigner rejoint par Taeyang et Seungri. Je préfère bronzer avec les filles. Daesung et T.O.P font la distribution de Mr. Freeze. Le soleil se couche, on rentre pour manger vite fais et se changer.

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Ven 6 Déc - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 29 Nov - 22:33

Chapitre 14 :
Qui est le plus coincé des deux ?

Hana : Jiyoung, tu n’as pas vu ma robe bleu et blanche ?
GD : Non mais si tu foutais pas le bordel je suis sûr que tu la trouverais plus vite
Hana : Arrête on dirait mon père ça fait peur /sors de la salle de bain/
GD : /se met dos à Hana pour cacher ses joues rouge/ Mais t’es nudiste ou quoi ?
Hana : Je suis juste en sous vêtement c’est comme un maillot de bain. Et puis on sort ensemble je vois pas où est le problème ! Les coréens sont-ils tous comme ça ?
GD : Comment « comme ça » ?
Hana : Coincé [nda : désolé pour le préjugé de merde]
GD : Ya ! Personne n’est coincé c’est toi qui te promène à moitié nu
Hana : Ok bouge pas je vais enfiler une burqa
GD : J’ai jamais dit que j’aimais pas ça /regarde Hana de haut en bas/

Le regard de Jiyoung en disait long sur ses pensées. Je plonge mon regard dans le sien et m’approche lentement de lui. Il s’assoit dans le fauteuil derrière lui sans rompre le contact visuel. Je lui souris malicieusement, m’assois sur lui, passe mes mains derrière lui et… attrape ma robe. Je me relève, satisfaite de ma trouvaille et retourne dans la salle de bain. Jiyoung me regarde faire bouche-bé. Il doit m'en vouloir

Quelques minutes plus tard on part tous à la fête foraine sans même prendre le temps de manger. Une fois sur place on décide de se séparer en plusieurs groupes et on se donne rendez-vous à l’endroit où a lieu le feu d’artifice à 22h30. Je me retrouve donc seul avec mon Jiyoung. On marche côte à côte, sans dire un mot. Je décide de prendre la parole

Hana : Tu m’en veux pour tout à l’heure ?
GD : Oui

BAM prend ça dans ta tronche Hana

Hana : Tu n’étais pas obligé d’être aussi direct. Et puis c’était pour rire
GD : Qui est le plus coincé des deux ?
Hana : Hein !?
GD : Tu joues beaucoup mais tu ne passes jamais à l’action. On dirait que tu fuis à chaque fois
Hana : C’est que…
GD : Tu ne m’aime pas ?
Hana : Jiyoung, je t’aime plus que tout au monde, tu es mon oxygène je ne pourrais pas vivre sans toi à mes côtés c’est juste que… Aish comment dire
GD : Je ne suis pas attirant ?
Hana : Oh que si /le matte/ Je te sauterais bien dessus la tout de suite maintenant mais… J’ai peur
GD : Mais enfin, peur de quoi bébé ?
Hana : Ben… Je l’ai jamais fait
GD : JAMAIS !!?
Hana : Non jamais

A cet instant je dois être plus rouge qu’une tomate bien mûr tellement je suis gênée. La surprise dans le regard de Jiyoung laissa place à une étrange lueur que je ne peux expliquer. On aurait dit une sorte de satisfaction. Il me prend dans ses bras et me dit dans l’oreille


GD : Si tu ne veux pas on ne le fera pas. Je ne veux pas te brusquer. C’est à toi de décider quand tu seras prête
Hana : /met ses bras autour de lui et le sert/ Merci, j’avais peur que tu ne l’accepte pas

Une larme s’échappe et glisse le long de ma joue. Jiyoung pris ma tête entre ses mains rassurante et essuye la petit fugitive de son pousse. Je sourie bêtement. Mes yeux se noient dans les siens. Je me hisse sur la pointe des pieds et embrasse ses lèvres légèrement sucrées. Il lâche un petit rire et pose ses mains sur mes fesses

GD : Dépèche toi de ne plus avoir peur, j’ai du mal à résister à ton regard
Hana : Mon regard ?

Il me fixe puis baisse les yeux. Ah ouais, on n’a pas la même définition de « regard »

Hana : /soupire/ Fait toi plaisir autant que tu veux mais ne quitte jamais mon « regard », peut importe lequel, pour un autre
GD : Je serais me contenter de celui-là sans difficulté
____ : Ne tripote pas ma unnie en publique vieux vicieux
Hana : Hyomin-ah, Seung Jo-ssi que faites-vous là ?
Hyomin : On regardait un film d’amour en live
GD : Bande de voyeurs
Hyomin : Tu ferais mieux de te taire M. J’aimeTonRegard
Seung Jo : Y’a mieux comme compliment pour une fille
GD : Ah oui ? Fait moi une démo le pro

Il s’avance vers moi, prend mes mains, me regarde droit dans les yeux et dit

Seung Jo : Hana, t’es yeux sont plus beaux qu’un ciel étoilé, je veux en découvrir toutes les constellations
GD : De quels yeux tu parles Roméo ?
Seung Jo : Des deux perles qui ornent son visage
Hana : Wouaa oppa tu es un vrai poète, ça ne serait pas toi j’y aurais cru
GD : Tss, tu n’as qu’à sortir avec le poète
Hana : Peut-être que t’es phrases ne sonnent pas aussi bien mais elles ont plus de valeur à mes yeux. Et ta jalousie est la preuve de ton amour
GD : /ferme les yeux et lève la tête tout fière/ Cette femme est vraiment parfaite et elle est à moi

Il prend mes mains et on se met à sauter sur place comme des enfants

Hyomin : /tape Seung Jo/ Pourquoi t’es pas comme Jiyoung oppa
Seung Jo : AIE, mais arrête, je suis meilleur poète que lui
Hyomin : C’est bien de savoir parler mais les gestes aussi comptent
Seung Jo : Qu’est-ce que tu veux dire ?
Hyomin : Tu aurais pu faire ta démo avec moi par exemple tronche d’anguille
Seung Jo : Excuse-moi, pour me faire pardonner je t’emmène faire un tour de grande roue
Hyomin : Hii merci oppa
GD : Hana tu veux y aller aussi ?
Hana : Non je veux aller au palais des miroirs. Pleins de Jiyoung tout partout /bave/
GD : Je t'interdis de partir avec un autre Jiyoung, même si c'est mon clone
Hana : HAHA qui voudrais te cloner. Même pour moi un Jiyoung c'est suffisant

Ils pouffent tous de rire et chacun part à son activité. On a fait une bonne dizaine d’attraction. Oppa m’a même gagné un gros panda en peluche

A 22h30 on c’est tous rejoint au pont de rendez-vous. Le feu d’artifice commence, je prends la main de Jiyoung et la sert fort. Il passe son bras autour de mes épaules et me rapproche de lui. Cette soirée a vraiment été parfaite, je suis tellement heureuse d’être avec lui.
Le feu d’artifice terminé on rentre tous à la maison. Jiyoung et moi enfilons notre pyjama sans faire de chichi avant de se vautrer dans le lit. Il caressa un long moment mes cheveux et je m’endormis entouré de ses bras.

~

Ça y est le week-end est fini (j’ai la flemme de faire le dernier jour), les valises sont faites et chargées dans les voitures. Il est maintenant temps de partir. J’ai dormi tout le long du trajet et j’ai laissé Taeyang monter ma valise pendant que Jiyoung me portait moi (ben oui je suis une princesse). Je range tout mon bordel, mange un peu et vais me coucher. J’envoie quelques messages à Jiyoung avant de m’endormir

~

Le lendemain, à l’agence, à peine arrivé que papa YG me réclame dans son bureau avec Jiyoung. On se regarde inquiet

Hana : Tu crois qu’il est déjà au courant ?
GD : Non impossible
Hana : J’espère

On entre dans le bureau et on s’assoit

Dir. Yang : Les enfants j’ai une grande nouvelle
Hana : Vous allez vous marier ?
Dir. Yang : Non
GD : On va se marier ?
Dir. Yang : Tu veux te marier ?
GD : Pas avec cette folle en tout cas

Il me lance un regard noir, je fis de même. Quel comédien celui-là

Dir. Yang : Bref, pour la prochaine tournée vous allez faire un duo ensemble
GD & Hana : QUOI !?

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Jeu 5 Déc - 14:46

Chapitre 15 :
Tu attends que la vache qui rit le face à ta place ?

Un duo !? OMG ça veut dire que je vais monter sur scène seul avec Jiyoung ! OMO OMO OMO ! C’est trop de la bombe atomique, je vais danser devant plein plein de people puis je vais peut-être devenir connu. Nan je m’emballe là, je vais surtout me faire détester par les sasaengs. Mais je m’en fou je vais enfin monter sur scène. Je me tourne vers Jiyoung, les yeux pleins d’étoiles. Il affiche un air méfiant, bizarre. Il s’inquiète, il est trop sérieux il devrait se détendre.

Dir. Yang : Jiyoung, ne fais pas cette tête-là, regarde comme la petite Hana est toute contente

Il me regarde. Je lui fais un grand smile en battant exagérément des cils (technique secrète de la petite fille qui veut une sucette). Il soupir, héhé je suis sûr que j’ai gagné

GD : Je suppose que je n’ai pas vraiment le choix. Puis ça pourrait être marrant
Dir. Yang : Tu supposes bien. Tout est déjà organisé, vous commencez l’entrainement demain après l’entrainement avec le groupe. Il y aura peut-être des photoshoots organisés, Hana prépare toi bien ça ne va pas être facile
Hana : J’imagine, je vais avoir un emploi du temps bien chargé. Mais, je dis ça comme ça, j’ai jamais fait de shooting je suis pas sûr d’y arriver
Dir. Yang : Jiyoung te coachera, donc si tu n’y arrive pas se sera de la faute de l’autre imbécile
Hana : Araseo
GD : Why me ? Hé gamine, si tu fais mal les choses tu me le payeras
Hana : Pff pour qui tu me prends ? Je suis la meilleur je n’échouerais pas
Dir. Yang : J’aime cette attitude, Jiyoung prend soin de cette petite. Maintenant dehors
GD : Aish

On sort pour retourner bosser, comme on avait la flemme on a traîné un peu dans les couloirs (ça me rappelle mes années collèges, genre je suis vieille).

Hana : Oppa tu es vraiment un bon comédien, je peux avoir un autographe ?
GD : Je devrais peut-être jouer dans un drama. Plus sérieusement même si j’apprécie de faire un duo avec toi il va falloir être sur nos garde
Hana : Ouais c’est vrai, le boss nous a même pas dit sur quelle musique on aller danser

Il hausse les épaules et on se décide enfin à aller bosser. On annonce la bonne nouvelle aux autres. Les filles ont sauté de joie et mon félicité. Taeyang n’arrête pas de répéter à quel point Jiyoung à de la chance et qu’il prit pour que ce soit une dance asser hot. T.O.P faisait semblant de bouder en disant que je lui volais son meilleur ami et son duo. Daesung me dit de faire attention et me félicite. Tandis que Seungri me donna plein de conseille pour le photoshoot sans se soucier du fait que rien n’était encore prévus. Enfin Seung Jo me pris les mains et me félicita avec un regard à la fois fière et triste. En retirant ses mains je sentis quelque chose rester dans ma main, un petit bout de papier. Sans trop réfléchir je le glisse dans ma poche, je le lirais plus tard

Coach : C’est bien les enfants bon travail, vous pouvez faire une pause et allez manger. Hana et Jiyoung venez s’il vous plait
Hana : I’m here coach
GD : C’est pour le duo ?
Coach : Oui, vous allez danser sur "If You Love Me". Vous chanterez en duo sur Missing You. Et Hana participera à ton nouvel album
Hana : Je vais vraiment faire partie de l’album ?
Coach : Oui
GD : Une seconde, le boss ne nous a pas parlé de tout ça. En plus sur "If You Love Me" je fais presque rien
Coach : Normal le but c’est de mettre Hana en avant
Hana : Hein !! Wae ?
Coach : Je pense que le boss veut te faire faire tes débuts
GD : C’est quoi ce délire ?
Hana : Mais on n’a jamais parlé de ça, puis je veux pas faire mes débuts
Coach : Ma choupinette tu as du talent, vraiment. Quelqu’un a dû te remarquer parce qu’on a fait pression sur le boss
Hana : Vous arrêtez de tous me prendre pour une gamine avec vos surnoms bidon. /chuchote/ Je le sens mal cette histoire
GD : Hana chukkae… Mais c’est vrai que c’est bizarre comme histoire
Coach : Bref allé manger les jeunes et surtout je vous ai rien dit
Hana : Araseo, gamsahamnida

C’est quoi cette histoire de tarée encore. Comment quelqu’un a pu me remarquer alors que je ne monte pas encore sur scène, je fais juste les entraînements pour le moment. Je vais devoir faire une enquête c’est louchissime

Hana : Tu m’excuses je dois aller au toilette
GD : Ok, rejoins-moi à la cafétéria
Hana : Dae

Je vais juste passer un peu d’eau sur mon visage. J’en profite pour lire le mot de Seung Jo : « Rejoins-moi derrière l’agence à la fin de la journée, je dois te parler de quelque chose d’important ». Je pense qu’il veut parler de son histoire avec Hyomin, c’est pour ça qu’il a l’air déprimé. Est-ce que l’autre fille l’a jeté ? Ba on verra bien ce qu’il me racontera. Le reste de la journée se passa normalement jusqu’au moment de rejoindre Seung Jo

Taeyang : Je suis crevé, on va prendre une douche les gars ?
Seungri : Bonne idée parce que là on put un peu beaucoup
Seung Jo : je pars en premier, j’ai un truc à faire à plus
Hyomin : …
Hyena : Bon ! Nous aussi à la douche les meufs
Hana : Oh ! Seung Jo a oublié son pull, ne m’attendais pas je lui ramène
Nana : Ok mais fais vite unnie

Mwahaha je suis meilleur comédienne que Jiyoung /fière/. Bref je me rends à la sortie à l’arrière du bâtiment. Seung Jo m’attend appuyé contre le mur

Hana : Je suis là mon pote, vas-y, vide ton sac. Tu as parlé à Hyomin ? J’ai vu qu’elle ne t’a pas adressé un seul mot aujourd’hui
Seung Jo : Oui je lui ai parlé et elle l’a mal pris. Du coup elle m’a quitté mai je me doutais que ça se passerait comme ça
Hana : Donc l’autre  fille t’as dit oui
Seung Jo : Je ne lui ai pas encore dis
Hana : Aish ! Jinjja !!? Mais qu’est-ce que je vais faire de toi ? Tu attends que la vache qui  rit le face à ta place ou comment ça se passe ?

Soudain il se redresse, s’approche de moi d’un pas rapide et me plaque contre le mur ses mains de chaque côté de ma tête. Il me transperce du regard, la respiration forte

Seung Jo : Si cette fille ne rendait pas les choses compliqué je lui aurais déjà dis

~

P.D.V de Jiyoung :

GD : Bordel !!!! Pourquoi y’a autant de fans qui attendent ? On va se faire violer si on sort
Nana : Otoke !? Je veux pas me faire tuer par des fans en chaleur
T.O.P : On a qu’à passer par derrière

Ce petit n’est pas idiot. Du coup on a tous fait demi-tour direction l’arrière du bâtiment

~

P.D.V de Hana :

Je commence à flipper là. Il a l’air en colère. Mais j’y suis pour rien moi, pourquoi il s’énerve contre moi ?

Hana : Je comprends que ce n’est pas simple mais au point où tu en es tu ferais mieux de lui dire
Seung Jo : Si elle ne veut pas m’écouter ? Je sais pas comment lui dire
Hana : Force là à t’écouter et dis-lui simplement ce que tu as sur le cœur, si vraiment tu ne trouves pas les mots en dernier recours tu peux l’embrasser
Seung Jo : C’est quand même bizarre de demander conseil à toi
Hana : Pourquoi ?

~

P.D.V de Jiyoung :

J’adore les fans mais si je peux éviter de me noyer dans une marée de folles hystériques qui n’ont pas conscience que les idols sont des Êtres humains comme les autres se serait cool. On arrive enfin à la porte arrière. Je passe devant et ouvre la porte et… mon cœur loupe un battement, non je dois avoir une hallucination c’est pas possible

~

P.D.V de Hana :

Ce mec est définitivement pas claire j’arrive plus à suivre son histoire

Seung Jo : Je n’aurais pas dû attendre que l’autre passe à l’action

Il rapproche son visage de moi. Son regard, confiant, se plonge dans le miens. Je n’arrive pas à comprendre exactement, ou plutôt je ne veux pas comprendre. Son visage n’est plus qu’à un centimètre de moi. Il s’arrête

Seung Jo : Je t’aime Hana

Puis il pose ses lèvres sur les miennes. Choquée de ses paroles je ne réagis pas. Je voudrais le repousser mais mon corps ne réagis pas

____ : Hana…. !!

Mon cerveau se reconnecte, je pousse Seung Jo avec violence

Hana : Jiyoung attends reviens… Aish



Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Mer 13 Aoû - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Jeu 5 Déc - 16:37

Chapitre 16 :
Merci agent SeugnHyun vous pouvez reprendre votre couverture

Et merde, pourquoi il est arrivé à ce moment-là ! Je me précipite pour le rattraper mais une main attrape mon bras me stoppant dans mon élan. Je me retourne en voulant crier à cette personne de me lâcher. Une fois face à cette personne je me suis senti incapable de sortir un mot. C’était Hyomin, en pleure, agrippée à mon bras le regard dans le vide. Elle ne disait rien, elle a juste relevé la tête pour me faire face. Je voyais bien, au milieu de ses larmes, la colère qu’elle éprouvait. Je ne peux pas lui en vouloir, à sa place je serais surement dans le même état

Hyomin : Pourquoi ? Dit-elle d’une voix tremblante. Pourquoi a-t-il fallut que ce soit toi ?
Hana : Désolé…

Je ne sais pas quoi dire, et je pense que pour le moment me justifier ne servira à rien. Mieux vaut attendre qu’elle se calme. Hyena et Nana la prennent et partent sans m’adresser un regard

Hyena : Viens on va te ramener, laisse la nuit passer ça ira mieux après

Est-ce qu’elles m’en veulent elles aussi ? Même si je n’ai rien fais de spécial pour que cela arrive je sais que tout ça est de ma faute. Je n’aurais pas dû être si proche de Seung Jo. Je soupire. En parlant de lui où est-il passé ? J’interroge les gars du regard

Taeyang : Ce bâtard est partit, quel lâche
Daesung : Après avoir mis un sacré bazar, j’avoue qu’il est gonflé
Seungri : Noona ne t’inquiète pas, on sait que tu n’y es pour rien
Hana : Si, c’est de ma faute, si seulement j’avais remarqué ses sentiments j’aurais pu réagir. En plus c’est moi qui lui ai conseillé de faire ça

Sans m’en rendre compte je fonds en larme. C’est de moi qu’il parlait et j’ai rien vu venir. Je suis vraiment stupide. T.O.P s’approche de moi et me prend dans ses bras

T.O.P : Ne dis pas n’importe quoi tu ne pouvais pas deviner. Laisse tomber ce mec, occupe-toi de Jiyoung. Je suis sûr que si tu lui explique la situation il te pardonnera
Hana : J’aimerais être aussi optimiste que toi mais là j’ai du mal

Il me raccompagne jusque chez moi. Je comprends pourquoi il est le meilleur ami de Jiyoung. Je ne pensais pas qu’il s’inquiétait autant pour moi

~

P.D.V de Jiyoung :

Putain j’y crois pas ! Comment peut-elle me faire ça. Et Seung Jo… si je le croise il est mort. Aish je pensais pas que Hana était si… facile. Elle et ses belles paroles. Faut que je me change les idées je ne veux plus penser à tout ça

~

P.D.V de Hana :

Je n’ai pas dormis de la nuit avec cette histoire à la con, parce que oui c’est vraiment con ce qui arrive. Bon aujourd’hui je parle à Jiyoung même si je dois le suivre jusque dans les toilettes. Je fais mon trintrin quotidien, je prends mes fringues et les mets dans mon sac je me changerais à l’agence sinon je vais être en retard. Sur le chemin, devant moi il y a les gars. Je m’approche discrètement et « kidnappe » T.O.P

T.O.P : Putain j’ai failli avoir une crise cardiaque, j’ai cru que c’était une sasaeng
Hana : Ne me compare pas à ces folles s’il te plait
T.O.P : Mouais…
Hana : Alors dis-moi comment ça s’est passé hier soir avec Jiyoung ?
T.O.P : Quand on est rentrés il n’était pas là, il est revenu tard dans la nuit complètement saoule
Hana : Ce n’est pas un peu excessive comme réaction, si hier il m’avait laissé le temps de m’expliquer il ne serait pas dans cet état. Puis je ne pensais pas qu’il était si sérieux en amour
T.O.P : Moi non plus. D’habitude c’est plutôt lui qui fréquente plusieurs filles en même temps
Hana : Ya je ne fréquente pas plusieurs hommes en même temps. Attends tu veux dire qu’un jour ou l’autre il m’aurait trompé ?
T.O.P : J’ai jamais dit ça, mais honnêtement je pense que ça aurait pu arriver
Hana : Mmh… Merci agent SeungHyun vous pouvez reprendre votre couverture
T.O.P : Derien agent Hana

Je le laisse rejoindre le groupe et reste à l’arrière. Arrivé à l’agence je vais vite me changer avant de rejoindre tout le monde. Gros blanc, tout le monde me fixe. Je vois que tout le monde est déjà au courant de ma petite histoire

___ : Hana le directeur te demande
Hana : Ba ça c’est le pompon

Je vais me faire virer. Je vais retourner au pont de départ, je vais devoir changer de pays encore une fois, je vais surement devoir faire de la chirurgie pour pouvoir me refaire engager, peut-être que je vais finir sous les ponts et si… Euh je m’emballe là, peut-être que c’est rien en fait

Hana : Annyeong Haseyo directeur
Dir. Yang : Assis-toi, nous devons parler
Hana : Pour le duo avec Jiyoung ?
Dir. Yang : Non, à propos de certaine rumeur
Hana : Je vous jure que c’est pas moi qui ai piqué les fringues de Nana pendant qu’elle se douchait
Dir. Yang : /soupire/ Je ne te parle pas de ce genre de rumeur
Hana : Je suis pas aller piquer de la bouffe à la cafétéria /gloups/
Dir. Yang : Je te parle des rumeurs sur toi et Seung Jo
Hana : Aaaaah ça, moi aussi j’ai entendu ça ce matin, mais j’étais pas au courant. D’ailleurs je suis toujours la dernière au courant surtout quand c’est moi qui fait des trucs
Dir. Yang : J’ai compris le message Hana mais je te préviens si j’apprends que tu me ment je n’hésiterais pas à te virer
Hana : Je sais monsieur
Dir. Yang : Et ne t’avise pas de faire comme cet imbécile de Seung Jo
Hana : Qu’est-ce qu’il a fait ?
Dir. Yang : Tu ne le sais pas ? Il a démissionné

Nan mais j’hallucine. Le gars il vient, il fou la merde, il part. Tout est narmol. Et dire que j’ai pris ce mec pour mon meilleur ami. Oh god si je le croise dans la rue il va payer cher en chirurgie. Bon je vais pas m’énerver pour lui je dois m’occuper de Jiyoung et Hyomin. Je retourne à la salle d’entrainement. A peine j’ouvre la porte que Seungri me saute dessus

Seungri : /en pleure/ NOOOOOOONA je veux pas que tu partes
Hana : Mais je pars pas
Seungri : Mais siiiii, t’es allée dans le bureau du boss à cause d’une rumeur
Hana : Et alors ?
Seungri : Mais personne survie d’habitude. Dit-il en redressant la tête les larmes aux yeux
Hana : Mais puisque je te dis que je ne suis pas virée
Seungri : Mais pourquoi tu mens !!!??
Hana : (ok je désespère là) Que quelqu’un explique au gosse que noona ne pars pas
GD : Dongsaeng, Hana n’est pas virée puisqu’elle a habilement joué de ses charmes auprès du patron
Hana : …. Euké d’accord moi je sors prendre l’air /part/
Seungri : Mais attends j’ai rien compris à ce que Hyung a dit
GD : C’est ça va te refroidir chaudasse
Daesung : Leader franchement t’abuse, ça se dit pas des trucs comme ça. Tu ne sais même pas comment ça s’est passé. T’as envisagé le fait que Seung Jo lui ai sauté dessus ?
GD : …

Je sors, je ferme la porte, je m’écroule, je pleure. Les paroles de Jiyoung m’ont profondément blessé. Comment peut-il dire ça. Il ne me fait vraiment pas confiance ou quoi, je sais que c’est dur pour lui mais j’ai pas fait le trottoir non plus. Je vois des pieds devant moi, je lève les yeux et vois le coach

Coach : Tu veux que je te laisse la matinée ?

J’hoche la tête et pars me cacher dans les toilettes. J’y suis restée jusqu’à l’heure du déjeuner. Je décide d’aller manger, faut que je boss cette aprèm’. Je me rends donc à la cafétéria, je croise les gars mais je ne m’arrête pas pour leur parler

T.O.P : Hé Hana. Ouhou Hana ?
Taeyang : Tu étais où ce matin ?
Seungri : Noona mange avec nous
Daesung : …

Je sais ils y sont pour rien mais j’ai pas envie de voir de mec. Je vais déjà m’occuper de Hyomin. Je prends un plateau et vais m’assoir à la table des filles. Je me met en face de Hyomin, Hyena et Nana se lève et partent

Hyena : Hyomin tu viens ?
Hana : Attends j’aimerais te parler, autant que tu saches ce qu’il c’est vraiment passé non ?

Elle hésita un peu mais resta sans dire un mot. Les deux autres sont parties à une autre table

Hana : Je ne vais pas essayer de me justifier avec des arguments bidon. Je suis au courant qu’il aimait une autre fille mais je ne savais pas que c’était moi. C’est moi qui lui ai conseillé de t’en parler et d’avouer ses sentiments à cette fille. Aujourd’hui je regrette d’avoir donné des conseils idiots à un idiot. Une saloperie d’idiot qui a fui après avoir foutu la merde entre deux amies
Hyomin : Il représentait quoi pour toi ?
Hana : C’était juste mon meilleur ami, rien de plus
Hyomin : …
Hana : Voilà j’ai dit ce que j’avais à dire maintenant tu fais comme tu veux

Je commence à me lever mais elle me retient

Hyomin : Tu laisserais vraiment une amie manger seul ?

Elle avait dit ça avec un petit sourire timide vraiment mignon. Pas la peine de me le dire deux fois je pose immédiatement mes fesses. On a fini le repas ensemble comme si de rien n’était, tout comme avant. Bon retour à la salle d’entrainement en compagnie de ma coupine

Hyena : Tu as mangé toute seule ? Pourquoi tu nous ne nous as pas suivies ?
Hyomin : J’ai mangé avec Hana
Nana : Mais…
Hyomin : On a parlé et on s’est réconcilié
Hyena : …
Nana : …
Hana : Je peux partir aussi
Nana : Euh non attends, moi aussi je suis désolé, je t’ai mal jugé alors que cette histoire ne me regardais pas. Désolé unnie
Hana : C’est rien petite dongsaeng. Dis-je en la prenant dans mes bras
Hyena : Ouais… C’est vrai désolé…
Hana : OMO ! Hyena qui s’excuse ! Je peux pas t’en vouloir après ça
___ : Ça se réconcilie vite ici
Coach : Laisse faire et va t’échauffer toi. Vous les filles je ne veux plus vous voir vous prendre la tête pour des bêtises. Et Hana tiens-toi à carreaux sinon tu n’es plus chouchoute en chef
Hana : OMG pourquoi vous dites ça coach ?
Coach : /chuchote/ Je sais pour toi et M. tête de cochon
Hana : /chuchote/ Ben vous vous trompez parce que lui et moi pour le moment c’est fini
Coach : Oh non !! Dit-il tout fort

Bravo tout le monde c’est retourné vers nous. Je le tire dans un coin de la salle

Hana : Si quelqu’un le sais je vais me faire virer alors soyez discret s’il vous plait
Coach : Mais qu’est-ce qui s’est passé ?
Hana : C’est à cause de l’histoire avec Seung Jo (oui je raconte tout à mon appa coach)
Coach : Aish celui-là, t'inquiète choupette je vais vous réconcilier en deux trois mouvement moi
Hana : C’est gentille coach mais comment vous allez faire ? Parce qu’il m’en veut à mort
Coach : Il te regarde comme s’il allait te sauter dessus, avec vos entraînements en duo je t'assure que ça va le faire. Je vais vous faire exagéré le petit côté sensuelle, ou je vais accidentellement vous enfermer dans la salle, ou je trouverais bien une autre idée pour que tu puisses lui parler
Hana : Merci mon petit appa coach
Coach : Aish ne m’appelle pas comme ça

Il est cool mon nouveau appa hein ? Ah oui au fait

Hana : Je voulais aussi vous parlez par rapport à mes débuts
Coach : Oui que veux-tu savoir ?
Hana : Je me demandais qui c’est le gars qui veut me lancer
Coach : Un européen qui s’appelle Pierre, je ne serais pas dire son nom de famille
Hana : Mais comment il m’a connu alors que je n’ai fait aucune performance en publique
Coach : Il a dit qu’il t’avait connu en France, il a dit que tu le connaissais bien
Hana : Alors là je ne vois pas du tout, à part mes…

Oh non ! Dis-moi pas que c’est pas vrai !! Il a pas osé. Les emmerdes continues. Il ne m’aurait pas suivi jusqu’en Corée !!! Nan je m’emballe c’est qu’un hasard. Faut quand même que je mène une petite enquête.

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 6 Déc - 18:57

Chapitre 17 :
Le panda va très bien

Coach : Jiyoung rapproche toi de Hana elle a pas la galle

Je pensais pas que le coach était sérieux quand il disait qu’il allait nous faire exagérer le côté sensuelle. En plus Jiyoung n’est pas très coopératif. Ca va pas être simple, faut que j’arrive à lui parler avant que le coach ne m’enferme avec lui

Coach : Bon faite une pause, on reprend dans 5 minutes
Hana : Jiyoung je peux te parler s'il te plaît
GD : ...

Ok je vais devoir utiliser ma technique secrète. Je m’agrippe à son bras. Il essaye de le retirer mais je ne lâche pas. Je lui fais des yeux de petit chaton perdu (je sais qu’il ne résiste pas à ça). Il me regarde d’un air désespéré

Hana : Oppa steuplait, j’en ai pas pour longtemps
GD : Si ça te fais plaisir
Hana : J’ai jamais voulu te tromper ou quoi que ce soit d’autre. Je t’aime plus que tout et surtout je n’aime que toi. Quand Seung Jo m’a embrassé, parce que c’est lui qui m’a sauté dessus...
GD : Mais tu ne l’as pas repoussé non plus
Hana : Oui je ne l’ai pas repoussé c’est vrai. J’ai été tellement choquée que je n’ai pas su comment réagir. Il m’a dit qu’il était amoureux d’une fille mais j’ai pas capté qu’il parlait de moi
GD : C’est vrai que pour comprendre les sentiments des gens t’es pas très douée
Hana : Oui bon bref… Il m’a dit qu’il ne savait pas comment avouer ses sentiments à cette fille alors je lui ai dit que s’il n’arrivait pas à lui parler il pouvait l’embrasser et… ben il l’a fait…
GD : Situation bizarre en effet
Hana : Tu me pardonne ? /yeux de chaton/
GD : Non

BAM (c’est pas drôle je suis vraiment tombée sur le cul). Mais je lui ai dis que c’est pas de ma faute. Qu’est-ce que qu’il a pas compris ?

Hana : Mais pourquoi ? Tu crois encore que c’est de ma faute ?
GD : Non, j’ai bien compris ton histoire mais…
Hana : Mais quoi putain ?

Il s’approche de moi et pause ses mains sur mes épaules. Il a les mêmes yeux que quand il m’a avoué ses sentiments

GD : Tu sais Hana, tu es la première femme que j’aime comme ça. Avant les sentiments n’avait pas d’importance pour moi mais la première fois que je t’ai vu je me suis senti attiré par toi. Il fallait que j’aille te voir, que je te parle. J’avais besoin de ta présence alors que je ne savais rien de toi. Te voir avec un autre me rend fou et savoir qu’un connard t’as touché m’insupporte et me fais mal. Je me rends maintenant compte que tu es une personne chaleureuse qui attire naturellement les gens. Et ça me fais peur. J’ai peur que tu partes avec un autre, parce qu’avec lui tu n’auras pas à te cacher. J’ai simplement peur de te perdre
Hana : J’ai l’impression que tu ne me fais pas confiance, et je crois que ta vrai peur c’est de t’engager dans une relation sérieuse
GD : Peut-être, c’est le milieu dans lequel je vis qui fait que je n’ai confiance à personne, à quelques exceptions prêts
Hana : Je devrais faire partie de ces exceptions
GD : Il est encore trop tôt, j’ai besoin de temps
Hana : Si tu le dis…
Coach : Aller au boulot les jeunes

Le reste de la séance se passa comme au début… distante. Sauf que maintenant moi aussi je n’arrive plus à me concentrer

Coach : Hana tu me fais quoi là ?
Hana : Hein !? Ah désolé je suis ailleur
Coach : Mouais, c’est fini pour aujourd’hui bande de sale gosse

Je rentre chez moi sans dire au revoir. Je croise Seungri dans le couloir de l’immeuble mais je l’ignore (désolé mon choux). Je vais direct dans ma chambre, je jette mon sac dans un coin et m’étale sur mon lit. Je pleure toute les larmes de mon corps, pourquoi se rétracte-t-il maintenant que j’ai accepté mes sentiments, maintenant que je me suis confiée à lui. Je me suis jetée dans cette histoire sans réfléchir aux vrais problèmes, je n’ai pas pensé à ce que Jiyoung ressentait. Sa situation est délicate et à la moindre erreur c’est lui qui aura le plus de problème. Merde j’ai encore fais des conneries. J’ai pas le droit d’être aussi égoïste…

REVEIL TOI REVEIL TOI !!! /pas de BAM/
Je m’assois sur mon lit, regarde mon réveil et lui dit « Si je te jette tu vas me lâcher toi aussi ? » Ouais je suis pas d’humeur, ça va être une journée de merde. En sortant de l’appart’ je croise les Big Bang

Seungri : Euh noona c’est pas carnaval
Hana : Pourquoi tu dis ça ?
T.O.P : Avec tes cernes on dirait un panda, tu connais le maquillage ?

Je lui lance un regard noir, tu crois vraiment que c’est le moment de faire une blague pourri ? Je trace la route sans répondre. Daesung me rejoint

Daesung : Dis-moi ce qui ne va pas ?
Hana : Le panda va très bien ?
Daesung : Je vois un zombie pas un panda
Hana : … c’est parce que je fais Halloween
Daesung : Les zombies ne savent pas mentir Hana. Si tu ne veux pas me parler ce n’est pas grave mais ça pourrait te faire du bien
Hana : Jiyoung m’a largué comme un oréo tout cassé qui commence à muter en fourmi bionique
Daesung : On est sur la bonne voie
Hana : Il n’a jamais eu confiance en moi, il a peur que je le laisse tomber pour un gars avec qui je n’aurais pas à jouer à cache-cache
Daesung : Comprend-le, dans un sens, c’est normal
Hana : Mais j’adore cache-cache
Daesung : Ecoute, quand on est une idole beaucoup de fille nous abordes, en général elles s’intéressent à G-Dragon pas à Jiyoung. Et si jamais une d’elles a de vrais sentiments elle ne reste jamais à cause des rumeurs, des fans envahissantes, des menaces ou tout simplement ne supporte pas de se cacher
Hana : Hyomin et Seung Jo y sont bien arrivés, pourquoi pas nous
Daesung : Seung Jo n’est pas une idole
Hana : Et je suis censé faire quoi moi ?
Daesung : Faut que tu trouves un moyen de lui faire comprendre qu’il n’y a que lui qui compte peu importe ce qui arrive

Ouais je vois ça va pas être simple. Je suis tombée amoureuse du mec le plus chiant de la planète. On arrive à l’agence, je remarque que Daesung et moi on a marché super vite et on a planté les autres
Hyena : Zombie le retour !!
Hana : Toi tu chute
Nana : Ben les réconciliations ont dû être longue cette nuit vu ta tête
Hana : /pleure/ On s’est pas réconciliés, il m’a largué

Hyomin me pris dans ses bras, elle me frotta le dos. Je mis mes bras autour de son cou. Pleurer me fais du bien

Hyomin : Sèche tes larmes avant qu’il arrive, ne lui montre pas tes faiblesses
Daesung : Je pense le contraire
Nana : Pourquoi ?
Daesung : S’il voit à quel point elle souffre il comprendra peut-être qu’elle tient vraiment à lui
Hana : Je n’ai pas envie de jouer un rôle, qu’il fasse ce qu’il veut

Ils me regardent tous perplexe mais ils sont vite interrompu par l’arrivé du reste du groupe et de…

Coach : AU TRAVAIL BANDE DE SALE GOSSE !!!!

La journée passa, les jours, les semaines. Deux pour être précise. Je ne progresse plus, je ne sors plus, je ne mange plus. Plus rien n’a vraiment d’importance pour moi. Aux entrainements en duo le coach se battait avec nous pour qu’on fasse un truc « correcte », mais là non plus on n’avançait pas trop.
Un jour au début d’une séance en duo

Coach : Les enfants pas la peine de vous échauffer
GD : What The Fuck !? Coach vous allez bien ?
Hana : Ok /part s’assoir/
GD : Y’a que moi que ça choque ?
Coach : Hana vient ici et écoutez-moi. Vous ne pouvez pas continuer comme ça. Hana tu risques de te faire virer et Jiyoung tu vas planter ta carrière si tu continues à faire la larve. Vous comptez danser comme ça sur scène ? Maintenant vous allez discuter entre vous et régler cette histoire que tout le monde puissent être content

Jiyoung et moi on se regarde. Parler !? Ça fait deux semaines qu’on n’a pas échangé un seul mot et je n’ai rien à lui dire

Hana : Euh coach vous allez où ?
Coach : Tu te rappelles quand je t’ai dis que s’il le fallait je t’enfermerais avec lui dans la salle. Ben je vais le faire
Hana : HEIN !? Non NON attendez coach NOOON

Trop tard on est enfermés comme des cons. Je me laisse glisser contre le mur et met ma tête entre mes mains. Jiyoung lui n’a pas bougé, il me regarde juste. Je me lève d’un coup, prise d’une bouffé de chaleur j’enlève mon pull. Un gros pull large. J’en mets souvent ces derniers temps pour cacher ma soudaine maigreur

GD : /choqué/ Tu as perdu combien de kilo
Hana : Dix
GD : Dix !! En deux semaines, attends c’est pas possible pour...
Hana : Pourquoi ? Tu n’as pas une petite idée ?
GD : … Ça fait deux semaines, je ne peux pas croire que c’est à cause de moi
Hana : Oui tu as raison je ne suis qu’une merdeuse anorexique
GD : T’ES ANOREXIQUE ?
Hana : Pff
GD : Quoi ? T’es anorexique oui ou non ?
Hana : Je ne suis pas capable de voir les sentiments des gens et toi tu n’es pas capable de voir l’ironie. On ferait un beau couple tu ne trouves pas
GD : C’est bon j’ai compris
Hana : Avoue tu t’inquiètes pour moi
GD : Je ne vois pas pourquoi
Hana : Parce que tu as encore des sentiments pour moi
GD : Tu te fais du mal arrête
Hana : Oui et pour me soulager je pourrais me dire que ton seul but était de coucher avec moi mais comme je n’étais pas très coopérative tu m’as jetés
GD : C’est vraiment ce que tu penses ?
Hana : Je sais de source sûr que tu es un coureur de jupon (la vieille expression)

Son regard change, il me fait peur. Il s’approche de moi, par reflexe je recule et me retrouve rapidement coller au mur. Il s’approche, encore et encore pour venir se coller à moi

GD : Je suis sûr que je peux t’avoir quand je veux et sans me fatiguer donc je ne vois pas pourquoi j’aurais imaginé un stratagème aussi tordu. Sais-tu as quel point je me suis remis en question pour toi ?
Hana : Et bien se sera à celui qui craque le premier

Je le pousse et me dirige vers la porte

Hana : C’est bon coach on a trouvé un terrain d’entente
Coach : /ouvre la porte/ Ouf j’ai eu peur d’y passer la nuit. On verra ce que ça donne demain, rentrez chez vous sale gosse
Jiyoung : Tu veux jouer ? Ok on va jouer mais ne viens pas te plaindre. Dit-il en passant près de moi pour sortir

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 6 Déc - 20:38

Chapitre 18 :
Tu parlais pas à une cacahuète ?

Sur la route du retour les paroles de Jiyoung tourbillonnaient dans ma tête. Est-ce que j’ai bien fais de dire ça ? Oui c’était le seul moyen de faire bouger les choses

___ : HANA !!
Hana : WAAAH ! Mais ça va pas, j’ai failli avoir une crise cardiaque. Si tu veux me tuer trouve un moyen rapide et qui ne fais pas mal
T.O.P : En fait tu veux que je t’empoisonne
Hana : … Je ne mangerais plus jamais chez vous
T.O.P : Ah merde, je voulais justement t’inviter à manger avec nous
Hana : Et tu crois vraiment qu’après ce que tu viens de dire je vais venir ?
T.O.P : Aller vient, c’est Taeyang qui fait à manger en plus
Hana : Il sait faire à bouffer lui ? Faut que je voie ça
T.O.P : T’es une fille facile en fait. AIE ! Mais me tape pas
Hana : Dis pas des trucs comme ça aussi. Laisse-moi me changer j’arrive

MWAHAHA le jeu commence maintenant. Jiyoung sera surement là, je vais mettre un truc léger, pas forcément sexy mais juste super léger. Je toque à la porte, Taeyang m’ouvre et me matte des pieds à la tête (merde je l’avais oublié lui) un grand smile sur le visage

Hana : Tu veux un sceau pour baver ?
Taeyang : Oh ouais

Je le pousse et entre, règle de survie n°1 : ne pas rester seul avec Taeyang dans cette tenue risque de viole. J’arrive dans le salon et bien sur tout le monde beug sur moi, T.O.P crache même tout son coca. Je joue l’innocente

Hana : Quoi j’ai un truc sur le visage ?
Seungri : /tout innocent/ Ah non t’as rien
T.O.P : Mais alors rien du tout
Daesung : T’es sûr que ça va ?
Hana : Je ne vois pas pourquoi ça n’irait pas

Je vais m’assoir avec eux. Jiyoung n’a rien dis mais ses yeux trainent. Pff trop facile ! La prochaine fois je viens en sous-vêtement et c’est dans la poche

Daesung : Bon vu que tout le monde admire le sens de la mode de Hana je vais chercher à manger
Hana : Attends je vais t’aider
Taeyang : Moi aussi
T.O.P : Me too
Seungri : Moi a...
GD : Toi tu restes là t’es trop jeune pour ce genre de chose
Seungri : Et toi tu n’y vas pas Hyung ?
GD : Je vais pas te laisser seul
Seungri : Elle est belle Noona hein ?
GD : C’est une bombasse
Hana : C’est qui la bombasse ?
GD : CL des 2NE1, tu dois la connaitre
Hana : Oui on est devenues amies récemment, elle m’a même invité à dormir chez elle avec les autres membres de son groupe
Taeyang : Oh My God ! J’imagine trop la soirée de fou. Cinq filles en sous-vêtement en train de faire une bataille de polochon /bave/ Je peux venir ?
Hana : Euh……………… Nan !
T.O.P : BAM in your face
Seungri : /chuchote/ Hana, regarde Appa Jiyoung est tout rouge. Y’a pas que Taeyang qui a des idées perverses
Hana : Haha mdr /pose sa main sur la tête de son dongsaeng/ Ne deviens jamais comme eux
Seungri : Promis Noona
Daesung : Bon on mange j’ai faim
Taeyang : Va te faire soigner comment peux-tu être aussi insensible au charme féminin ?
Daesung : Je ne suis pas insensible juste raisonnable
Hana : Bref mangeons

A table je me mets en face de Jiyoung. Combat de regard !!! C’est dur de manger comme ça, j’ai encore eu une bonne idée moi. Soudain *ECLAIR DE GENIE* mwahaha je suis diabolique. Je commence donc à faire du pied à Monsieur. Et vu les yeux qu’il fait c'est pas pour lui déplaire. Petit coquin va. Pour seul défense il me donne des coups de pied. Avec mon pied je remonte lentement jusqu’à son entre-jambe. D’un coup il se fige comprenant qu’il se trouve dans une situation « dangereuse ». Il détourne les yeux et arrête de me donner des coups. WINNER ! Finalement je vais m’amuser avec ce jeu [nda : non c’est pas vrai Hana ne change pas du tout d’avis toutes les deux minutes]

Hana : Je débarrasse les gars et pour te remercier de ce délicieux repas Taeyang je vais faire la vaisselle à ta place
Taeyang : Je vais t’inviter à manger plus souvent
Hana : Si c’est toujours aussi bon je veux bien. Je ne te savais pas capable de ce genre de chose
Taeyang : Si tu m’admire tant tu peux me jeter ton soutif’ il parait que les fans française le font souvent
Hana : Sa va être dur j’en ai pas

Je pars sur ces mots les laissant littéralement sur le cul la bouche grande ouverte. J’entends juste Taeyang dire « retenez moi les gars ou je vais faire un viole ». Vive la discrétion. Je commence à faire la vaisselle, surtout ne pas écouter leur délires je pourrais le regretter à vie. Des mains se posent délicatement sur mes hanches me sortant de mes rêveries, un souffle chaud vint chatouiller mon cou. Une sensation des plus agréables parcours tout mon corps. Qui est-ce ? C’est évident non ? L’autre patate frustré d’avoir perdu la première bataille (mais pas la guerre haha euké je sors c’est pas drôle). S’il savait l’effet qu’il me fait je perdrais direct

GD : Je ne te savais pas comme ça mais ta rébellion m’excite. Je vois que tu prends toujours un malin plaisir à me rendre jaloux et ça sa m’énerve toujours autant. Comment devrais-je te punir ?
Hana : Essaye de me punir pour voir

Il commence à me mordiller l’oreille

Hana : Tu renonces déjà ?
GD : Je n’ai pas les mêmes atouts que toi laisse-moi d’autres armes. Disons que celui qui embrasse l’autre à perdu
Hana : Mais on peut faire pleins de choses sans s’embrasser
GD : Justement me soufflas-t-il à l’oreille en passant ses mains sous mon haut. Tu as froid parce que tu n’as pas de soutien-gorge ou c’est juste que je te fais de l’effet ?

Je bascule ma tête en arrière et répond inconsciemment « à ton avis ». Satisfait de ma réponse et sentant la victoire proche il dépose plusieurs baisés dans mon cou. J’aimerais tellement pouvoir m’abandonner à lui, le laisser faire mais je ne peux pas perdre. Sinon je ne pourrais plus jamais gouter à ce plaisir. Je prends ses mains et les retires de mon corps. Il se stop immédiatement surpris de ce geste. Je me tourne pour lui faire face. Et là j’ai vu la chose la plus illogique du monde. Jiyoung souriait d’un air satisfait. Ne me sourit pas comme ça je vais craquer. Mais surtout j’ai peur de comprendre, non j’ai compris mais j’ai peur de me tromper (pourquoi j’ai peur je ne sais pas / nda : NIKE LA LOGIQUE). Je m’appuie sur le lavabo pour reprendre mes esprits. C’est sûr je ne peux pas perdre pas après ce sourire révélateur

Daesung : Youhou ! Y’a quelqu’un ? Wesh cacahuète. REPOND BORDEL
Hana : Pourquoi tu cris je suis pas sourde
Daesung : T’as qu’à répondre quand on te parle
Hana : Tu parlais pas à une cacahuète ?
Daesung : Je sais pas ce que Jiyoung t’a fait mais faut plus qu’il le fasse. Déjà que d’habitude t’es dans la lune, là t’es parties jusqu’à Jupiter
Hana : Dis-moi-toi au lieu de dire des conneries. Est-ce que Jiyoung t’a parlé de lui et moi ?
Daesung : Non, il reste seul dans sa chambre en ce moment
Hana : Je vois, si jamais il te parle tu veux bien faire ta commère ?
Daesung : On verra
Hana : Tss

Il m’aide à finir la vaisselle et on rejoint les autres au salon.

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Dim 15 Déc - 0:50

Chapitre 19 :
Objection votre honneur, cet homme est aussi innocent qu'un chat noir sur une scène de crime un soir d'Halloween

Hana : On fait quoi maintenant ?
Taeyang : Un strip poker
T.O.P : Déconne pas Hana va se retrouver à poil en moins de 5 minutes
Seungri : Moi je voulais seulement regarder un film tranquillou
GD : C’est une bonne idée, une very good idée

Oulà Jiyoung qui valide c’est pas bon ! Il a une idée derrière la tête c’est sûr ! Je dois rester sur mes gardes

T.O.P : On regarde Bob L’éponge ?
Hana : OH OUII !!!!!!
T.O.P : Euh… Je déconnais
Hana : Ah (je passe pour une grosse gamine maintenant)
Daesung : On peut regarder Equilibrium
Hana : Connait pas
Taeyang : C’est un film de psychopathe mais il est bien tu verras

Tout le monde s’installe sur le canapé pendant que moi, l’invitée, met le DVD. Bande de connards. Je vais pour m’assoir mais ces gros sacs prennent toute la place sur le canapé. La galanterie ça vous dit quelque chose ? Je les regarde un par un. Taeyang me fait un clin d’œil, Daesung hausse les épaules l’air de rien, Seungri me regarde d’un air innocent, T.O.P… ba il en a rien à foutre de ma gueule il veut juste que je me pousse de devant la télé et Jiyoung me fait son plus beau sourire

GD : Viens t’assoir sur moi
Taeyang : Ah ba vous vous êtes enfin réconcilié c’est pas trop tôt

Je n’ose pas contredire Taeyang et Jiyoung insiste en tapant sur ses cuisses. Pas le choix, je vais m’assoir sur lui. Il passe ses mains autour de ma taille. J’espère qu’il ne tentera rien. Le film commence. Silence total, on est tous à fond dedans. Au bout de 20 minutes je commence à en avoir marre (oui déjà mais ce film est trop chelou) et je me tortille dans tous les sens. Y’a un truc dur qui me gêne là juste sous mes fesses. Je me retourne et oups ! J’avais oublié que j’étais sur lui. Attend me dis pas que le truc dur c’est… Je baisse les yeux puis les relèves en le fixant. Il hausse les épaules et me fait un regard genre c’est pas ma faute. Euké là je suis trop c.h.o.q.u.é.e. Il s’approche de mon oreille et chuchote (il aime bien faire ça le coquin)

GD : Fallait pas te frotter à moi comme ça

Je me frottais pas je me tortillais d’ennuie. Je n’ose pas répondre et me remet face à la télé bien immobile. Impossible de me concentrer sur le film je suis trop concentré à ne pas faire le moindre geste. Au bout de 10 minutes je me dis que je ne peux vraiment pas rester sur lui faut que je me tire. Je me lève mais ses mains me retiennent. Je vois, les mains autour de ma taille c’est pour faire ceinture de sécurité. Je le sens se rapprocher de moi, il commence à m’embrasser dans le cou comme il aime si bien le faire. Ses mains se baladant sur le peu de tissus qui couvre mon corps. Hana ignore ignore, je t’en supplie ne réagis pas. Ses lèvres laissent place à ses dents. Sa main droite descend sur ma jambe et sa main gauche caresse mon bras glissant peu à peu vers ma main allant même jusqu’à entrelacer nos doigts. « Arrête » soufflais-je dans un soupire, ce qui eut pour effet de l’encourager. Ses dents remonte sur mon oreille, mordillant, toujours délicatement, mon lobe. Son souffle chaud, ses lèvres, ses dents, ses mains OH MY GOD !! Je ne pus retenir un gémissement. Et merde ce connard m’a eu. Mais le plus embêtant (pour le moment) c’est de voir tous les regards sur moi. Heureusement qu’on est dans le noir et qu’ils ne peuvent pas voir que je suis rouge comme une tomate. Je suis sûr que Jiyoung est mort de rire dans mon dos

Daesung : Vous pourriez faire ça dans la chambre
GD : Mais quelle excellente idée

C’est sur ces mots qu’il me prit par la main et m’entraina dans sa chambre. NOOOOON !! Dieu s’il te plait si tu m’aide je me fais bonne sœur. En fait je dois vraiment avoir l’air effrayé parce qu’il lâche un petit rire moqueur en disant

GD : Ne t’inquiète pas je ne vais pas te violer je veux juste te parler
Hana : Te fou pas de ma gueule le pedobear, tout à l’heure c’était pas la télécommande sous mes fesses et t’es mains, t’es lèvres AAARG tu m’as bien eu salopard
GD : Oh ça c’était juste une petite vengeance pour le repas et la télécommande je t’ai déjà dit qu’il ne fallait pas te frotter comme ça contre moi
Hana : Mais je m’ennuyais devant ce film de taré coincé. Enfin bref de quoi tu veux me parler dans un moment pareille ?
GD : Du mystérieux gars qui veut absolument que tu fasses tes débuts
Hana : Sujet fort intéressant je te l’accorde mais en quoi ça te regarde ?
GD : Je sais que ce ne sont pas mes affaires mais je trouve ça vraiment louche que quelqu’un veuille lancer une danseuse alors qu’il l’a jamais vu danser et qu’il ne sait même pas si elle… Tu sais chanter au moins ?
Hana : Tu sais que je n’y avais jamais pensé. Mais oui je sais chanter, j’ai pris des cours quand j’étais plus jeune mais y’as rien de bien extraordinaire. Honnêtement chanter c’est pas mon kiff
GD : C’est complètement con de forcer quelqu’un à chanter, comme tu t’en fou tu ne feras passer aucune émotion. Pour moi c’est juste impossible
Hana : Je suis d’accord avec toi. L’autre jour j’ai parlé avec le coach, il ne sait pas grand-chose mais il m’a tout dis. D’après lui ce serais un européen qui s’appelle Pierre, il m’aurait remarqué en France. Il dit que je le connais mais je ne voie vraiment pas qui ça peut-être. A par…
GD : Qui ça ?
Hana : Non laisse tomber c’est impossible
GD : Hana

Il a l’air vraiment sérieux ! Je suis étonnée qu’il s’intéresse autant à cette histoire. Tant pis je lui dis tout on verra bien

Hana : Je pense que c’est mon père…
GD : Attend, ton père force la main au boss pour un truc que t’as pas envie de faire et il vient même pas te voir. Excuse-moi mais c’est quoi ce père !?
Hana : A la base il voulait que je devienne avocate
GD : /explose de rire/ Toi ? Avocate ? Je vois trop l’action, toi en robe noir disant « Objection votre honneur, cet homme est aussi innocent qu’un chat noir sur une scène de crime un soir d’Halloween »
Hana : Pff t’es vraiment con, jamais j’aurais dit un truc aussi illogique
GD : Ça reste à prouver maître
Hana : Arrête ça babo
GD : Bref si tu me racontais un peu ta vie parce que je vois pas trop le rapport
Hana : Ok pose ton cul ça peut-être long, mais surtout ne m’interrompt pas

Il s’assoit à côté de moi me fixant, le regard plein de curiosité.

Hana : En fait si je suis venu en Corée c’est pour fuir mon ancienne vie et surtout mon père. En fait je suis une gosse de riche, c’est pour ça que mes parents voulais absolument que je fasse de grande études. Je fais des études dans une école de danse en cachette. Quand j’ai eu mon diplôme et que je leur ai annoncé que je voulais devenir danseuse professionnel ils m’ont foutu à la rue me disant que je pourrais rentrer seulement quand je commencerais des études de droits. Pas de chance pour eux je n’ai jamais abandonné mon rêve. Mon père a alors usé de son influence pour m’empêcher de me faire embaucher. Je pensais qu’il ne me trouverait pas en Corée, en réalité ça ne m’étonne pas. Je pense que dans sa tête il se dit « Tu veux danser ? Très bien mais tu seras sur le devant de la scène, sous les feux des projecteurs. Or de questions que tu restes en arrière-plan »

Je me stop et regarde Jiyoung. Celui-ci fixait ses mains en silence. S’il me regarde avec pitié je l’assome, mon histoire n’est pas si dramatique que ça. Il lève enfin la tête avec un sourire en coin

GD : Heureusement qu’il te parle pas de succession. Déjà le coup de l’avocate c’était pas mal mais alors Hana à la tête d’une entreprise laisse tomber le désastre
Hana : Mais vas-y fou toi de ma gueule je te dirais rien, dis-je faussement vexée

Il m’ébouriffe les cheveux. Suis-je un chien !? La coupe que je dois avoir maintenant. Je fais mine de bouder

GD : Fais pas la gueule t’es pas un monstre
Hana : My God ! Qui pourrait croire que le grand G-Dragon manque d’originalité au point de me piquer mes expressions
GD : Ça arrive à tout le monde d’être en manque d’inspiration
Hana : Pas à un original comme toi
GD : Au moins je suis unique, dit-il avec un regard malicieux. Je le fixe avec le même regard
GD & Hana : ONE OF A KIND !!!!!!!
Taeyang : /à travers la porte/ Baisais en silence bande d’originaux

Jiyoung et moi explosons de rire. A-t-il entendu notre conversation ? En même temps crier one of a kind en baisant c’est vrai que c’est original. Désolé Tae’ mais on ne fait que parler. Jiyoung reprend un air plus sérieux

GD : Connerie mis à part je compte bien t’aider dans ton enquête
Hana : Oh merci mon cher Watson
GD : Derien Sherlock
Hana : Tu ne trouves pas qu’on fait une belle équipe ? Voir un beau couple ?
GD : … Peut-être, le temps nous le dira
Hana : Jiyoung ?
GD : Hmm ?
Hana : Je t’aime

« Moi aussi » avait-il dit le regard perdu dans le vide quelques secondes avant de se mettre face à moi

Hana : Embrasse-moi
GD : Non !
Hana : Mais pourquoi ? Tu viens de dire que tu m’aimes
GD : Je t’aime mais je ne veux pas perdre
Hana : Attend, t’es encore sur ce jeu stupide
GD : Ce jeu stupide à une certaine importance pour moi

Sa voie était dure et grave prouvant l’honnêteté de ses paroles

Hana : Raison de plus pour que je gagne (même si je ne comprends pas vraiment l’importance de ce jeu, ouais je fais juste genre que je comprends) /silence/ Aish on fait une sacré paire de con
GD : C’est claire… Tu veux dormir avec moi ? Je ne tenterais rien promis
Hana : Dans ce cas j’accepte. Prête-moi un grand pull j’ai froid
GD : En même temps c’est quoi ces fringues
Hana : Ça fait partie du jeu

Je me change et me glisse sous la couette. Il me rejoint, on a parlé une bonne partie de la nuit. Comme de vieux amis. Je veux vraiment que ça redevienne comme avant mais ce con est trop compliqué

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Dim 15 Déc - 1:15

Chapitre 20 :
Tu veux quoi petit ninja sauvage ?

Quelques jours ont passé depuis cette fameuse nuit ensemble. Ni Jiyoung ni moi n’avons oublié le petit jeu et on enchaîne, chacun notre tour, les attaques. Surtout à l’entrainement en duo pour le plus grand bonheur du coach qui croit qu’on s’est remis ensemble. Inutile de démentir cette croyance puisque je compte bien me remettre avec l’autre babo.
Un jour lors d’un entrainement avec tout le groupe

Hyomin : Aish je suis crevée. Je soupçonne le coach de vouloir nous tuer. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

La raison de ce cri n’est autre que le coach lui-même qui est subitement apparut dans le dos de Hyomin s’agrippant à ses épaules

Coach : Ma cher Hyomin si je voulais vous tuer j’utiliserais un moyen bien plus cruel
Hyomin : Gloups
Coach : Détends-toi pourquoi je voudrais vous tuer ? Par contre T.O.P viens ici sale gosse. Si tu me refais un caprice pour pas danser il se pourrait bien que je te tue
GD : Psst Hana viens-là

Il se prend pour un ninja caché derrière son porte manteau !? Pourquoi tant de discrétion ? Je dis aux filles que je reviens l’autre taré m’appelle. Comment ça j’ai fait foirer sa couverture ? Mais on le voie comme un éléphant qui fait du patin à glace au milieu de la salle

Hana : Tu veux quoi petit ninja sauvage ?
GD : Il est mignon ce surnom
Hana : Tu accouches ou je te fais une césarienne
GD : J’ai entendu le boss au téléphone, ton Pierro vient le voir dans deux heures
Hana : Mmmmh intéressant tout ça. Dans deux heures c’est la pause je crois que je vais aller jouer au ninja sauvage moi aussi
GD : Je viens avec toi
Hana : Non toi tu restes avec les autres et tu me couvres
GD : On se croirait dans mission impossible
Hana : A la fin de cette histoire j’écris un livre avec des ninjas, une licorne, T.O.P, un poney unijambiste et une biquette irlandaise
GD : Pourquoi T.O.P ?
Hana : Parce qu’il aime bien la licorne /rire sadique/
Coach : Jiyoung sort de derrière ce porte manteau si tu ne veux pas finir comme T.O.P

Nos deux regards se posèrent sur le pauvre T.O.P en train de faire des pompes… le coach assis sur son dos. Jiyoung sortit en quatrième vitesse

GD : Je donnais des conseils à Hana pour améliorer sa souplesse
Coach : Jiyoung regarde mon front
GD : Woah quel beau front coach, non vraiment magnifique
Coach : Est-ce qu’il y a écrit « pigeon » ?
GD : Non
Coach : Alors arrête de me prendre pour un pigeon
GD : Moi !! Je n’oserais jamais

Au moment de la pause je m’éclipse discrètement de la salle. Une fois dans les couloirs je suis en mode James Bond, je fais même des roulades itout itout. Stop Hana arrête tes conneries avant de te faire repérer. Au détour d’un couloir j’aperçois le boss suivis d’un autre homme. Impossible de de voir son visage vu qu’il est de dos. Je les laisse entrer dans le bureau et je me colle à la porte pour écouter. J’entends rien du tout. Je me mets à quatre pattes pour essayer d’entendre (je vous jure que ça marche) par le petit espace entre la porte et le sol. Faut pas que quelqu’un arrive parce que là c’est la honte international.

Dir. Yang : Je vais être honnête avec vous, Hana n’a pas envie de devenir une idole. Je n’ai pas envie de la forcer
___ : Vous ne comprenez pas. Je ne vous de demande pas votre avis. Hana n’a pas le choix si elle veut pouvoir continuer à danser

Choquée de ces paroles je me relève. Je ne sais pas combien de temps je suis restée planter comme ça mais la porte qui s’ouvre me sors de ma rêverie. Je me retrouve nez à nez avec le fameux Pierre, le bourreau de ma liberté et de mes rêves. Cette personne devant moi me fixant d’un air méprisant. Ce regard, combien de fois par le passé je l’ai vue, c’est belle et bien le regard de mon « père ». J’y crois pas il m’ai suivi jusqu’en Corée. Je regarde le boss dépité de cette rencontre. Il me regarde d’un air désolé. Mes yeux retournent sur l’homme que me sert de père.
A présent la haine m’habite, je sens que chacun de mes muscles se contracte. Je veux lui coller mon pain dans la gueule pour le rêve qu’il veut me voler. Hana s’il te plait reprend le contrôle crie mas conscience. Mon bras se lève le point serré. Je m’apprête à l’envoyer dans le visage de Pierre quand une main me saisi

GD : Ba dis-donc, on t’as chercher partout t’es super doué au cache-cache. Comme t’as gagné c’est toi qui paye à manger à tout le monde

Il me tir dans un autre couloir, me plaque au mur. Je respire fort et de façon irrégulière. Je n’arrive pas à me calmer. Il ne faut pas que Jiyoung me lâche sinon je vais craquer

GD : Hé Hana calme toi, c’est bon il est plus là
Hana : Putain je vais le tuer ce connard
GD : Alors c’est bien ton père

Je ne réponds pas. Mon « père »… pfff je ne veux pas qu’il soit mon père [nda : comme si tu avais le choix]. Je redescends en pression et me calme enfin

Hana : Tu m’as encore sauvé la vie. J’aurais eu de gros problème si je l’avais tapé
GD : Tu m’en dois une, mais pour l’instant un merci suffira
Hana : Merci
GD : Un p’tit bisou ?
Hana : Sur la joue hein

Il tend la joue en affichant un visage enfantin. Je m’approche et au dernier moment il tourne la tête collant ainsi nos lèvres. Oh le salaud ! Je me recule brusquement plus que surprise

Hana : Hannn t’as perdus
GD : Je vois pas de quoi tu parles, ta bouche a dérapé mais comme je suis gentil je veux bien dire que ça ne compte pas
Hana : Mais c’est toi qui a tourné la tête
GD : Mais c’est toi qui m’a embrassé affirma-t-il sur un ton ironique
Hana : T’es un connard
GD : Je te rappelle que je viens de te sauver la vie
Hana : … Ok pour cette fois mais la prochaine fois tu ne m’auras pas
GD : On verra. Bon on va manger ?
Hana : Ouais

Halala celui-là, il a réussi à me redonner le sourire en quelques secondes. Toujours là au bon moment, qu’est-ce que je ferais sans lui ?

***

Pas question de me laisser faire, je me dirige d’un pas déterminé vers le bureau du directeur Yang. Je ne prends même pas le temps de taper à la porte, j’ouvre celle-ci dans un fracas. Le grand patron me regarde avec des yeux aussi ronds que des balles de base-ball pas habitué à ce genre d’attitude. Il semble se ressaisir

Dir. Yang : Je vois Taeyang à encore dépassé les bornes
Hana : Non pas du tout. Monsieur il faut qu’on parle là tout de suite maintenant de vous savez quoi
Dir. Yang : Et bien à propos de ça…
Hana : Taratata c’est moi qui parle le coupais-je en m’asseyant sur une chaise. J’arrête tout, je ne ferais aucun concert ou quoi que ce soit d’autre. Je suis une simple danseuse rien de plus
Dir. Yang : Hana est-ce que tu sais que cet homme à asser de pouvoir pour faire fermer la YG ? Et il m’a clairement fait comprendre qu’il n’hésiterait pas à le faire si tu ne montes pas sur scène pour le prochain concert
Hana : Le prochain concert ? C’est quand ?
Dir. Yang : La semaine prochaine
Hana : Déjà ! Bon d’accord je ferais ce concert parce que c’est trop tard pour me trouver une remplaçante mais je n’en ferais pas d’autre
Dir. Yang : Tu dois faire toute la série, M!Countdown, Show Champion, Inkigayo, Music Core etc… [nda : si je dis de la merde ne m’en voulez pas c’est juste une fiction]
Hana : Jinja ? Je suis obligé ?
Dir. Yang : Si tu les fais tous ça me laisse le temps de négocier avec ton père
Hana : Ah parce qu’en plus vous savez que c’est mon père
Dir. Yang : Oui et c’est parce qu’il s’est présenté comme tel que j’ai accepté de le rencontrer sinon j’aurais refusé, je n’aime pas qu’on touche à mes jeunes talents
Hana : Vous me flattez directeur, bon puisque tout est claire je vous laisse
Dir. Yang : Au fait cet après-midi tu as un photoshoot avec Jiyoung
Hana : QUOI !!!!!
Dir. Yang : Sors de mon bureau et va travailler sinon le coach va encore crier et ça me donne mal à la tête

Je sors sans rien dire, je me suis fait arnaquée une fois de plus. Un photoshoot ? Ça va encore partir en cacahuète entre Jiyoung et moi. Enfin bref j’ai presque réglé le problème c’est déjà pas mal

Taeyang : Qu’est-ce que tu faisais chez le directeur, t’as encore fais des conneries ?
Hana : Ouais j’ai mis un pétard dans le cul d’un crapaud
Taeyang : OMO /ultra choqué/ t’es une grande malade
Hana : Nan mais je rigole banane man
Taeyang : Banane man ?
___ : HANAAAAAAAAAAA
Hana : NANAAAAAAAAAA
Nana : Tu fais quoi cet après-midi ?
Hana : Séance photo avec Jiyoung
Nana : Ooh dommage on voulait aller faire du shoping tous ensembles
Hana : On peut sortir ce soir sinon
Nana : Oh oui bonne idée ça fais longtemps qu’on n’a pas passé du temps ensemble
Taeyang : Je peux venir ?
Hana : Mais bien sûr… que non
Taeyang : J’aurais essayé
Hana : T’as qu’à faire une soirée entre mec
Taeyang : Good idée
Hana : J’ai toujours de good idée

On était toujours dans le couloir à trainer. On entendit quelqu’un crier de loin « ALLER BOSSER BANDE DE SALLE GOSSE ». Je vais pas vous faire un dessin je vous laisse imaginé la suite

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Mar 17 Déc - 22:31

Chapitre 21 :
Ma divine créature des îles, tu viens

On était ans la voiture du manager en direction du studio de photo. J’étais perdu dans mes pensées me posant des questions sur le déroulement d’un shooting. J’ai pas envie de passer pour une anti-douée de la vie, je demanderais à Jiyoung. D’ailleurs ce babo est en train de jouer à Candy Crush, je déteste ce jeu. J’ai une curieuse envie de l’embêter. Sans trop réfléchir je lui arrache le portable des mains

Hana : Tu joues à des jeux tous pourris
GD : Putain tu vas me faire perdre, rends moi mon portable
Hana : Attends j’essaie
GD : Mais t’as cas télécharger le jeu après j’aurais plus de vie
Hana : Tant mieux comme ça tu pourras plus y jouer
Manager : On se calme les enfants s’il vous plait on est arrivé

Je suis en stress total. Je regarde l’immense building qui se dresse devant nous. Peut-être que si je compte les étages ça va me détendre. Pas le temps de vérifier ma théorie le manager me tire à l’intérieur en grognant. Ce mec est toujours en train de râler dès qu’il s’agit de l’emploi du temps (hors de question de perdre la moindre seconde).

Arrivé dans le studio le manager me présente à toute l’équipe. Jiyoung part dire bonjours à tout le monde de son côté et prend le temps de discuter avec le photographe. Moi je suis partie pour une visite (forcé) des locaux avec le manager. Après plusieurs salles dont j’ai déjà oublié l’utilité et les nombreux couloirs (trop nombreux à mon goût) on arrive enfin aux loges.

Manager : Il est temps de te préparer, dépêche-toi sinon on va prendre du retard. Je te laisse avec Léo, c’est le styliste qui s’occupe de vous [nda : pour moi un styliste de sexe masculin s’appelle obligatoirement Léo, mais on s'en fou donc on continue]
GD : J’ai cru que tu t’étais perdu
Hana : Pas loin, il est fou ton Mr. Kim (le manager, parce que y’a toujours un Mr. Kim dans l’histoire /PAN/) il m’a traîné de partout
GD : C’est un gars sympa il est juste un peu stressé
Hana : Un peu !?

Il répondit juste par un rire so cute. Je cherche le fameux Léo du regard. Un styliste ça a un look asser spécial non ? [nda : Hana arrête avec tes clichés de merde]. Je devrais le reconnaître. Je remarque un gars habillé dans un style lycéen élégant s’approchant de moi en parlant très fort

___ : MA-GNI-FIQUE !! Je sens l’inspiration monter en moi. Aurais-je trouvé ma muse ? Mon Dieu vous m’avez envoyé une déesse de beauté. Jiyoung je t’en supplie dis-moi que c’est bien elle ta partenaire
GD : Haha oui Léo c’est bien elle mais arrête je crois que tu lui fais peur (en effet je n’ose pas bouger de peur qu’il ne me saute dessus)
Léo : Mais non mon petit cœur il ne faut pas avoir peur de moi, je ne vais pas te manger je suis végétarien

Je ne pus contenir un énorme fou rire qui évacua tout mon stresse. Je dois passer pour une folle, finit l’image de déesse

Hana : On me l’a jamais faite celle-là, excellent
Léo : Tu es encore plus belle quand tu ris ma puce
GD : Ouais ouais bref si tu lui montrais sa tenue
Léo : Oh oui ! Tu vas voir ma chérie tu vas être magnifique. Le concept, en gros, c’est que tu es la poupée de Jiyoung
Hana : QUOI !!

Je regarde Jiyoung pour qu’il contredise tout ça. Mais son sourire me fis froid dans le dos, apparemment il était au courant. Une fois de plus une question envahit mon esprit. Why me !??

Léo : Chérie /claque des doigts/ même si tu es belle quand tu beug il faut se dépêcher
Hana : J’arrive. Tu crois que si je me mets un slip sur la tête il me trouvera quand même belle ? Je n’ai pas pu m’empêcher de poser la question, perturbé par l’attitude de l’autre énergumène
GD : Non si tu fais ça il va se foutre de ta gueule jusqu’à la fin de ta vie et il serait même capable de te suivre jusqu’en enfer pour te rire au nez
Hana : Pourquoi l’enfer ? Qui te dit que j’irais pas au Paradis ?
GD : Même s'il en abuse c’est un compliment de sa part. S’il ne te trouvait pas belle il aurait refusé de travailler avec toi
Hana : Carrément ! Hé pourquoi t’esquive ma question ?
GD : Les démons vont en enfer et tu es un petit diablotin
Hana : Dans ce cas je t’emmènerais en enfer avec moi
GD : T’inquiète j’ai déjà des places V.I.P

Je répondis à son clin d’œil par un tirage de langue, il fit de même. Nous sommes de vrai gamins c’est définitif. Léo me fit comprendre qu’il m’attendait « ma divine créature des îles tu viens ». Gros frissons. Jiyoung pouf de rire et j’ai bien remarqué quelques membres du personnel se cacher pour rire. Pourquoi je me tape un mec chelou. L’élégant styliste m’invita à entrer dans une cabine d’essayage en me donnant une robe et des chaussures

Hana : c’est quoi cette robe putain de courte
Léo : Mais non c’est juste une impression, essaye-la tu vas voir
Hana : Ah ouais t’as raison, elle est pas mal en fait
Léo : J’ai toujours raison ma chérie
Hana : Dis, t’as pas une taille en dessous pour les chaussures s'il te plaît
Léo : Bouge pas chérie je reviens

Je me regarde dans le miroir en attendant. Cette robe fais vraiment ressortir ma poitrine (je suis déjà pas à plaindre à ce niveau). Léo a vraiment bon goût, je me demande s’il accepterait de faire du shopping avec moi. J’entends le rideau de la cabine s’ouvrir. Au moment où je vous parle je remercie mes réflexes. Jiyoung ce babo c’est pris un coup de pied dans le bide qui l’a fait voler sur 5 mètres

Hana : Sale pervers pourquoi tu entres dans la cabine d’une fille
GD : /en train de mourir/ Tu faisais pas autant ta pudique sur la plage
Hana : Sur la plage j’avais pas peur que tu me viole
GD : Attends, tu as peur de moi ?
Hana : J’ai peur que tu ailles trop loin avec ton jeu débile
GD : T'es sérieuse ?
Hana : Oui
GD : …
Léo : Voilà ma petite Hana
Hana : Merci
Léo : Ne fais pas cette tête Jiyoung tu vas avoir des rides. Aller, vas te coiffer. Oui c’est ça marche, non ne te retourne pas. Marche tout droit voilà… Quel beau cul
Hana : /sortant de la cabine/ Hin hin ça explique des choses
Léo : De quoi ?
Hana : Je n’ai rien dit parce que je ne voulais pas tomber dans les clichés mais il me semblait bien que tu étais gay
Léo : C’est pas comme si je me cachais non plus. Mon Dieu ce mec est une bombe
Hana : Hé ho on se calme il est a moi
Léo : Sérieux !!?
Hana : C’est un peu compliqué mais c’est mon miens à moi et à personne d’autre
Léo : J’aime quand c’est compliqué. Raconte-moi tout

Je lui explique tout pendent qu’on me coiffe et me maquille. J’ai même droit à une manucure. A la fin de mon récit il nous traite de fou, d’anormaux, de chieur. Il dit aussi que Jiyoung ne se rend pas compte de la chance qu’il a d’avoir une femme qui ne veut pas le lâcher et que si c’était lui il redeviendrais hétéro tout de suite. Je rougis gêné (et un peu flatté aussi). « Je pense qu’il a juste peur de s’engager parce que ça pourrait te créer des problèmes » m’a-t-il dit avant de m’accompagner près du photographe

Il m’explique comment prendre la pose, comment « jouer » pour rendre les photos vivantes [nda : je raconte que du caca m'en voulez pas]. Je vais d’abord poser avec Jiyoung pour qu’il puisse m’aider et après je poserais seul. Quand je pense que je dois être son jouet, sa poupée… grrr ! C’est quoi ce concept de merde !

Le cadre est asser sympa. Une sorte de petit salon style baroque très lumineux. Jiyoung s’assoit sur le petit canapé et m’invite à m’assoir sur lui. J’obéis sagement (pour une fois). Comme je n’y connais rien en matière de « posage » je le laisse faire. Puis comme je suis sa poupée il a cas se démerder

Je le laisse me guider me concentrant uniquement sur mon expression faciale. Le photographe nous félicite et nous autorise à prendre une pause. « Hana prépare toi après c’est à ton tour ». Je commence à stresser. Léo est venu m’encourager du coup ça va mieux. Le photographe m’appelle et j’y retourne. Je prends la pose asser naturellement (c’est pas si compliqué que ça finalement). Jiyoung essaye de me donner des indications en faisant de grand geste derrière le photographe. J’ai plus envie de rire qu’autre chose

C’est maintenant le tour de Jiyoung. Ça se voit qu’il a l’habitude, il est tellement naturelle, vraiment trop beau. Je pourrais le violer sur place. Je suis restée bloquer sur lui pendant tout le reste du shooting. C’est Léo qui est venu me sortir de ma rêverie pour me dire d’aller me changer. Je remercie tout le monde et retourne dans la cabine. Putain j’arrive pas à atteindre la fermeture de ma robe

Hana : Léo tu veux pas m’aider steuplait je suis en galère… Ah merci, t’es vraiment quelqu’un d’indispensable

Je n’ai pas eu à me retourner, il était arrivé tout de suite. En ouvrant ma robe il a effleuré ma peau me donnant des frissons. Une main se glisse sous ma robe et caresse ma cuisse en remontant. Je me retourne et me retrouve nez à nez avec Jiyoung. Son visage n’affiche aucune expression. Il fait un pas vers moi puis un autre, je recule et me retrouve vite bloqué contre le mur. Il attrape mes mains et les places de chaque côté de ma tête laissant ainsi ma robe glisser au sol. Il colle son corps brûlant à moi. Je le supplie du regard d’arrêter, je ne veux pas que ça se passe comme ça, pas la première fois. Souvent ses petits jeux m’excite et me font presque craquer mais là, je ne sais pas pourquoi, il me fait peur. Je me mets à trembler, les larmes au bord des yeux. Je les retiens du mieux que je peux, je ne veux pas qu’il me voit comme ça, si faible. Il s’approche pour m’embrasser. La peur ayant pris le dessus je ferme les yeux et détourne la tête violemment. Au bout de quelques secondes, immobile, il lâche mes mains et s’en va. Avant de sortir de la cabine, toujours dos à moi, il dit « tu aurais pu gagner ». C’est vrai, je n’y avais pas pensé mais cette situation était vraiment… spéciale ? Non c’est pas ça je ne sais pas comment décrire cette scène. On aurait dit que c’était quelqu’un d’autre

***


[Au téléphone avec Hyena]

« Ouais je viens de sortir du shooting… Ouais tranquille… Je crois que j’ai ça dans le sang, le photographe était vraiment fier de moi… Oui mes chevilles vont bien… Au fait je peux prendre une douche et me changer chez toi ?... Merci ma chérie… Kisous kisous »

Je sonne, Hyena viens m’ouvrir. Je lui fais un bisou vite fais et vais direct dans la salle de bain. Je ressort après 1h30 (et encore j’ai fait vite). Les filles sont dans le salon et cherche un endroit où sortir. Je décide d’interrompre leur réflexion, elles se prennent vraiment la tête pour rien

Hana : Si on allait au Crazy, on c’était bien amusées la dernière fois
Hyomin : Ouais t’as fini complètement beurré
Hana : Justement c’était bien
Hyena : Dois-je te rappeler ce qui aurait pu se passer si Jiyoung n’avait pas était là. M’avait-elle murmuré, c’est la dernière fois que je lui raconte quelque chose
Nana : Unnie est une alcoolique
Hana : Et toi un petit ange on va te marier avec Seungri
Nana : Hihi je dis pas non
Hyena : Bon je vote pour le Crazy si Hana promet de ne pas boire et de ne pas trainer avec des gars chelou
Hana : Promis
Hyomin : Moi aussi je veux aller au Crazy
Hana : Dongsaeng t’as plus le choix

On décide d’y aller à pied, il n’est que 23h quand on arrive à la boîte. Le videur nous reconnait et nous laisse entrer sans problème. On arrive même à aller au coin V.I.P tellement on est des belles gosses (ou plutôt parce que Hyena a un magnifique décolleté). On danse, on boit (mais pas trop comme promis), on parle avec des garçons qui connaissent les filles d’après ce que j’ai compris. Ça doit bien faire 3h qu’ils sont avec nous maintenant, comment vous dire que je me sens seul ? C’est dans ce moment de solitude que mon portable ce met à sonner. Je décroche malgré le brouhaha ambiant

Hana : Yoboseyo
___ : NOOOUUUNAAAA viens nous aider !!!!
Hana : Ya Seungri ne crie pas comme ça je vais devenir sourde
Seungri : Mais nouna faut trop que tu viennes nous aider
Hana : Pourquoi ? Vous êtes où ? Qu’est-ce que Taeyang a fait ? Ne me dis pas que c’est T.O.P
Seungri : Ni l’un ni l’autre, on est au Swing, Taeyang a organisé une petite soirée. Et l’épave qui te sert de mec est complètement défoncé, il veut pas partir. Je suis sûr que toi il t’écoutera
Hana : Mais… Sale gamin il m’a raccroché au nez. Bon les filles je vous laisse j’ai une urgence (ou plutôt une épave)

Je ne leur laisse pas le temps de répondre et sort. Je prends le premier taxi qui se présente à moi et lui donne le nom de la boîte (ben ouais je sais pas où c’est, heureusement que le gars connait). J’ai eu du mal à rentrer et je me suis infiltré de façon illégal (OMG je suis une hors la loi ! / nda : ta gueule t’es juste une petite renarde pas de quoi exagérer) chez les V.I.P. Jiyoung est affalé sur l’un des nombreux canapés une nana de chaque côté et une autre à califourchon sur lui en train de lui bouffer les amygdales (bweurk). Puisque je suis déjà une hors la loi je ne vais pas me priver de tuer cette meuf. Malheureusement coupé dans mon élan, je me retourne pour voir qui est cette personne qui, apparemment, n’a pas peur de la mort

Hana : Lâche-moi si tu ne veux pas mourir toi aussi
Daesung : Tu ne tueras personne ce soir, je n’ai pas envie de te voir en prison parce que l’autre babo joue au con
Hana : Je peux au moins lui arracher les cheveux ?
Daesung : Tout ce que tu veux tant que tu ne la tue pas
Hana : Maître Daesung a parlé

Je ne vais pas me gêner. Je retourne vers l’autre gigolo, attrape sa pouf par les cheveux et l’envoie dans le décor. Les deux autres filles partent en courant

GD : Ya c’est quoi ton problème ?
Hana : Tu veux vraiment le savoir ? Dis-je en l’attrapant par le colle
GD : Ben vas-y explique moi

Je lui fous mon poing dans la figure. Comme il est bien alcoolisé il tombe sur le canapé (j’ai pas tapé si fort que ça en plus je me suis fait trop mal). Je me dirige vers les toilettes me passer de l’eau sur le visage pour me calmer un peu. En me redressant je le vois dans le miroir. Le temps de me retourner qu’il est déjà devant moi et me plaque contre le mur

GD : J’attends toujours tes explications
Hana : Je n’ai rien à te dire
GD : Serais-tu jalouse ?
Hana : Moi aussi je veux des explications

Silence, son regard s’assombrit, il a le même visage neutre que cette après-midi. Il s’appuie contre moi compressant ma poitrine m’empêchant de respirer correctement. Ne trouvant aucune échappatoire je laisse la peur m’envahir. Comme cette après-midi je me mets à trembler les larmes aux yeux. « Tu veux savoir ce qui ne va pas ? ». Je ne réponds pas trop apeuré de ce qu’il peut me faire dans cet état

GD : La femme que j’aime à peur de moi. Une fille avec un caractère de merde et arrogante comme pas possible, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, qui n’hésite pas à se battre avec d’autres filles, qui ne craint personne. Sauf moi, j’arrive à la terroriser. Tu devrais savoir que je ne te ferais jamais de mal

Il me regarde mais n’attends aucune réponse. Je peux voir une énorme tristesse dans ses yeux. Il me lâche et se dirige vers la sortit.

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Ven 20 Déc - 23:26

Chapitre 22 :
Et tu te rends compte de ça que maintenant ?

Deux jours sont passés depuis cette soirée. Jiyoung ne m’a plus adressé la parole, pas un mot pas un regard, plus rien. Il n’essai même plus de jouer. Je regrette d’avoir doutée de lui. Tiens ! A propos de ça je vous dois quelques explications (oui parce que là vous devez plus rien comprendre). Je ne vous ai pas raconté ma petite soirée chez les 2NE1. C’était quelques jours après la nuit où j’ai dormis avec Jiyoung

*Flashback*

Ok, ok, ok, je tente cette porte. Pitié dite moi que cette fois c’est la bonne. La porte s’ouvre dite moi que c’est…

Hana : CL unnie !!!
CL : Ben tu t’es perdu ou quoi ? T’as 20 minutes de retards
Hana : Mais c’est ton plan qui est pas nette, j’y comprends rien
CL : Banane tu tiens le plan à l’envers
Hana : Youps !

Unnie rigole de bon cœur en disant que ma débilité est trop mignonne. Ma débilité !!? Non mais oh. Bref elle me montre un peu l’appart’ et finie par sa chambre

CL : Voilà, comme c’est moi qui ai la plus grande chambre (leader oblige) on dort toutes ici ce soir. Pose tes affaires sur mon lit
Minzy : Chae Lin, Bom veut pas me prêter son lisseur ! Oh salut Hana
Hana : Annyeong
CL : Ya je suis pas votre mère ! BOM PASSE LUI TON LISSEUR
Bom : /entre dans la chambre/ Mais elle me prête jamais rien et moi je dois tout lui passer. Même pas en rêve
CL : Vous me déprimais sérieux. C’est quoi ces embrouilles de gamin ?
Hana : Nan mais sérieux la YG recrute que des gamins ou c’est comment ?
Minzy : C’est pas gentil ça
Bom : T’es méchante
Hana : Tu sais moi aussi je suis à la YG donc je vaux pas mieux
CL : Sale gosse
Hana : OMO on a le même coach !

Après quelques minutes de débat sur notre cher coach et ses actions (en fait on a été interrompu par le livreur de pizza). C’est donc dans le salon devant un drama, en s’empiffrant que le début des problèmes a commencé

Dara : Moi je dis que le plus mignon de l’agence c’est le nouveau petit trainee
Bom : Ah ouais carrément
CL : Il ne rivalise pas avec Ji Hoon
Minzy : Je vois pas qui c’est
Hana : Je crois que c’est un danseur de Lee Hi
CL : Exactement. Et toi Hana c’est qui qui te fais craquer à l’agence
Hana : /rougis/ Euh… Je sais pas si je peux le dire comme ça
Bom : Allez dis-le on va pas te manger
Dara : Ouais on est amis maintenant
Hana : Bon d’accord, alors…

Elles coupent leur respiration, « je suis trop à fond… », elles ouvrent grand leur yeux, « sur… », elles serrent les dents

Hana : Jiyoung
Toutes : JINJA !!
CL : Non j’y crois pas
Hana : Enfin… Je veux dire…
CL : C’est toi la meuf dont Jiyoung n’arrête pas de parler
Hana : Hein ? Jiyoung a parlé de moi ?
Bom : Parler de toi ? Non mais c’est pire que ça le gars il s’arrête pas
Dara : « Miss Jackie » par-ci, « Miss Jackie » par-là, on en peut plus
Hana : Miss Jackie ? C’est quoi ce délire ?
CL : Attends je t’explique, ça a commencé avec ta rencontre. Il nous a dit qu’une meuf à qui il a presque sauvé la vie, l’a remercié avec un simple « Merci Jackie » et il a parlé de se tatouer son nom sur le front ou je sais pas quoi
Hana : … Il m’a donné un pot de nutella qui était trop haut pour moi…
CL : Oh putain ce mec est un Dieu
Bom : Le gentleman quoi
Minzy : Pfff
Bom : Tu sais on a eu le droit à « putain mais elle sait pas qui je suis ? Mais elle vient de quelle planète »
Dara : Genre l’ego démesuré
Hana : Je le savais pas si narcissique
Bom : Ne t’inquiète pas c’est juste par période, comme s’il avait ses règles
Hana : Je disais qu’il était bizarre mais en fait c’est pire

La soirée continua sur ce genre de révélation. A force de rire j’ai mal aux abdos. En sortant de la salle de bain après mettre changée je me fais plaquer dans un coin

Hana : Minzy ! Mais…
Minzy : Chut ! Je dois te dire quelque chose
Hana : T’es obligé de me coincer pour ça ?
Minzy : Ecoute, je sais que les autres vont me contredire pour pas t’inquiété alors je préfère te le dire ici. Si je te dis ça c’est pour ton bien, ne t’approche pas de Jiyoung. Il s’intéresse à toi uniquement parce que tu ne lui a pas sauté dans les bras dès le départ, parce que tu réagis différemment des femmes qu’il a l’habitude de côtoyer. Il ne veut qu’une chose : c’est coucher avec toi. Après il fera comme s’il ne te connaissait pas. Il est prêt à tout pour arriver à ses fins. Mais genre ABSOLUMENT tout et n’importe quoi. Il peut te faire des choses que tu n’imagines même pas
Hana : Mais…
Minzy : Je dis ça parce que je m’inquiète pour toi, je ne veux pas qu’il t’arrive du mal. Promet moi de faire attention
Hana : Euh… Promis

*Fin du flashback*

Enfin voilà quoi, ces révélations un peu flippantes m’ont fait réfléchir. C’est vrai qu’on m’a dit que Jiyoung est un coureur de jupons. Et c’est vrai aussi qu’il est très entreprenant. Attends, y’a un truc qui cloche là. Il a eu plusieurs occasions mais en y réfléchissant bien il n’a jamais rien fait

[___ : Et tu te rends compte de ça que maintenant ? Non mais quelle gourde
Hana : Euh… T’es qui toi ?
___ : Ta conscience bouffonne, tu sais la petite voix qui te hurles des trucs mais que tu n’écoutes jamais
Hana : Ah c’est toi ! Tu sais que tu me fais super mal à la tête, tu peux pas parler comme tout le monde ?
Conscience : Bref là n’est pas le problème. Comme tu disais y’a un truc qui cloche, tu crois vraiment que Jiyoung est le genre de mec à te faire du mal ?
Hana : Non mais…
Conscience : Y’a pas de « mais ». Y’a un problème dans le schmilblique à toi de trouver où]

Je viens vraiment de parler à ma conscience là ? Je suis vraiment folle mais avant de me faire interner je vais jouer à Sherlock. Ok pour commencer je dois passer un coup de fil

___ : Yoboseyo
Hana : Agent SeungHyun, rendez-vous dans 20 minutes au café de l’angle
T.O.P : Hein !? Yoboseyo, yob… Aish !

***


Bon il arrive ou il pond un œuf j’ai froid moi. Ah le voilà

Hana : /grand smile/ Salut ça va ?
T.O.P : Elle se fout de ma tronche cette nana. Pourquoi tu m’as fait venir ? Y’en a qui boss tu sais
Hana : Merci je suis au courant. Bref la situation est grave
T.O.P : Grave comment ?
Hana : Il se pourrait que j’ai eu de fausses informations qui m’ont mises dans une situation délicate
T.O.P : Qui t’a filé des infos pourri et sur quoi ?
Hana : Je dirais rien tant que je ne serais pas sûr. Dis-moi juste comment se comporte Jiyoung avec les filles habituellement ?
T.O.P : C’est quoi cette question ?
Hana : Réponds c’est tout
T.O.P : Honnêtement, c’est un connard. Il drague, il couche, il jette
Hana : Haha je le savais. Dans ton cul la conscience
T.O.P : Euké c’est quoi le what the fuck ? Parce que t’es flippante sérieux
Hana : Ok je t’explique maintenant. L’autre jour je suis allée dormir chez les 2NE1 et…
T.O.P : Ok c’est bon j’ai compris
Hana : Mais attends j’ai pas fini
T.O.P : C’est Minzy qui t’a parlé de Jiyoung n’est-ce pas
Hana : Ouais mais comment tu sais ?
T.O.P : Minzy est in love de Jiyoung et du coup elle raconte des conneries à toutes les filles qui s’approche un peu trop près de son « précieux »
Hana : Oh putain ! Oh non ! Oh la gaffe ! Oh merde ! Comment je vais lui expliquer ça « Hey salut désolé pour la dernière fois, on m’a raconté des conneries sur toi et comme un pigeon j’y ai cru ». Non c’est pas possible. Demande autorisation de se pendre
T.O.P : Refusé ! Juste par curiosité, elle t’a dit quoi à toi Minzy ?
Hana : Pour faire simple, de faire gaffe à mon cul parce qu’il serait prêt à faire ABSOLUMENT tout et n’importe quoi pour coucher avec moi et qu’il pourrait me faire des choses que je n’imagine pas
T.O.P : C’est le « tout », le « n’importe quoi » ou ton imagination trop restreinte qui te dérange
Hana : T’as pas l’air de comprendre la gravité de la phrase. Genre il va me droguer ou pire il va… OMG
T.O.P : HAHAHA non mais t’es complètement tarée ma pauvre. Comment peux-tu penser ça de Jiyoung. En plus Jiyoung est tellement amoureux de toi qu’il pourrait passer le reste de sa vie chastement avec toi
Hana : N’importe quoi
T.O.P : Ma pauvre Hana, en plus d’être naïve tu es avengle. J’ai jamais vu Jiyoung tenir autant à une fille et surtout prendre ça vraiment au sérieux. Je sais que l’amour rend aveugle mais pourquoi chez toi c’est pas dans le sens habituelle. Ouvre les yeux et prend la main qu’il te tend
Hana : J’ai compris, j’ai eu tort. Je vais aller lui parler. Où je peux le trouver ?
T.O.P : A mon avis au studio d’enregistrement. Il va souvent là quand il veut être seul
Hana : Ok, merci. T’es un vrai pote dis-je en lui faisant un câlin
T.O.P : Ouais je sais. Si ça ne marche vraiment pas tu peux toujours sortir avec moi
Hana : T’en perd pas une toi hein. Pense à se pauvre Taeyang, tu veux qu’il fasse une crise cardiaque
T.O.P : Ok un coup d’un soir me suffira
Hana : J’ai ton numéro et je sais où tu habites, j’y penserais

Je lui fais signe de la main et pars. Je dois me dépêcher pour ne pas trouver le studio vide. Je suis sûr qu’il ne voudra pas m’écouter mais je dois l’obliger. Tilt ! Oh yeah, j’ai une super idée, prions pour que tout se passe comme prévus. J’arrive à l’agence et demande à l’accueil dans quel studio est Jiyoung. Je cours comme une folle. Devant la porte je m’arrête 5 secondes pour reprendre mon souffle. Je ne tape pas et ouvre discrètement la porte. Il est assis au piano dans la cabine d’enregistrement. J’entre discrètement et m’approche tel une panthère chassant sa proie (j’avais trop envie de dire ça même si c’est pas vraiment dans l’ambiance). Il ne m’a pas vu, tant mieux. Je me jette sur la porte de la cabine et la ferme à clé. Jiyoung, perturbé par ce fracas, se lève en sursaut. Je me place devant la vitre et quand il m’aperçoit il lâche un soupire. J’ai dû lui faire vraiment peur. J’allume le micro (un jour il m’a montré comment ça marchais) pour lui parler.

Hana : Jiyoung j’ai un truc très important à te dire. S’il te plait écoute-moi parce que je ne le dirais pas deux fois

Sans me répondre il se mit à jouer de piano. J’essayais de l’interrompre mais il se met à jouer de plus en plus fort. Ok, tu veux faire ça comme ça pas de problème. Je monte le son du micro à fond et cris dedans. Ah ba là il s’est arrêté. Il me regarde, les mains sur les oreilles

GD : Tu veux me rendre sourd ou t’es juste une grosse psychopathe ?
Hana : Mon Dieu mais tu parles ! J’ai cru que tu étais devenu muet. Bon si tout est réglé puis-je te parler ?
GD : Ai-je vraiment le choix ? Dit-il en montrant la porte d’un signe de tête
Hana : Ouais, c’est vrai. Bon je me lance. Alors voilà je suis une débile profonde naïve attardé mentale et puérile
GD : … Que me vaux cette révélation ? M’interrogea-t-il levant un sourcil septique
Hana : Par rapport à la dernière fois, tu sais, quand…
GD : Quand tu as été terrorisé par ma présence. Comment oublier ce moment où mon petit cœur tout fragile a été brisé en millions de petits morceaux causant une souffrance atroce
Hana : Cette souffrance ne t’empêche pas d’être bon en théâtre comme à ton habitude. Bref je crois que tu as droit à quelques explications
GD : Oui en effet
Hana : Donc en fait c’est Minzy qui…
GD : Laisse tomber j’imagine très bien la suite. C’était quoi cette fois ? Gay, transsexuel, évadé de toll, zoophile, pedophile, eunuque ?
Hana : Putain t’as un sacré dossier. Tu peux rajouter violeur
GD : … En effet y’a de quoi avoir peur. Je te comprends maintenant
Hana : Wouh ça aura été rapide. Bon ben on en parle plus alors, câlin ?
GD : Non !
Hana : Shit ! Bon ok je suis plus qu’en tort. Avant de croire ces conneries j’aurais dû t’en parler ou en parler avec un de tes potes
GD : Ou mieux me faire confiance
Hana : Tu vas être fière de moi. J’ai compris toute seule comme une grande mon erreur. En y repensant de façon très sérieuse j’ai remarqué que y’avait un truc qui ne collait pas. Du coup je suis allée parler à T.O.P
GD : A T.O.P ? Et… il t’a dit quoi ? /grosse goutte de sueur/
Hana : Que tu voulais devenir moine. Mais lui, à par ça, il a pas trop parlé
GD : Comment ça lui ? T’as parlé avec qui d’autre ?
Hana : Si tu me pardonne je te dis tout ce que je sais
GD : Plutôt mourir
Hana : Fait à ton aise M. « Non mais elle sait pas qui je suis »
GD : Hann ! T’as parlé avec Bom, qu’est-ce qu’elle a dit ?
Hana : Tu me pardonne ?
GD : … Bon ok je te pardonne mais dis-moi ce qu’elle a dit
Hana : Alors je commence par « Miss Jackie », le fait que tu sois un rageux narcissique ou… Toad ?
GD : Elle t’a parlé de Toad ? Je vais la tuer
Hana : Faut déjà que tu sortes d’ici
GD : Ah oui bonne idée, tu peux m’ouvrir s’il te plait ?
Hana : Non
GD : QUOI !? Why ?
Hana : Parce que t’as pas voulu me faire de câlin
GD : Ouvre et je te fais autant de câlin que tu veux
Hana : Alors je t’ouvre, tu me fais un big câlin de bisounours et tu ne tues personne
GD : Marché conclu

J’ouvre la porte et je saute dans ses bras, on sort de l’agence et sur la route

GD : Tu voulais dire quoi quand tu as dit que je voulais finir en moine
Hana : T.O.P  a dit que pour moi tu finirais ta vie chastement
GD : QUOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Sam 18 Jan - 20:56

Chapitre 23:
Enfin, appelle moi papa

Ça y est, nous y sommes enfin, ce soir je monte sur scène pour la première fois. Je ne vous cache pas que je stresse à mort. Et si j’oubliais la chorée ou les paroles, et si je tombais et me blessais gravement

Hana : NOOON !
Hyomin : Euh… Ça va Hana ?
Hana : Je veux pas y aller
Nana : Mais pourquoi t’es parfaite ma unnie
Hyena : Hé la chieuse, stresse pas comme ça tu vas avoir une voix pourri sur scène
Hana : OUINNNNN
T.O.P : Ah ba bravo, t’as vu dans quel état tu la mets
Hyena : Ya ! C’est pas ma faute c’est elle qui stresse comme une folle
T.O.P : Ouais c’est ça, va te cacher le pois chiche
Hyena : Grrr

Mais elle est pas gentille ! Bon calme toi ne l’écoute pas tout va bien se passer et…

Hana : OPPAAAAAA
GD : Wow, qu’est-ce que t’as ?
Hana : Je veux pas monter sur scène
GD : Qui lui a raconté des conneries pour lui faire peur ?

Tout le monde pointa Hyena du doigt sans hésitation. « Bande de traître. Aish celui-là depuis qu’il s’est réconcilié avec cette petite folle » avait-elle dit. La rageuse. Jiyoung lui lança un regard noir (mais pour rigoler bien sûr). Puis il attrapa mon menton et releva ma tête

GD : Ne pleure pas sinon ton maquillage va couler. Regarde comme t’es belle, ils ont pas rigolés avec tes fringues. Je suis jaloux que tout le monde puisse te voir comme ça
Taeyang : Ah ba nan, nous ça nous dérange pas

Daesung l’attrapa par l’oreille et le fit sortir de la loge. Je rigolais nerveusement. Jiyoung me regardais amusé. Il soupira et m’emmena dans un coin de la pièce

GD : Ecoute ton petit ninja sauvage, je ne vais pas te dire d’arrêter de stresser, ça sert à rien. C’est la première fois c’est normal. Et tu sais, même avec l’expérience le stresse ne disparaît pas forcément. Là tu stresse parce que tu réfléchis trop mais une fois sur scène tu ne penseras plus à rien. Ton corps connait la chorée il va l’exécuté tout seul. Pense juste à t’amuser et tout ira bien. En plus je suis avec toi sur scène
Hana : Moui c’est vrai, y’a pas de raison que ça se passe mal

Dans un élan d’assurance je me redresse et cris « Je vais écraser cette bande de Toad » arrêtant toutes les personnes présentes. Sauf Nana toujours dans ses délires

Nana : hannnnn ! J’adore Toad il est trop choupie
Hana : En parlant de Toad tu veux que je t’en raconte une bien bonne
Nana : Vouiiii
Hana : /en parlant bien fort/ Jiyoung était à une soirée trop arrosée et il a fini avec une nouvelle couleur by 2NE1 et Big Bang

Tout le monde se tourna vers lui avant d’exploser de rire. La honte pour lui (je suis méchante) mais du coup, moi, je stresse moins

Taeyang : A ouais je m’en rappelle c’était pendant la période « Monster ». Il avait déjà la coupe champignon on l’a juste fini
Daesung : On avait pris la couleur de Bom, elle était pas contente
T.O.P : J’ai encore des photos en sécurité
Hana : Tu me les montreras hein ?
T.O.P : Tout ce que tu veux petite crapule, c’était diabolique de ressortir cette action

Jiyoung n’a pas l’air content du tout. Il s’approche de moi et me plaque au mur. Aha maintenant ça marche plus mon coco. Hé ! C’est quoi ce sourire en coin ? T’approche pas je te ferais pas de bisou. Ah non il voulait juste me dire un truc discrétosse dans l’oreille

GD : Pour te faire pardonner ce soir tu as intérêt à sortir ta lingerie la plus sexy
Hana : Hein !? Mais… Comment…
GD : Tu te rappelles le week-end à la plage ? Quand tu m’as demandé de te passer un truc dans ta valise
Hana : Ah ouais je me souviens mais… /le pousse et le tape sur la tête/ Pourquoi tu fouille dans les affaires d’une fille ?
GD : Mais c’est toi qui m’as dit de prendre ta robe… Mais on va pas recommencer
___ : Hana et GD, en scène dans 10 minutes
GD : Aller miss, allons-nous préparer
Hana : Depuis quand tu m’appelle miss toi ?
GD : C’était nul hein, Je vais trouver autre chose
Hana : Ouais je pense aussi

Dans les couloirs on croise les 2NE1 qui nous ont encouragés. Jiyoung à engueulé Bom pour avoir divulgué des informations secrète, elle lui a juste répondu qu’il lui devait une coloration. Le staff nous presse un peu et nous installe les micros. Et là, d’un coup sans prévenir le stresse est revenue. Jiyoung l’a surement remarqué puisqu’il a soudainement saisie ma main. Je lui souris, soulagé de sa présence rassurante

Les 10 minutes sont passées vraiment vite. C’est déjà notre tour. Toute la bande est venu m’encourager, heureusement qu’ils sont là ces imbéciles, avec leur soutient je ne peux que réussir. Je lâche la main de Jiyoung, parce que ce serait vraiment con de se faire griller maintenant. Je me mets en place, la musique commence. A cette instant ma tête c’est vidé. Je ferme les yeux et laisse mon corps bouger. Je profite à fond du moment, c’est pas ce que je préfère mais c’est quand même magique

A la fin de notre prestation les lumières s’éteigne, le publique nous acclame (enfin acclame Jiyoung) et les saseangs ragent et je vais surement engager un garde du corps sous peu. On repart vite en coulisse en mode petit ninja (oui j'aime les ninjas). Une fois en coulisse la pression est redescendue d’un coup et mes jambes mon lâcher. Jiyoung me rattrape de justesse

GD : Ben alors, c’est quoi ça ?
Hana : Je suis complètement morte, tu veux pas me porter jusqu’à la loge s’il te plait
GD : Ben voyons
T.O.P : Te fais pas prier /clin d’œil/ Bon nous on va à la pizzeria, on vous attend là-bas
Seungri : Oh non, on avait dit le Burger King
T.O.P : On verra ça en route petit
Hana : Je rêve ou ils viennent de partir comme des voleurs avec un prétexte digne d’un escargot à vapeur pour nous laisser seul ?
GD : Un escargot à vapeur ?
Hana : Tu me porte oui ou non ?
GD : Comme vous voulez princesse

Il me saisit violemment et cours dans les couloirs. Je m’accroche fort à son cou et cri comme si j’étais dans un grand 8 (non c’est pas vrai on fout pas du tout le bordel). Il défonce limite la porte de la loge et on s’écrase dans le canapé complètement mort de rire (heureusement que le canapé est juste en face de la porte, sinon on se serait encastré dans le mur). Même pas le temps de se relever que quelqu’un entre sans frapper. On se redresse comme on peut et au final je me retrouve au garde à vous avec Jiyoung à mes pieds parce que ce babo à glisser.

___ : Hé bien je suis moi-même surpris mais ta prestation était parfaite
Hana : Pierre…
Pierre : Enfin, appelle-moi papa
Hana : Jamais de la vie, un père ne s’amuse pas à détruire les rêves de sa fille
Pierre : Je ne les détruis pas je les améliore
Hana : Nan mais sérieux, j’hallucine, c’est pas possible. Tu sais quoi sors, vraiment sors parce que sinon va y avoir un meurtre
Pierre : On se reverra
Hana : J’espère que non

Il part aussi vite qu’il est arrivé. Cet imbécile à tout gâché. Je retiens mes larmes, j’ai déjà assez pleuré pour lui. Jiyoung m’enlace avec beaucoup de délicatesse, comme si à cet instant je pouvais me briser, trop fragilisé par cette rencontre inattendu. Je le sers pour ne pas tomber encore une fois (décidément mes jambes ont oublié leur fonction première : me porter).

Jiyoung : Ignore le tu feras uniquement ce que tu as envie de faire je te le promets. Tu sais quoi, on laisse la bande de babo et on passe la soirée rien que tous les deux
Hana : /snif/ Oui, bonne idée

Il me traîne (oui parce que lui aussi est fatiguer, s'il me porte on va finir tous les deux par terre). Dans le couloir je heurte une personne et vu que mes jambes ne se sont pas remises je me suis étalée mais alors bien comme il faut. Le jeune homme m’aide à me relever et s’excuse en se courbant. Il est très élégant, très stylé mais il fait vraiment jeune
___ : Joesonghabnida, je ne devrais pas courir comme ça
Hana : Non c’est moi…
___ : Je dois me dépêcher, je dois être sur scène dans 3 minutes, joesonghabnida
Hana : C’était qui ? Il fait jeune pour monter sur scène non ?
GD : C’est Taemin des SHINee. T’inquiète pas y’en a des plus jeune que lui. On devrait se dépêcher avant que tu ne meurs accidentellement

On a réussi à rentrer sans faire d’accident. Pas facile la vie d’artiste. Si tout se passe bien cette embrouille sera bientôt finie. Directeur Yang je compte sur vous. Je lui dis d’aller chez moi comme ça les fous de service ne s’incrusteront pas (enfin pas si je ferme à clé)

Hana : Donc /yeux de biche/ tu as prévue quoi ce soir ?
GD : Un petit dîner en tête à tête préparé par moi et après on improvisera
Hana : Ça me va, je vais prendre une douche pendant que tu fais la bouffe.
GD : Parle comme il faut, mauvaise fille
Hana : Mais tu aimes ça les mauvaises filles
GD : Non je t’aime toi c’est encore un niveau au-dessus
Hana : Je suis une nana de haut niveau mon gars va falloir me suivre
GD : C’est plutôt toi qui va avoir du mal à me suivre « non initié »

Je lui tire la langue et m’en vais dans la salle de bain. Une bonne douche je ne demande que ça. Ah ! Mon portable sonne, c’est surement les filles qui veulent savoir si on vient.

~

P.D.V de Jiyoung :

Je regarde cette petite nana partir, je vois qu’elle a retrouvé son arrogance. Heureusement qu’entre nous ça va mieux. D’ailleurs c’est aller plutôt vite, avec nous c’est ou tout ou rien. Elle a raison finalement faut la suivre la gonzesse. Bon au travail sinon madame ne sera pas contente.

Bon sa fait bien une heure, elle s’est noyée ou c’est comment ? Je vais peut-être aller voir on sait jamais.

GD : HANAAA tu t’es noyé ?
Hana : J’ai fini 2 secondes

Et si j’allais fouiller dans sa chambre ? Mais que vois-je sur le lit ? Oh la coquine, elle va vraiment mettre ces sous-vêtement. Ça va être une bonne soirée j’ai bien fait de lâcher les gars. Ah justement elle arrive. Vais-je lui laisse le temps d’enfiler ses sous-vêtement. Ok Jiyoung calme toi le but c’est pas de lui faire peur, tu y vas doucement

~

P.D.V de Hana :

Hana : Désolé, Hyomin m’a appelé et on est resté 3 piges au téléphone. Pourquoi tu fais cette tête, t’as fait cramer la bouffe ?
GD : Mais pourquoi t’es déjà en sous-vêtement ?
Hana : Euh… Pourquoi cette question stupide ?
GD : Nan mais ce que je veux dire c’est pourquoi t’as pas mis ceux-là ?
Hana : Tu m’as juste dis de les sortir pas de les porter
GD : Tu joues sur les mots vilaine
Hana : C’est toi qui n’est pas précis /tire la langue/
GD : Tu me cherches

Il attrape ma main et me tire sur lui. Je me retrouve allongé sur lui. Il me sert fort contre lui

GD : Comme ça tu ne peux pas te sauver, je vais te manger toute cru
Hana : …
GD : Tu boudes ?
Hana : Non j’ai peur que tu manges ma langue
GD : Pourtant ça ne fait pas mal
Hana : Ah bon ?
GD : Tu ne me crois pas ? Attends je te montre

Il s’approche doucement de moi et pose ses lèvres sur les miennes. Très vite sa langue passe entre mes lèvres pour rejoindre sa jumelle. J’aurais pu rester ainsi pour toujours mais mon corps réclame de l’oxygène. Je me recule pour reprendre mon souffle mais il attrape ma langue avec ses dents. Ba c’est malin ça et on fait quoi maintenant ?

GD : Ba maintenant on va manger
Hana : Mais tu lis dans mes pensés
GD : Non c’est tes yeux qui me l’ont dit nuance

Il me relève, je vais enfiler un tee-shirt large et… et c’est tout. En entrant dans la salle à manger je suis vraiment étonné. Il me la fait romantique avec bougie, rose et tout. Magnifique. Il me tire même la chaise, un vrai gentleman. On dîne les yeux dans les yeux. On débarrasse vite fait

Hana : Ah au fait, tu veux surement prendre une douche
GD : J’aimerais bien
Hana : Suis-moi petit crasseux. Tiens des serviettes, désolé j’ai que du shampoing pour fille
GD : Un shampoing c’est un shampoing, ça va pas me rendre chauve
Hana : Bon je te laisse

Il attrape ma main et me retourne. Il me regarde avec des yeux de petit garçon qui veut des bonbons

Hana : De quoi ?
GD : Tu viens avec moi
Hana : KUUUWA ? Mais je viens de me doucher
GD : Donc c’est pas d’être avec moi qui te dérange c’est juste…
Hana : C’est bon tu me l’as déjà fait ce coup
GD : Maiheu aller reste avec moi
Hana : Serais-tu un enfant ?
GD : Si je dis oui tu viens avec moi ?
Hana : Les petits garçons sont innocents
GD : Je vois, on en a déjà parler. J’attendrais que tu réclames
Hana : Mais dis pas ça comme ça, quel manque de délicatesse
GD : Ben quoi c’est vrai, alors tu restes ?
Hana : Oui
GD : Youpie

C’est une situation particulière, me retrouver nue devant lui est gênant. Mais il me met vite à l’aise et puis lui aussi est nue. WOUAH l’engin, je vais douiller moi [nda : tu parlais pas de délicatesse un peu plus haut ?]. En sortant de la salle de bain je suis encore toute gênée. Je lui passe un de mes tee-shirts larges. On se couche mais on ne dort pas. S’enchaine mot doux, phrase romantique, révélation intime. Bref tout ce qu’un couple peut partager.

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Sam 18 Jan - 21:00

Chapitre 24 :
Et mon cul c'est du poulet ?

C’est quoi ce boucan !! Qui ose me réveiller à… 12h40. Ah oui en effet. Je me redresse sur mes coudes. Une main passe autour de ma taille et me plaque au matelas.

GD : Non reste là on est bien
Hana : Mais y’a un con qui va casser ma porte à force de taper
GD : Je vais régler le problème. QUI C’EST ?
___ : HANA OUVRE OU JE DEFONSE LA PORTE
Hana : Hyena !? Mais qu’est-ce qu’elle veut ?
___ : JIYOUNG JE SAIS QUE T’ES-LA
GD : Ah bah y’a Taeyang aussi
Hana : Je vais aller leur ouvrir
GD : Non laisse ils vont partir
Hana : Mais…
GD : Laisse je te dis

~

P.D.V de Hyena

Je suis sûr qu’elle fait semblant de dormir. Et je suis sûr que Jiyoung est avec elle. Si ce bonobo a touché à ma Hana je le transforme en poulet et je l’envoie à Onew

Hyena : Grrr je vais tuer ce gars. D’habitude Hana accours pour m’ouvrir
Taeyang : Pourquoi essayes-tu de tuer la porte d’Hana ?
Hyena : Parce que Jiyoung a passé la nuit chez Hana
GD : QUI C’EST ?
Hyena : HANA OUVRE OU JE DEFONCE LA PORTE
Taeyang : JIYOUNG JE SAIS QUE T’ES-LA
Hyena : Dit ? Tu sais ouvrir une porte sans clé ?
Taeyang : Moi non… Mais T.O.P oui
Hyena : Vas le chercher steuplait
Taeyang : Et j’y gagne quoi ?
Hyena : Le plaisir de surprendre Hana et Jiyoung au lit
Taeyang : Ouais c’est pas mal

~

P.D.V de Hana

Ils ont enfin fermé leur bouche. Je m’enroule dans la couette pour faire la chenille. Jiyoung râle parce qu’il à froid et tire sur la couverture. Les rôles s’inversent et je gèle littéralement

Hana : Jiyoung j’ai froid
GD : Oui et ?
Hana : Oppa s’il te plait
GD : S’il te plait quoi ?
Hana : S’il te plait réchauffe-moi (j’ai vraiment dit ça ? Bah mince alors)

Ses yeux changèrent à ces mots. On aurait dit un prédateur près à sauter sur sa proie. Je sais pas pourquoi j’ai dis ça et je sais pas ce qu’il compte faire. Il se rapproche dangereusement de moi, un sourire en coin. Il prend mes mains, enlace ses doigts aux miens et les posent au-dessus de ma tête. Il se rapproche, pourquoi est-il si lent je vais mourir d’impatience. Plus que quelque millimètre

___ : Éloigne toi d’elle, lève les mains en l’air et couche toi au sol. J’ai un Taeyang et j’hésiterais pas à m’en servir
Taeyang : Ouais elle hésitera pas à s’en servir
Hyena : Serais-tu un perroquet ?
T.O.P : Souriez /clic/
Hana & GD : …
T.O.P : Heureusement qu’on est arrivé pendant qu’ils sont encore habillés. Je vois que les réconciliations se passe bien et que mes petits conseilles t’ont été utile Hana
GD : Je vais vous tuer
Taeyang : Mais non regarde on sort, on vous laisse continuer
Hana : Nan mais au point où on en ai je vais aller faire du café
GD : Je te déteste, tu n’es plus mon meilleur ami
T.O.P : C’est grâce à moi que Hana est venue te parler pour s’excuser
GD : Bon je te pardonne alors
Hyena : Ne touche pas à Hana c’est claire ? Je n’hésiterais pas à recommencer ce petit manège
GD : Mais enfin pourquoi tu dis ça ?

Je les entends se disputer. Sont-ils des enfants ? Bref après un bon café et une douche on se rend à l’agence pour s’entrainer un peu avant le show de ce soir. Dire que j’en ai pour une semaine minimum. Le coach est fier de nous parce que notre dance est plus fusionnel qu’avant. Normal en même temps.
Aujourd’hui Jiyoung et moi avons des loges séparées. C’est nul, j’ai envie de bouder (j’aime bien bouder comme une petite enfant). Le manager des Big Bang (qui est aussi un peu le mien maintenant) est venu me rendre visite pour m’encourager, mais pas que

Manageur : Je devais te dire que demain après-midi vous avez une interview
Hana : Jinja ? Et je suis censé dire quoi moi ? Je suis pas douée pour parler comme ça
Manageur : Tiens, le directeur m’a passé une note pour toi

Alors je vous la lit : « Hana, les journalistes vont surement te parler de tes débuts officielles. Dis-leur qu’il n’y en aura pas. Tu dois leur dire que je voulais te tester mais que finalement tu ne te sent pas capable d’assumer une carrière et que tu préfères continuer en tant que simple danseuse des Big Bang. Après cette annonce officielle ton père ne pourra plus faire grand-chose. »

Hana : Hihi le directeur est tellement intelligent. Il faut que je montre ça à Jiyoung. Merci manager

Non mais franchement ils auraient au moins pu mettre nos loges à côté. Enfin ça n’a pas d’importance je suis sortie d’affaire maintenant. « Oh noona ». Tiens c’est pas la voix de Seungri ça. Qui d’autre peut m’appeler noona ?

___ 1 : Ben Minnie, depuis quand tu parles au fille comme ça ?
Hana : Minnie ? Comme Mickey et Minnie ?
___ 2 : Haha, elle t’a tué petit maknae
___ 3 : Viens faire un câlin à ta oemma
Taemin : Mais tu ne te rappelle pas hier ? Je t’ai bousculé. Je voulais m’excuser correctement
Hana : Ah oui. Taemin c’est ça ?
Taemin : Tu me connais /fière/
Hana : Non c’est Jiyoung qui me l’a dit hier
___ 4 : On est si peu connu
Hana : Ah mais non rien à voir. Ça fait pas longtemps que je suis en Corée, du coup je connais pas bien les groupes et tout ça
___ 4 : Bon les gars on se présente
Tous : Annyeong Haseyo, nous sommes les brillants SHINee
___ 4 : Je suis le leader Onew
___ 1 : Minho imnida
___ 2 : Moi c’est JongHyun, chanteur principale et beau gosse du groupe
___ 3 : Je suis la eomma du groupe, Key imnida
Taemin : Je suis le maknae du groupe
Hana : Comme mon petit Seungri. Je suis contente de vous rencontrer. Tenez mon numéro. Comme ça on pourra aller boire un verre ensemble. Je suis désolé je suis pressée. A la prochaine

Super de nouveaux potentiels coupins. Bref faut d’abords que j’annonce la bonne nouvelle à mon oppa. Faut pas que je dise n’importe quoi y’a du monde dans le couloir

Hana : Sunbae-nim
GD : Ola qu’est-ce qu’il te prend ? Je veux un mignon petit oppa
Hana : Ta gueule y’avait des gens dans le couloir… Oppa /ton mielleux/
GD : Tu voix quand tu veux. Que veux-tu ma bibouille
Hana : Regarde ça

Je lui donne le papier. Il me regarde d’un air interrogateur. Nan ça sert à rien de me regarder comme ça c’est pas écrit sur ma tête. Bon j’avoue qu’il doit se poser des questions de me voir tout excitée pour un bout de papier, mais il devrais savoir que je m’excite pour rien du tout

GD : Ben voilà tout va rentrer dans l’ordre
Hana : J’espère, mais connaissant mon père on ferait mieux de se méfier. Bon je te laisse je retourne finir de me préparer parce c’est pas que je dois me taper 1 km de couloir mais presque

Je dépose un baiser sur son front et file. Pour fêter ça j’irai bien faire du shopping. Et j’irai avec… LEO hihi. Je vais l’appeler tout de suite

Léo : Yoboseyo
Hana : Salut Léo, c’est Hana
Léo : AAAAAAAh ma chérie ! Comment vas-tu ? Je t’ai vu à la télé hier. Vraiment super
Hana : Merci et oui ça va. Justement je voulais savoir, tu fais quoi demain matin ?
Léo : Rien
Hana : Demain après-midi j’ai une interview et je sais pas du tout comment m’habiller. Tu ne veux pas faire un peu de shopping avec moi ?
Léo : Pas de problème ma chérie, laisse le professionnel s’occuper de toi. Je passe te prendre à 8h30
Hana : Si tôt
Léo : Oui et met des chaussures confortable je ne veux pas t’entendre te plaindre comme quoi tu as mal aux pieds

Oups, finalement le shopping avec lui ça risque d’être plus sportif que amusant. Aya faut que je me bouge Jiyoung va monter sur scène sans moi sinon. Je vais pas tout vous raconter en détaille parce qu’au final c’est comme hier. Je suis également dans le même état qu’hier je crois que je vais direct rentrer et dodo. Je dois être en forme pour le shopping, plus pour l’interview quand même. Je sais pas comment les gars font pour supporter ce genre de programme, moi je suis pas sûr d’être encore en vie à la fin de la semaine

En entrant dans ma loge je retrouve les filles. Encore des félicitations et de long bavardage. Trop long bavardage. Trop trop long bavardage. Trop trop… bon je crois que vous avez compris

Hyena : Demain matin c’est séance manucure pour tout le monde sans exception
Hana : C’est mort pour moi, je vais faire du shopping avec Léo
Nana : Tu trompes déjà Jiyoung ? Mauvaise fille
Hana : Mais non c’est juste un pote. J’ai besoin de son avis vu qu’il est styliste. Et en plus il est gay donc je risque pas d’aller bien loin
Hyomin : Dis comme ça. Tu as notre autorisation
Hana : Parce que maintenant j’ai besoin de votre autorisation pour sortir
Nana : Ben ouais nous on veut pas d’une autre crise entre toi et Jiyoung, vous êtes trop chiant sérieusement
Hana : Sympa…

Je les laisse et vais demander à Jiyoung de me ramener. Honnêtement je me suis endormi dans la voiture. Du coup je me suis encore fais porter (non je ne fais pas exprès)

***


Qui est le débile qui m’appelle à cette heure-ci ? C’est une passion nationale de me réveiller ou c’est comment ?

Léo : Tu fais quoi ?
Hana : J’apprends le tango à des carottes
Léo : Ca à l’air super mais t’as pas l’impression d’être en retard
Hana : En retard pour quoi ?
Léo : Ben je sais pas, pour faire du shopping par exemple
Hana : Oh putain, attends je me grouille, j’arrive dans 2 secondes

Euh… minute papillon [nda : ceux qui connaisse Minute Papillon vous êtes mes coupins je vous nem]. Ma chambre à bizarrement changé de déco. En fait je pense que c’est pas ma chambre (genius). Tiens je la connais pas celle-là. Heureusement que j’ai pas bu hier. Merde Léo je vais me faire tuer. Je sors de la chambre comme une dingue et me précipite, ba euh dans une pièce au pif. Il semble que c’est la cuisine, et il semble que je la connais, et il semble que je connais ce gars en face de moi, et il semble que c’est Daesung et ça fait beaucoup de « il semble ». Intéressant il semblerait (chut j’aime ce mot) que j’ai dormi dans la chambre de Jiyoung. Merde j’aurais dû fouiller, je prends note pour la prochaine fois.

Je dis à Daesung de prévenir Jiyoung, qui est je ne sais où, que je pars. Je passe chez moi pour me changer, c’est cool d’habiter juste en face. Je descends les escaliers quatre à quatre et sans tomber s’il vous plaît. J’arrive devant Léo complètement essoufflé

Léo : Ben ma chérie t’a courus un marathon ?
Hana : Te fou pas de moi j’ai pas mis mon réveil hier
Léo : Haha, ma petite Hana que va-t-on faire de toi ?
Hana : Une princesse ?
Léo : C’est vrai, aujourd’hui je vais faire de toi une princesse. Tu vas être ma poupée hihi
Hana : Ne perdons pas plus de temps

En gentleman il m’ouvre la portière de la voiture. Quelle classe. Le premier magasin dans lequel Léo m’emmène est vraiment chic. Je me sens un peu mal à l’aise, ce n’est pas dans mes moyens

Hana : Je pense qu’on devrait sortir, je ne peux rien acheter ici c’est beaucoup trop cher.
Léo : C’est moi qui offre pour… Aucune raison particulière j’aime te voir bien habillé. Tiens essaie cette robe, elle est élégante mais simple, sans aucune prétention. Parfaite pour une première interview
Hana : Mais… Mais attends je ne peux pas…
Léo : Ton téléphone sonne je réponds. Hey beau gosse ça va ?... Elle est en train d’essayer des vêtements…On fait du shopping… Non… Parce que si tu viens on ne peut pas parler de toi… Oui il y a des choses que Hana ne m’a pas encore à ce que je vois…Au revoir jolie p’tit cul
Hana : /sors/ C’était qui ?
Léo : Jiyoung, il a fait un caprice parce qu’on l’a pas invité. Dis-moi petite coquine ça va mieux entre lui et toi
Hana : Ha mon petit choux si tu savais. Le bonheur, mais je te raconterais ça devant une glace que j’offre pour te remercier. Sinon cette robe ?
Léo : Trop simple, trop sage. Ca ne te correspond pas. Finalement tu vas mettre un truc pas du tout adapté pour une interview parce qu’être une rebelle ça te va mieux
Hana : Moi pas comprendre ce que toi vouloir dire mais moi suivre conseil toi
Léo : C’est bien, écoute le professionnel ma chérie

Professionnel et maniaque. On a mis exactement 1 heures 27 pour me trouver une tenue. Moi je te fais ça en 20 minutes habituellement (j’aime bien le shopping mais j’aime pas quand ça dure trop longtemps). Je vous parle même pas des chaussures. J’ai pas l’habitude de porter des talons mais Léo choisie vite une paire. Il insiste pour que je les essaie, bon ok mais c’est juste pour te faire plaisir. Je me lève hésitant un peu. Je marche lentement en écartant un peu les bras pour stabiliser mon équilibre. Finalement c’est pas si compliqué que ça. Je marche un peu plus vite et vais me vanter vers Léo comme quoi j’ai ça dans le sang et que finalement je suis faite pour être une star. Mais il a juste cassé mon délire en disant que c’est parce que je suis musclée que j’y arrive bien. Pfff non c’est le talent. En plus c’est trop cool d’être grande

Léo : Sors de ton mode diva ma chérie on doit encore passer chez le coiffeur
Hana : Quoi ? Mais ils sont bien mes cheveux
Léo : Nan nan, il faut ABSOLUMENT faire un truc pour tes fourches et je te vois bien en rousse. Après on enchaîne avec une manucure
Hana : Et mon avis dans tout ça ?
Léo : On n’en a pas besoin. Oh et dis adieu à ta mèche on va te faire une frange

What ? Genre il débarque et il me fait un relooking complet, tout est narmol. Tu me diras je paye pas je vais pas me plaindre. Et puis je fais confiance à Léo. N’empêche que tout ça prend du temps et je vais être en retard.

Le manageur m’attend en bas de notre immeuble, il râle un peu quand je lui dis que je vais me changer. Léo m’aide pour aller plus vite. Le manager speed à mort pour ne pas être plus en retard. Il m’informe que Jiyoung est déjà là-bas et me complimente sur ma nouvelle coupe au passage. J’ai hâte de voir la tête de Jiyoung quand il va me voir

~

P.D.V de Jiyoung

C’est le moment d’être en retard sérieusement. Je suis sûr que c’est à cause de Léo. Faire du shopping avec lui… C’est pas une matinée qu’il faut prévoir c’est carrément la semaine. Ce type est pire qu’une gonzesse. Le connaissant ma petite Hana a eu droit à un relooking complet. J’espère qu’il ne lui a pas fait les cheveux courts parce que j’aime pas ça

Aish les journalistes commencent à s’agiter. Si ça continue je vais devoir commencer sans elle. En retard à sa première interview. J’entends des bruits de pas. On dirait des talons ce doit être Hana. Au bruit de la porte qui s’ouvre je me lève. Ben quoi je suis un homme bien élevé (surtout devant les journalistes).

OMG ! J’ai failli tomber avec une telle surprise. Léo tu es un génie ! Elle est vraiment belle ma chérie comme ça. Peut-être un peu trop bien habillé pour une simple interview mais juste trop belle. Cette petite robe, j’ai envie de lui enlever. AAAAh mais à quoi je pense moi c’est pas le moment de penser à ça. Ressaisi toi Jiyoung. Tu dois rester pro-fes-sio-nel. Après tu feras tout ce que tu voudras mwéhéhé

~

P.D.V de Hana

Je rentre et m’excuse du retard. Le journaliste me regarde de la tête au pied avant de me complimenter sur ma tenue. J’ai l’impression d’être passée au scanner, c’est désagréable. Haha j’adore la tête de Jiyoung, tu t’y attendais pas hein ? J’aimerais le prendre en photo mais c’est pas vraiment le moment.

L’interview commence. Je m’en sors plutôt bien. Je dis exactement ce que le directeur m’a dit. Le journaliste ne cherche pas trop loin il veut juste savoir qu’est-ce qui fait que je ne me sens pas capable de continuer, j’allais pas lui répondre que c’est juste parce que ça me saoule que j’arrête. Du coup je lui invente une petite histoire by ma connerie. Ça c’est finie plus tôt que je ne le pensais. Le journaliste nous remercie et nous salut. Nous faisons de même

Hana : Finalement ce n’était pas si compliqué. J’ai été comment ?
GD : Très bien, une vrai pro
Hana : Alors tu me trouves comment ? Tu aimes ?
GD : De quoi ?
Hana : Ben ma tenue et mes cheveux babo
GD : Ah j’avais pas remarqué. Oula c’est qui qui a fait ce massacre ?
Hana : C’est Léo qui veux-tu que ce soit, le Dieu de la mode ?
Léo : /de loin/ Je suis le Dieu de la mode
GD : Il s’y croit lui
Hana : En plus d’être jaloux tu es menteur. Tu as le vice en toi mon pauvre
GD : Pourquoi tu dis ça
Hana : Tu aurais vu la tête que tu as fait c’était épic
GD : Rien à voir j’ai juste vu passer un fantôme
Hana : Ouais c’est ça et mon cul c’est du poulet ?
GD : C’est pas toi qui es pote avec les SHINee ?
Hana : Vite fais mais c’est quoi le rapport ?
GD : Ne dis jamais cette expression devant leur leader si tu tiens à tes fesses [nda : j’ai conscience de la nulité de cette van mais j’avais trop envie de la placer quelque part]
Hana : Euké…
GD : …
Hana : Mais du coup tu aimes ou pas ?
GD : Mais bien sûr, tu es magnifique. Léo est un artiste et tu es une œuvre d’art
Hana : Hiii c’est trop beau ce que tu viens de dire
GD : Mais y’a un truc qui me gène
Hana : Genre quoi ?
GD : Genre ta robe
Hana : Ah je savais que c’était un peu…
GD : Non c’est pas ça t’es canon mais justement j’ai envie de te l’enlever
Hana : Roooh mais pas ici coquin
GD : Et pourquoi ?
Hana : Arrête de déconner on peut pas faire ça ici
GD : C’est pas grave on a qu’à rentrer

Celui-là sérieux. Il me fait trop rire. Est-il au courant qu’on doit être dans 20 minutes au bâtiment de la chaine SBS ? Attendez je vais vous le motiver moi

Hana : Oppa il faut que je te dise un truc
GD : T’as une MST ?
Hana : Euh non …
GD : Ba tranquille alors
Hana : C’est un secret, viens je vais te le dire

Il s’approche de moi avec son sourire de gamin. Ouais celui qui me fait complètement craquer. C’est une question de timing mais on va bien rire

Hana : /chuchote/ Je crois que je suis prête pour le faire avec toi. En fait j’en ai carrément envie

Beugage intense. MDR c’est trop fort la tête de choqué qu’il a. Un sourire coquin s’affiche, ayé je crois que l’info est monté jusqu’au cerveau. Son regard trahissait ses pensées pas très sages. Bon c’est maintenant ou jamais sinon…. HAHA son portable sonne et il est obligé de répondre vu que c’est le manager. Faut pas que je rigole. Oui c’est moi qui ai envoyé un message au manager, je suis tellement méchante. Sa tête vient de passer d’obsédé à dépressif. Haha c’est trop pour moi

GD : Ma bibouille on a la poisse le manager veut nous voire maintenant
Hana : Oh quel dommage…
GD : Je sais que t’as envie de rire alors lâche-toi
Hana : HAHAHA PUTAIN J’AI FAILLIE MOURIR OH TA TÊTE C’ETAIT ÉNORME
GD : Tu t’es encore foutu de ma gueule méchante
Hana : Ah non ! Ce que j’ai dis je le pense vraiment
GD : C’est vrai ?
Hana : Ba oui

Il me traîne, oui me traîne comme s’il me kidnapper, jusqu’à la voiture. Il démarre comme un fou et ne fais pas attention à la limitation de vitesse. Alors ? Je vous avez pas dis que j’allais le mettre au taquet ?

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé;


MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FICTION] A stranger can bring you hapiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOCKB France :: BLOCK B CLUB ! :: Dessines-moi un mouton :: fanfiction-
Sauter vers: