AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FICTION] A stranger can bring you hapiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Mar 21 Jan - 19:08

Chapitre 25 :
T'es vraiment une fille sale

J’aurais pas dû chauffer Jiyoung comme ça, il n’arrête pas de me harceler. En fait c’est pas que je suis contre mais on se fait toujours interrompre par quelqu’un. Genre y‘a un complot contre nous pour nous empêcher de copuler. Si ça continue Jiyoung va me violer peu importe les gens et l’endroit
Mais laissons ça de côté. Ce soir c’est la dernière fois que je monte sur scène (ou plus précisément que je suis sur le devant de la scène). Et mon père n’a pas pointé le bout de son nez. Je vais enfin pouvoir reprendre une vie normal ou presque. Une fois de plus je vous épargne les détails de mon passage sur scène. On s’est ensuite tous réunis dans notre loge pour fêter ça. On a fait péter le champagne, ok c’était du champomie le vrai champagne se sera en privée à l’appart’ des Big Bang

T.O.P : Champomie Party !!!!
Taeyang : Wouhou ! Vas-y Hyena ouvre la bouteille
Hyena : C’est pas aux hommes de faire ce genre de truc ?
Taeyang : Ah mais t’es pas un homme ?
Hyena : Tu veux mourir ?
Seungri : C’est bon je vais le faire
Hyomin : /tape T.O.P/ Pourquoi tu laisses faire le maknae ?
T.O.P : AIE mais s’il veut le faire je vois pas où est le problème
Nana : Ya T.O.P montre nous que tu es un homme
T.O.P : Mais pourquoi moi ? Taeyang n’a qu’à le faire lui qui montre ses muscles à tout le monde qu’il les utilise pour une fois
GD : C’est bon je le fais /ouvre la bouteille/
Hana : Mon homme c’est le plus fort de tous
Hyena : En même temps avec cette bande de manchot c’est pas compliqué
Daesung : Tu m’inclus dedans ?
Hyena : Ouais pas d’exception, toi aussi tu aurais pu l’ouvrir
Hana : Comme mon chérie c’est le plus fort il a le droit à un bisou
Daesung : C’est beau l’amour
Taeyang : Quoi !? Mais il a juste ouvert une bouteille
Hyena : Tais-toi impuissant
Taeyang : Imp… impuissant

Si j’avais su ce que ce simple baiser aurait provoqué je me serais abstenue. Je n’avais pas vu qu’il y avait une personne supplémentaire qui nous observait. Je n’ai remarqué cet intrus qu’après le flash d’un appareil photo. Cet personne qui se tape l’incruste, littéralement, n’est autre que mon père. Non ce n’est pas une blague à mon grand regret, moi qui croyais en avoir fini avec les problèmes… Devrais-je me pendre ou me jeter du haut d’un pond ?

GD : Que faite vous ici ? Dit-il d’un ton agressif
Pierre : Tu ferais mieux de me parler sur un autre ton si tu ne veux pas que cette photo finisse entre les mains d’un journaliste
GD : …
Hana : Ya c’est quoi ton problème ?
Pierre : Tu es maligne ma petite. Ton stratagème était parfait et sans l’aide d’un ami je n’aurais pas pu te contrer
Hana : Pff genre t’as des amis ! Tu l’as payé combien ?
Pierre : Je ne l’ai pas payé je lui ai juste promis ta main
Hana & GD : QUOI !???
Hana : Juste ? Qui t’as dit que tu pouvais donner ma main à n’importe ça à n’importe qui ? Je ne suis pas ton objet. C’est qui ce connard ?
Pierre : Tu es toujours aussi vulgaire, il va falloir corriger ça rapidement
T.O.P : Oh non laissez la dire des vulgarités parce que si elle sort les licornes ça va être pire
Nana : Tu es si traumatisé que ça ?
Pierre : Je ne me rappelle pas vous avoir adressé la parole. Hana je t’interdis de fréquenter des drogués
Hyena : Et les pervers elle peut ?
Pierre : Non
Hyena : Désolé Taeyang
Taeyang : C’est bien tenté
Hana : Je ne pense pas que tu puisses décider de mes fréquentations. Et au passage personne ne se drogue ici. Et tu n’as pas répondu à ma question
Pierre : Tu le connais c’est un  certains Seung Jo
Hyomin : Oh bordel je vais l’étriper
Hana : Je vais faire deux meurtres, les gars retenez moi
Pierre : Je te donne rendez-vous après demain au café en face de ton agence pour voir comment on organise tes débuts. Je te conseille fortement de venir si tu ne veux pas te mettre toutes les sasaengs de G-Dragon à dos

Il partit aussi vite qu’il était apparu. C’est quoi cette scène, je dois faire un cauchemar y’a pas d’autre solution. Je crois que je vais simplement commencer une carrière. C’est pas la mort non plus, ça pourrait être pire. Mais si je cède sur ça il va croire qu’il a le contrôle sur moi et il va surement se servir de cette photo pour continuer son chantage. Je ne dois surtout pas laisser cette photo circuler

Hyena : Hana ça va ?
Hana : Hein euh ouais
T.O.P : Tu comptes faire quoi ?
Hana : Peut-être que je vais simplement me plier à ses exigence. Après tout c’est le rêve de beaucoup de gens et je ne vais pas en mourir. Puis je ne peux pas prendre le risque de te mettre en danger
GD : C’est le rêve de beaucoup de gens mais pas le tiens. Rebelle toi t’as le droit de faire ta vie
Hana : Pas si tu en paye les conséquences
GD : Mais…
Daesung : Respect sa décision
GD : …
Tous : …
Hana : Putain j’ai une idée
T.O.P : Euh… Une bonne idée ?
Hana : J’ai que des bonnes idées moi. Par contre on va s’en prendre plein la gueule mais je ne vois pas d’autre solution
Hyomin : Est-ce qu’on peut t’aider ?
Hana : Pas vraiment

***

Jiyoung fait la tête parce que je ne lui ai pas raconté mon plan. Mais je sais qu’il sera contre et qu’il m’en empêchera. C’est pourtant la seule solution. Mais là je crois qu’il fait vraiment la gueule. On est partit chez les Big Bang avec l’objectif de remonter le moral de tout le monde. Monsieur Jiyoung, en toute mauvaise foi, est directement allé prendre sa douche. J’aimerais le remettre de bonne humeur mais je sais pas trop comment. Moi qui comptais justement sur cette soirée pour… Mwhéhéhé je crois que j’ai une (bonne) idée

Hana : T.O.P, toi qui aime faire en sorte que tout ce passe bien entre Jiyoung et moi tu veux pas me rendre un petit service ?
T.O.P : Ordonne et je ferais
Hana : Il me semble que les serrures ne te résistent pas. Tu ne veux pas me faire une petite démo sur la porte de la salle de bain
T.O.P : Mais pas de problème petite coquine

Qu’est-ce que je ferais sans ce fouteur de merde ? Je m’introduis dans la salle de bain sans un bruit. Mon regard vagabonde librement sur ses épaules finement musclés avant de descendre sur le long de son dos. Mes yeux continues leur route pour finir sur ses fesses. Elles sont si parfaites :bave: je pourrais croquer dedans. J’interromps mes pensées et me met en tenue d’Eve pour pouvoir le rejoindre. Il se tourne en m’entendant près à chasser l’intrus de sa douche. Quand il réalise que c’est moi il ouvre ses grand yeux noir au maximum. Je suis sûr qu’il croit que je suis juste venue le chauffer comme d’habitude. Pourquoi je crois ça ? Parce qu’il m’a complètement ignoré en me tournant le dos

Hana : Oppa, ça ne te donne pas des idées, tous les deux seuls sous la douche… On pourrait…
GD : Nous laver
Hana : Euh… Oui c’est une option mais…
GD : Tu peux me frotter le dos s’il te plaît
Hana : Euh oui

Il est sérieux là ? Genre il me fait vraiment la gueule parce que je lui ai pas dis mon plan. Pour une fois qu’il n’y a personne pour nous déranger il ne vas pas en profiter. Babo.
Je passe ma main sur son ventre pour le caresser. Mais il la retire immédiatement ! J’essaye de l’embrasser mais il tourne la tête

Hana : Tu me fais franchement chier. T’as cas finir ta douche en solo. Je voulais juste te faire plaisir, j’en avais envie pour une fois qu’on est seul. J’ai dis à T.O.P de faire en sorte que personne ne nous dérange mais bon tant pis. Aller tchou

Il attrape ma main pour m’arrêter. Il ne sait vraiment pas ce qu’il veut

GD : Tu as vraiment fait ça pour moi ?
Hana : Non non c’est pour Taeyang, tu vois j’ai mis une caméra là-bas et après il se fera un petit plaisir solitaire en nous regardant
GD : T’es vraiment une fille salle
Hana : Et toi un mec indécis. Vas finir ta douche je vais prendre la mienne chez moi toute seule
GD : Roo reste là t’es déjà mouillé de toute façon, tourne toi je vais te frotter le dos

Mouais, je me laisse faire mais je suis totalement blasée. Ses mains sur ma peau c’est pourtant juste que du bonheur. Il s’amuse à effleurer mes hanches, je rigole parce que ça me chatouille. Il continue son petit manège dans mon cou, mes épaules, mon ventre. Ses mains viennent se poser sur mes seins

GD : T’es quand même une sacrée petite coq…

Je ne le laisse pas finir et me tourne pour l’embrasser. Un baiser timide qui s’intensifie rapidement. Sa langue force le passage et viens à la rencontre de la mienne, se mêlant sans pudeur. Il se recule pour reprendre son souffle mais ma main dans ses cheveux le force à reprendre mes lèvres rapidement. Il me plaque contre la paroi de la douche et colle son corps au miens. Un frisson me parcours. Je penche ma tête sur le côté lui laissant l’accès à mon cou. Il embrassa chaque centimètre de ma peau laissant même la marque de mon appartenance. Une de mes mains caresse ses abdos. Il se colle un peu plus à moi. Ses lèvres descendent peu à peu s’attardant quelques temps autour de mon nombril avant de reprendre son chemin vers mon intimité. Sans me prévenir il effectue un cunnilingus. Une chaleur douce m’envahis. Le plaisir ne cesse d’augmenter, je laisse échapper un gémissement et cambre les reins. Trop fière de son effet il continue de plus belle. Je bascule dans ce trop plein de plaisir. A ce moment mon seul point de repère est ma main dans ses cheveux. Je gémis de plus en plus fort. Je sens que je vais jouir. Jiyoung se relève et s’empare de mes lèvres. Non il ne peut pas me laisser comme ça

Hana : Hmm… Jiyoung s’il te plaît…
GD : S’il te plaît quoi ? Susurras-t-il  entre deux baiser
Hana : S’il te plaît… Continue
GD : Tu aimes ça ?
Hana : Oui soupirais-je

Cette fois ci ce n’est pas sa langue mais ses doigts expert qui viennent se frotter à mon intimité. Une fois encore je pers la tête. Mes jambes ne me soutiennent plus. Je m’accroche à son cou pour ne pas tomber. Je ne gémis plus je cris. Ça y est je sens que… Non il s’est encore arrêté. Je redresse la tête le suppliant du regard de ne pas me laisser cette sensation de frustration. Il répondit juste par un simple sourire et me porte en dehors de la douche avant de m’enrouler dans une serviette. Il mit également une serviette autour de sa taille

Hana : Mais qu’est-ce que tu fais ?
GD : Je ne vais pas te dépuceler dans la douche. Je veux un minimum de classe pour ta première fois

N’est-il pas mignon ? Il se souci  vraiment de moi c’est adorable. Dommage j’aurais bien aimé tester la douche quand même. Il me reprend dans ses bras et m’emmène dans sa chambre. Il me pose délicatement sur le lit et retourne fermer la porte. Il s’arrête un instant et s’écrit « le premier qui nous dérange ne repartira pas vivant ». Charmant, je crois que c’est clair

***

GD : LE PREMIER QUI NOUS DERANGE NE REPARTIRA PAS VIVANT
Hyena : Les gars je sens que ça va être chaud ce soir
Taeyang : C’est un chaud lapin le leader
Hyomin : La petite Hana n’est pas mal dans son genre non plus
Seungri : Mais non ma noona est un petit ange
T.O.P : T’es vraiment naïf petit maknae. Ta noona m’a demandé d’ouvrir la porte de la salle de bain pour rejoindre Jiyoung
Daesung : Elle s’est vachement décoincée
Nana : /arrive/ Faut que je vous dise un truc, je suis trop choquée
Hyena : T’étais où ?
Nana : Au toilette. Je vais pus pouvoir dormir de ma vie
T.O.P : Accouche
Nana : Dans la salle de bain… Des bruits… Hana… OMG. Je veux pas penser à ça
Daesung : C’est bon on a compris, je veux pas savoir sérieux

***

Il est contre la porte et me regarde fixement. Pas son regard pervers habituel, un regard beaucoup plus tendre et subtile. Je suis allongée en appuie sur mes coudes. Il se décide à me rejoindre. Il se place au-dessus de moi en m’embrassant. Je m’allonge pour pouvoir passer mes mains autour de sa taille. Il passe ses mains sous ma serviette et les promènes un peu partout. Un frisson me parcours. Au bout de quelques secondes il retire ma serviette et la lance hargneusement dans un coin de la chambre parce qu’elle le gênait. Ses yeux examinent chaque partie de mon corps

GD : T’es vraiment bien foutu, comme dirait Léo « une déesse de beauté »
Hana : Tu n’es pas mal non plus. Dis-je en retirant sa serviette. J’aime vraiment tous ces muscles, tu es parfait

Il afficha un large sourire, cet enfant aime être flatté. Mes mains descendent sur ses fesses et les saisies. « J’aime ton beau p’tit cul comme dirait Léo ». Il me tire la langue, j’en profite pour la saisir entre mes dents (petite vengeance). Ha tu fais quoi maintenant ? Il pose ses mains sur mes seins, mes caresses. Toujours avec sa langue coincée entre mes dents il commence à jouer avec mes boutons de chair. Je les sens se durcir à son contacte. J’ouvre la bouche pour soupirer de plaisir. « Je fais comme ça » avait-il dit

Hana : Mais…
GD : Ne cherche pas tu ne peux rien me cacher. Nos esprits sont liés
Hana : C’est beau ce que tu dis
GD : Et si on liés nos corps maintenant ?

Je ne répondis pas et passa ma main sur son entre-jambe. Pour contenir son plaisir il se mord la lèvre. Je recommence plusieurs fois avant de prendre son membre fermement dans ma main. Il me regarde surpris. J’avoue que je me surprends moi-même, je ne pensais pas faire ça un jour. C’est fou ça quand on est avec la personne qu’on aime notre corps n’obéit plus, comme si chaque geste était une évidence. J’entame de long va et viens. Il ferme les yeux. Sa respiration s’accélère en même temps que j’intensifie mes gestes. Il m’embrasse fougueusement pour étouffer ses propres gémissements. J’accélère encore

GD : Hana… arrête… je vais…

J’accélère encore. Il se déverse sur moi dans un grognement. Il semble gêné. Je pose mes lèvres chastement sur sa bouche. Je le sens sourire et cela suffit à me faire frissonner. A présent il me regarde sérieusement, je sais ce que ça veut dire

GD : Tu es prête
Hana : Oui…
GD : Fais-moi confiance
Hana : Je te fais entièrement confiance

Il embrasse mon front, caresse ma joue, effleure mon nez avec le sien. Ses doigts viennent se mêler aux miens et il finit par entrer en moi. Mes ongles se plantent dans sa peau. Je me mords la lèvre étouffant ainsi un cri de douleur. Il m’embrasse, glissant quelques mots tendres pour m’apaiser. Au bout de quelques secondes je lui fais signe qu’il peut y aller. Il entame alors de lent, très lent va et viens. Je griffe ses épaules. Mais la douleur disparait vite laissant place au plaisir. Je niche ma tête dans son cou pour ne pas gémir trop fort. Il prend ma tête entre ses mains m’observant, heureux tout simplement. Gêné par cet état dont je n’ai pas l’habitude je détourne le regard

GD : Hey yobeo, ne soit pas gêné. Je sais que je te fais tourner la tête plaisanta-t-il

Je ne sais pas comment ni pourquoi mais il trouve toujours les mots pour me rassurer. Il intensifia ses coups de reins. Cette fois j’explose. Je ne peux plus me retenir, mon corps se cambre sous ses coups. Je crs son nom en me cramponnant à son dos et ses cheveux. Les grognements virils de mon amant, son souffle chaud, sa peau humide de transpiration, ses lèvre sur mon corps… J’atteins l’orgasme. Jiyoung se déverse en moi peu après, atteignant lui aussi l’orgasme. Il s’allongea sur moi à bout de force. On n’entendait que le son de nos respirations. Jiyoung roula sur le côté et mis la couverture sur nous. Je lui pris la main. On est resté là, les yeux dans les yeux. Au bout d’un moment il s’est rapproché de moi et a chuchoté « tu n’es rien qu’à moi » puis il a déposé un baiser sur ma tempe

Hana : C’est toi qui es à moi
GD : Ça va tant que tu ne me prête pas
Hana : Prêter ? Je ne sais même pas ce que ça veut dire
GD : Tu ne serais pas toi sans ton sens de l’humour pourri n’est-ce pas ?
Hana : C’est pour ça que tu m’aimes non ?
GD : Non je suis avec toi juste parce que t’es trop bonne
Hana : Tu ne sais pas mentir. Sérieusement dis-moi ce que tu aimes le plus chez moi
GD Hmm… Non franchement je vois pas
Hana : Maieuh
GD : Je rigole ma bibouille. En toute honnêteté j’aime ton rire, plus particulièrement quand tu pars dans des délires tordu. J’aime tes expression sans queue ni tête. J’aime le fait que tu sois toi, que tu sois unique. J’adore te voir crier ta différence haut et fort sans te soucier des « quand dira-t-on ». Je t’aime et c’est tout

J’étais tellement émue qu’il m’a fallu un moment avant de répondre les yeux humides

Hana : Si tu me demande de t’épouser maintenant je dis oui
GD : Je t’aime mais on n’en est peut-être pas encore là
Hana : Tu casses tout le romantisme
GD : Et toi c’est quoi que tu aimes le plus chez moi ?
Hana : Ce que je vais dire est surement très étrange mais j’adore quand t’es chiant
GD : … On me l’a jamais faite celle-là
Hana : Ce que je veux dire c’est que si t’as envie de dire non tu le dis même si ça m’énerve. Mais tu écoutes quand même mon avis… même si je te force un peu parfois. Une des choses qui peut détruire un couple c’est l’ennuie de la routine. Avec toi c’est juste impossible, je suis sûr que notre couple durera longtemps
GD : Peut-être bien que je vais te demander en mariage finalement
Hana : Ne dis pas de bêtise
GD : Puisque pour une fois on est tout à fait sérieux et honnête, dis-moi ton plan pour l’histoire avec ton père
Hana : Tu n’as aucun feeling
GD : S’il te plait ma bibouille
Hana : Promet moi de ne pas t’énerver et de ne pas m’en empêcher
GD : …
Hana : Jiyoung !?
GD : Promis
Hana : Je compte révéler notre relation au directeur Yang

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Dim 2 Mar - 23:54

Chapitre 26 :
Tu veux 100 balles et un mars ?

Ce matin Jiyoung m’a réveillé pour travailler. J’ai déjeuné avec le reste du groupe. J’aurais aimé vous dire que l’ambiance était chaleureuse, presque familiale mais ce n’était pas le cas. Jiyoung fait la tête à cause de ma décision, après la nuit qu’on a passé, connard ! Du coup l’ambiance est tendus, les gars ont bien senti qu’il se passait quelque chose et n’ont pas osé parler. J’ai fait comme tout le monde et j’ai avalé mon petit déjeuner en silence.
Je suis rentrée chez moi pour me laver et me changer avant de partir à l’agence avec les filles

Nana : Ils sont pas avec toi les gigolos ?
Hana : Non ils avaient un rendez-vous ou je sais pas quoi. Donc ils ne s’entrainent pas avec nous ce matin
Hyena : Tant mieux ça nous fera des vacances
Hyomin : Dis pas ça. Regarde la tête d’Hana elle est perdu sans son chérie
Hana : N’importe quoi, je peux me passer de lui une matinée quand même
Hyena : Surtout que tu as eu ta dose hier
Hana : Ma dose de Jiyoung ? Je l’ai tous les jours, j’ai même du rabe. Faut que je fasse gaffe à ne pas faire une overdose
Nana : Je crois qu’elle parle d’autre chose…
Hyena : Ouais fait pas ta frigide catholique on est au courant
Hyomin : C’est vrai que niveau discrétion tu repasseras
Hana : Je vois toujours pas de quoi vous parlez
Hyena : /s’arrête et prend Hana par les épaules/ Bon vu que tu fais ton poisson rouge je vais être directe. Hier soir, pendant que tu copulais avec l’autre pedo, on vous a entendu du salon. Vous avez même traumatisé Nana

Je tourne la tête vers la concernée. Elle rougit en hochant la tête. La honte, je rougis à mon tour. Hyomin se contente d’étouffer un rire. Hyena tapote mon épaule et reprend sa route. Elle ajouta sans se retourner

Hyena : T’as de la chance, vu le boucan que vous avez fait j’en déduis qu’il baise bien
Hyomin : Unnie tais-toi, Nana va s’enfuir en courant. Puis ça veut rien dire

Pas de mot pour m’exprimer. Je ne dirais rien à ce sujet elles en savent déjà trop

~

P.D.V de Jiyoung

Ce matin c’est interview. J’ai pas envie. J’ai surtout pas la tête à ça. Pourquoi elle veut faire ça franchement. Aish je suis pas sûr que ce soit la bonne solution. Mais c’est quoi la bonne solution, se taire et faire ce qu’ordonne ce type ? Hana est trop fière pour ça. Et de toute façon je ne la laisserais pas faire. Je crois que j’ai juste à lui faire confiance

Daesung : Leader tu es bien pensif
T.O.P : Il repense à hier
Taeyang : Alors tu nous raconte ?
GD : Ben elle voulait se faire pardonner du coup elle m’a… Non mais je vais pas vous le raconter bande de commère
Taeyang : Bien sûr que si, en plus le maknae dort on est tranquille. Puis jusqu’à maintenant ça te dérangeais pas plus que ça
GD : Nan mais là c’est différent
T.O.P : Il est amoureux les gars
GD : C’est la femme de ma vie
T.O.P : Hé, c’est grâce à moi, tu pourrais donner au moins quelques détails pour me remercier
GD : Nan c’est nan, tu veux pas 100 balles et un mars aussi ?
Daesung : T’es pas cool gars
GD : Quoi ? Toi aussi tu t’y mets ? Elle est où la voix de la sagesse ? C’est quoi l’étape suivante ?
Seungri : Ok j’avoue je dors pas, je voulais savoir
T.O.P : Allez quoi on est tes super potes
GD : Je dirais rien…
Taeyang : Vas-y Seungri pleure ça va le faire parler
GD : Je dirais rien mais je vais vous montrer ça

Je retire mon t-shirt pour laisser apparaître les griffures sur mon dos et mes hanches. Ils ne s’attendaient vraiment pas à ça. Et oui je sais lui faire du bien à ma chérie

T.O.P : OMG ! T’y es pas allé doucement à ce que je vois
Taeyang : Apparemment c’était sauvage, je suis fière de toi leader
Daesung : Il semblerait que le chaton soit en réalité une tigresse
GD : Oh non pas une tigresse. Une panthère noire. Une magnifique panthère noire… avec des yeux vert émeraude
Seungri : C’est souple une panthère noire non ?
Taeyang : Souple !? OMG t’as du faire plein de truc…
GD : STOP on va s’arrêter là. Oh mais que vois-je nous sommes arrivés
T.O.P : Mouais, tu t’en tire bien pour cette fois

~

P.D.V de Hana

J’irais voir le directeur après manger. Comme ça je partirais le ventre plein. Ben quoi faut bien trouver quelque point positif non. Ça va quand même me manquer ici. L’ambiance, les gars, les filles, les amis, le coach. Ouais surtout le coach, j’en trouverais jamais un pareil. Ils vont tous me manquer. Je vais faire une big soirée avec tout le monde

Coach : Hana tu es un ange
Hana : (What ?) Mais non faut pas exagérer
Coach : Alors redescend sur terre

Même sa façon de me casser va me manquer. Je vais avoir besoin de soutient moi sinon je vais pas allez jusqu’au bout de mon plan. Je vais passer un petit coup de file

___ : Yoboseyo
Hana : Salut Taeminnie
Taemin : Oh noona, ça fait longtemps. Comment vas-tu ?
Hana : Ça va pour l’instant
Taemin : T’as en projet de faire une bêtise ?
Hana : Euh… Pas tout à fait. Mais tu crois qu’on peut se retrouver au café cette après-midi ?
Taemin : Oui pas de problème mais ça veut dire quoi pas tout à fait ?
Hana : Je t’expliquerais ça tout à l’heure, il faut vraiment que tu m’empêche de retourner à l’agence ok ?
Taemin : T’es bizarre, mais ok on se voit dans l’aprèm’

***

Pour mon dernier repas j’ai réussi à réunir tout le crew. On a réaménagé la cafétéria à notre façon mais promis on rangera tout après. Il ne manque que les Big Bang c’est vraiment dommage. Je suis sûr que cette bande de babo on finit mais qu’il traine pour pas venir s’entrainer
Le moment approche mais je n’ai encore rien dit au coach et a autres. Je ne peux pas dire à tout le monde que je sors avec G-Dragon et que je pars pour ça. Il faut pourtant que je leur dise

Hana : OYE OYE BRAVE GENS
xxx : Vous êtes sûr qu’elle avait que de l’eau dans son verre ?
Hyomin : Heureusement oui et malheureusement c’est son état naturel
Hana : Alors pour commencer c’était du coca et pour continuer je vous emmerde et pour finir je vais devenir un panda
Hyena : Sache que je te soutiendrais toujours dans tes choix
Hana : Merci mais c’est pas ça que je voulais dire à la base. Je dois vous annoncer un truc important
Nana : T’es enceinte ?
Hana : Heu… non
xxx : Tu te marie ?
Hana : Non plus
Coach : Tu rentres en France ?
Hana : Vous n’allez pas vous y mettre coach. Laissez-moi finir s’il vous plaît. En début d’après-midi j’irais voir Yang Hyun Suk pour lui donner ma démission
Tous : QUOI ???
xxx : C’est une blague n’est-ce pas ?
Nana : Tu nous aimes plus ?
Hana : Je vous adore et ce n’est pas une blague. Ça me brise le cœur de vous quitter mais je n’ai pas le choix. Pour être honnête mon père ne me laisse pas le choix. Vous allez sincèrement me manquer, je n’oublierais jamais tous les bons moments passés ensemble. Avec un peu de chance on pourra se voit à l’extérieur. J’aimerais faire une soirée pour mon départ
Tous : Compte sur nous

J’avais les larmes aux yeux mais je me retenais. Je croisai le regard du coach, il savait que je n’ai pas dit exactement la vérité. Mais son regard était compatissant. Il ne me jugeait pas. Etant assise à côté de lui j’en ai profité pour lui expliquer le plus discrètement possible la situation. Il soutenait mon choix en disant que c’est la bonne décision. Sujet clos on finit le repas dans la bonne humeur

***

C’est le moment, je suis devant la porte du bureau du directeur. Ma tête est remplie de doute, ai-je vraiment pris la bonne décision ? Je ne sais pas mais il est trop tard pour revenir en arrière. J’aurais aimé le faire avec Jiyoung mais il n’est pas encore rentré. Remarque c’est peut-être mieux comme ça il m’en aurait sûrement empêché au dernier moment. Hana fighting

TOC TOC ~ Entrer
Hana : Annyong Haseyo
Dir. Yang : Bonjours Hana, qu’est-ce qui t’amène ?
Hana : Il faut que je vous parle de quelque chose, c’est très important. S’il vous plaît asseyez-vous et laissez-moi parler sans m’interrompre
Dir. Yang : Ma foi je t’écoute

Il s’installa à son fauteuil en joignant les mains. Je me mis face à lui préférant rester debout. Je pris une profonde inspiration et commença mon récit sans m’étaler sur les détails. Une fois finit, il prit la parole après 3 ou 4 secondes de silence pour poser quelques questions notamment si j’étais consciente des conséquences de mon aveux

Hana : J’en ai parfaitement conscience et c’est pour ça que je suis là aujourd’hui, comme je vous l’ai dis mon père compte me faire chanter mais sans agence impossible de m’imposer sa volonté
Dir. Yang : Il a surement un plan de secours, et rien ne l’empêche de diffuser la photo quand même
Hana : Oui mais j’ai déjà pensé à ça, s’il efface devant mes yeux toute trace de cette photo je ferais ce qu’il veut
Dir. Yang : Autant rester ici du coup non ? Je n’ai pas vraiment envie de te voir partir tu es un bon élément
Hana : Ne vous inquiété pas pour moi, tout est prévu, il se fera prendre à son propre jeu
Dir. Yang : Mon Dieu quel caractère, Jiyoung doit vraiment t’aimer pour pouvoir te supporter. Tu sais ce qui va se passer maintenant

Il déchira mon contrat. D’un ton sévère il me dit de récupérer mes affaires et de partir le plus vite possible. Il ajouta que je pouvais garder l’appartement le temps de trouver un autre logement. Je le salut et sors du bureau. Je m’adosse à la porte en retenant mes larmes. Mes pensées furent interrompu par l’arrivé de Jiyoung complètement essoufflé. J’ai affiché un faux sourire un nombre incalculable de fois, mais ça n’a jamais été aussi douloureux. Jiyoung comprend que je n’étais pas en train de l’attendre pour entrer, il a bien vu toute ma tristesse faussement cacher derrière ce sourire

GD : Tu comptes faire quoi maintenant ?
Hana : Je sais pas trop
GD : Et nous ?

Au même moment le directeur sortit de son bureau, il me fixa durement et Jiyoung encore plus. Il avait entendu notre courte discussion

Dir. Yang : Ce n’est plus mon problème fait ce que tu veux

Il tourne les talons et part. Tout ce que je veux ? Je veux juste être avec Jiyoung, je peux ?

Hana : Est-ce que ça veut dire que…
Dir. Yang : Tout ce que tu veux

A ces mots je saute sur Jiyoung et l’embrasse langoureusement. Un flash ! Oh non pas encore. Ah ba c’est juste le directeur qui est mort de rire. Non mais c’est quoi ce délire !? Il a craqué son slip ou c’est quoi le délire

Dir. Yang : Je vais vous mettre sur mon bureau. Vous faites  vraiment un beau couple. Oh et Jiyoung ne la fait pas pleurer sinon je te vire. Et fait une annonce publique seulement si tu comptes te marier et faites-moi des gosses
GD : Oui appa
Dir. Yang : Ne m’appelle pas comme ça morveux
Hana : Boss vous êtes trop cool, je vais faire une soirée de départ vous avez intérêt de venir

Il fit un simple signe de la main et nous laissa seul. Je regrette de plus en plus de partir d’ici, je crois que je vais pleurer. Je dis à Jiyoung qu’on se retrouve ce soir et pars récupérer mes affaires au vestiaire avant de partir en direction du café où j’avais rendez-vous avec Taemin

~

P.D.V de Taemin

Key : Tu es sûr que tu as bien compris Taeminnie ?
Taemin : Mais oui je vous jure, elle m’a envoyé un message pour confirmer. Regarde hyung
Jonghyun : Les filles sont toujours en retard parce qu’elles doivent se faire belles babo
Key : Elle peut pas se faire belle vite, ça fait 15 minutes qu’on attend
Taemin : Si t’es pas content fallait pas venir, d’ailleurs pourquoi vous êtes là vous deux ?

C’est vrai quoi, je peux sortir tout seul comme un grand je suis plus un enfant. Sois disant que j’ai pas l’âge d’avoir un rencard, mais c’est pas un rencard. Bon Key croyait que j’allais faire les magasins mais Jonghyun n’était vraiment pas obligé de venir. Je suis sûr qu’il s’intéresse à Hana, Key va encore nous faire une scène. Ah voilà Hana

~

P.D.V de Hana

J’ai couru un peu pour ne pas être trop en retard, oui je me suis encore perdu. Arrivé au café je cherche le petit maknae. Il était déjà là assis à une table avec deux autre membres de son groupe. Il me fit signe de les rejoindre

Hana : Désolé je me suis perdu et…
Key : Tu avais dit une jolie fille, elle est où ?
Hana : Euh…
Jonghyun : Ben devant toi triple andouille
Key : C’est quoi cette arnaque
Hana : Wait… What ? Il a ses règles ou c’est comment ? Je t’ai connu plus agréable
Taemin : Ignore le noona il voulait faire les magasins
Jonghyun : La Diva ne rigole pas avec le shopping
Hana : Si c’est que ça je l’emmènerais faire les boutiques
Key : /boude/ C’est vrai ? Tu promets
Hana : Promis juré
Key : J’annonce : aujourd’hui Hana devient officiellement ma fille
Jonghyun : La blague, tu vendrais ta fille pour des lunettes Gucci
Key : Ouais mais Gucci quoi

Je rigolais devant le comportement de Key, je comprends mieux pourquoi on l’appelle la Diva. Taemin s’excusa auprès de moi d’être venu avec ses deux-là. Pour moi y’a aucun problème je les aime bien. Pour se justifier Jonghyun disait qu’il voulait juste surveiller son dongsaeng. Key râla quelque chose sur le fait que Jonghyun devait faire attention à ses yeux mais j’ai pas compris pourquoi
Après avoir commandé Taemin me demanda pourquoi je voulais absolument le voir parce qu’il n’avait rien compris au téléphone. Je leur ai raconté toute l’histoire sans oublier d’ajouter à quel point le directeur a été cool et que du coup j’avais encore plus envie d’y retourner. En fait le seul truc qu’ils ont retenus c’est que je sors avec G-Dragon, Jonghyun a même dit « tu sors avec ce poney arc-en-ciel ». Héhé oui ce poney est à moi. Bizarrement Key était mort de rire face à la réaction de Jonghyun. Je suis sûr qu’il y’a un truc entre les deux, j’en parlerais plus tard à Taemin
Après un bon moment à répondre à leur question sur notre relation Key se leva, m’attrapa par le bras et dis tout en souriant

Key : Je ne te laisserais pas y retourner, pour te changer les idées allons faire du shopping
Hana : C’est bon tu vas les avoir tes lunettes Gucci
Key : Oemma n’est pas comme ça voyons, je veux juste passer du temps avec ma fille avant que ce « poney » ne l’emmène loin de moi

Incroyable ! Je pensais qu’il avait lâché l’affaire mais non. Dans un sens il a raison si je suis occupée je ne penserais plus à ça. Jonghyun et Taemin étaient d’accords. Key m’emmena donc dans son paradis, quel honneur. Les garçons m’ont fait pleins de cadeau, j’étais super gênée. Key me menaçait de faire une crise si je refusais… Ben il l’a fait, morte de honte j’ai pris tous les sacs en disant que j’accepterais tous les cadeaux qu’il me ferait. Les deux autres étaient mort de rire, merci de votre soutient les gars.
A la fin de la journée ils me déposèrent chez moi. Je leur dit au revoir en promettant que la prochaine fois c’est moi qui leur ferais des cadeaux. Key, en remontant ses nouvelles lunettes, me dis que j’étais autorisé à lui faire un cadeau seulement pour son anniversaire et la fête des mères. Têtue comme pas possible, il aurait vraiment pu être ma mère
Je me suis directement rendu à l’appart’ des gars pour leur montrer tous mes nouveaux trucs

Taeyang : C’est quoi tous ces sacs ?
Hana : Je suis allée faire du shopping avec Taemin, Key et Jonghyun
Daesung : Je savais pas que tu étais pote avec les SHINee
Seungri : Oula il atterrit lui
T.O.P : Je trouve que le maknae prend un peu beaucoup confiance en lui
GD : T’as du te ruiner sale folle, je te rappelle que t’as plus de taff
Hana : Ben en fait ils ont tout payé, je voulais pas mais Key est vraiment redoutable. Mais bon je vais pas y jeter à la poubelle non plus. En fait je voulais faire une séance d’essayage ici
GD : Tu les a pas déjà essayé ?
Hana : Ben si mais je voulais te montrer
GD : Pourquoi je les verrais bien un jour
Taeyang : Mais tu connais rien au gonzesse toi, elle veut savoir si ça te plait et si t’arrive à lui enlever vite
Hana : La première partie est juste, tu fais des progrès Tae’. En plus Key m’a offert plein de sous-vêtement mais tant pis tu les verras une prochaine fois
GD : A nan mais maintenant que j’ai compris je veux bien
Hana : Oui mais maintenant j’ai plus envie
GD : Mais…
Hana : Je vais me coucher je suis fatiguée, je peux dormir avec toi cette nuit
GD : Oui…
Seungri : Haa les femmes
T.O.P : Tu changes trop maknae

Pour donner votre avis : aller ici


Dernière édition par Pepe_Bubi le Mer 13 Aoû - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Lun 12 Mai - 0:09

Chapitre 27 :
Réfléchie un peu, ça va monter

Le réveil indique 6h38, sa fait déjà 40 minutes que je le fixe. Le grand jour est arrivé, celui où je gagnerais ma liberté. Putain j’ai l’impression d’être dans un film et que je vais partir en guerre. Je délire complètement le stresse ne me réussit pas. Mon discours tourne en boucle dans ma tête, j’ai envisagé toute les situations possibles. J’ai pas fermé l’œil de la nuit, alors que l’autre mammouth à ronflé comme une baleine enrhumé. Tiens en parlant de l’autre je veux un câlin
Je me tourne vers lui et le regarde quelque temps. Mon Dieu que ce salaud est mignon quand il dort, on dirait un enfant. Je lui caresse doucement le visage pour le réveiller, mais il ne réagis pas. Alors je passe ma main sur ses abdos. Ah tu réagis là connard ! Je le déteste il va finir par me tuer à être si beau. Il tourne la tête vers le réveil. Aïe il va pas être content

GD : T’as pas dormi c’est ça ?
Hana : Je t’aime
GD : Câlin ?
Hana : Moui

A partir du moment où j’ai pensé à lui je me sentais déjà moins stressé. Il me choque à toujours savoir ce que je pense. Remarquant qu’il ne restait que 5 minutes avant que le réveil sonne nous décidons de nous lever. Une agréable odeur de nourriture flottait dans la cuisine, Daesung était déjà levé depuis, semble-t-il, un moment

Daesung : Bonjour les enfants
GD : T’es de bonne humeur je me trompe ?
Daesung : Je sais que c’est un jour important pour Hana du coup je lui ai préparé un bon petit déjeuné
Hana : Tout ça c’est pour moi ? T’es trop sympa mon Dae’
GD : Tu partages avec moi ?
Hana : Nan !
GD : Maieeeuuuuuh
Hana : Cherches pas c’est moi qui ai inventé cette expression

Il ne le sait pas mais je me venge de ce matin quand il a failli me tuer avec sa gueule d’ange. Mais je me suis fait avoir à mon propre  jeu, il est encore plus mignon quand il boude. Bon pour me faire pardonner je lui mets un bout d’omelette dans la bouche. Aish cet enfant est vraiment satisfait de pas grand chose. Bon c’est pas tout ça mais faut que je me dépêche. Je file me doucher et enfiler les vêtements que Key m’a offert. Bon bah j’ai plus qu’à y aller… Mouais je dois y aller… Il faut vraiment… Que j’y aille… Là j’y vais… Je sors de la salle de bain, je mets mes chaussures et je sors… Je suis pas très convaincante pas vrai ? T.O.P tapait à la porte pour me dire de sortir de la salle de bain, mais je ne réagissais pas. Alors il entra et mon cerveau se mit soudainement en route

Hana : Ça va tranquille la vie ? Ça ne t’es pas venu à l’idée que je pouvais être nu
T.O.P : Ça ne t’es pas venu à l’esprit que tu pouvais avoir un problème ?

Je ne répondis pas. Il vit tout de suite que je n’étais pas dans mon assiette. Il me traina hors de la salle de bain jusque dans la chambre de Taeyang. J’ai pas vraiment compris pourquoi mais je le laissais faire. Taeyang était en caleçon, quand il remarqua notre présence il se cacha avec sa couverture en criant comme une fillette. T.O.P prit un malin plaisir à le faire passer pour un exhibitionniste. Pour se défendre Taeyang nous lançait ce qui lui passait sous la main. Je ne pus m’empêcher de rire

T.O.P : STOP Tae’ c’est bon je voulais juste faire rire Hana
Taeyang : Ah ! Bah si c’est pour Hana alors. Dit-il en sortant de sous sa couette
Hana : Ha bah d’un coup tu fais plus ta vierge effarouché
Taeyang : QUOI !? Je suis pas comme ça moi
T.O.P : En tout cas tu as une magnifique voix de petite fille

Ils partirent tous les deux en course poursuite me laissant en plan. Seungri me dit que je ferais mieux de me dépêcher si je ne voulais pas être en retard. C’est donc, toujours en rigolant, que je pris mon sac et enfila mes chaussures avant de prendre la route de mon destin

***

J’étais arrivée en avance au café où on avait rendez-vous. Mon père arriva 10 minutes plus tard, à ma plus grande surprise il n’était pas seul. Ben merde j’avais pas prévu ça. Il était venu avec cet imbécile de Seung Jo, je l’ai vraiment pas vu venir celle-là, j’espère qu’il ne me causera pas de problème. Mais pourquoi il est là lui hein ? Ah oui le mariage arrangé ou je ne sais trop quoi

Pierre : Bonjour, comment vas-tu ?
Hana : Je suis soudainement prise de migraine, faisons au plus vite
Seung Jo : Je te trouve magnifique
Hana : C’est gentil mais je ne parle pas au traître

Ils ignorèrent ma remarque et mon père commença à me parler d’un contrat, à comparer plusieurs agences et tout le bordel. Il s’y croit déjà, pfff je me fais déjà chier, autant vous dire qu’il aurait pu gueuler dans le cul d’un poney que ça ne m’aurais pas plus intéressé. Seung Jo, quand à lui, s’intéressait de très près à ma jupe. Du coup je tentais désespérément de cacher mes jambes. Au bout de  trois cafés je me décidai enfin à interrompre mon père

Hana : Wait… Je viens de penser à un truc
Pierre : Quoi ?
Hana : Aucune agence n’engagerait quelqu’un qui s’est fait virer pour être sortie avec une idole

Là, je crois que je viens de les tuer. Ils sont restés au moins cinq minutes sans rien dire. C’est le moment d’imposer mes règles

Hana : Voilà ce que je propose. Tu effaces tous les exemplaires de cette photo, tu annules mes fiançailles avec le traître…
Seung Jo : Hé ho ça va allez
Hana : Toi tu te tais ! Ensuite peut-être que je penserais à envisager la possibilité d’accepter ta proposition
Pierre : Tu crois que je vais te laisser t’en sortir comme ça ? Tu peux mentir sur la raison de ton licenciement
Hana : Oui mais si je n’ai pas envie de mentir ?
Pierre : Je mettrais la photo en circulation
Hana : Réfléchi un peu, ça va monter
Seung Jo : On devrait négocier elle nous a bien eu

Mouahahahaha, je suis trop fière de moi, ils n’ont pas d’autre solution. Ben ouais du con si tu veux vraiment que j’entre dans une agence tu peux pas faire circuler cette photo. Mon père, en grand négociateur, voulais juste annuler les fiançailles. Seung Jo protesta mais il fût vite remit à sa place. Il est trop dégouté mais c’est pas mon problème. Ils se cassent la tête pour rien je n’ai pas l’intention de négocier. Seung Jo proposa soudainement de laissais le mariage et d’annuler le projet de devenir idole

Pierre : Tu n’en as pas marre de dire des conneries ! Tu ferais mieux de partir tu ne me serre plus à rien
Seung Jo : QUOI ? Mais je croyais que…
Pierre : Rien du tout. Tu croyais vraiment que j’allais te laisser ma fille ? Je voulais juste des informations
Hana : C’est ce qui s’appelle se faire pigeonner mon gars

Je pouvais presque voir de la fumée sortir de ses oreilles. Je le comprends se faire manipuler n’a rien de drôle. Mon père continuait ses négociations, il ne s’est pas rendu compte de son erreur. Seung Jo, fou de rage, prit discrètement le portable dans la poche de la veste de mon père et se mit à fouiller dedans. Je ne sais pas trop ce qu’il compte faire mais Pierre va sûrement s’en mordre les doigts. Sans rien dire il se leva et vint se placer devant moi, il me montra le portable où la photo de Jiyoung et moi était afficher. Puis il la supprima, toujours sans rien dire. Je l’interrogeais du regard. Je suis naïve mais quand même, je me doute bien qu’il y a d’autre exemplaire

Seung Jo : C’était la seul, il n’a fait aucune copie. Ton père est trop sûr de lui
Hana : Sérieux !!?

Stupeur et tremblement (lol /pan/) ! Vu la tête que tire le Pierro c’était vraiment le seul exemplaire. OMG ça veut dire que tous mes problèmes sont finis ? Nan c’est trop facile, c’est peut-être une mise en scène. Mais je ne vois pas l’intérêt, faut que j’arrête d’être parano

Pierre : Hana, si tu reconsidère ma proposition on peut s’arran…
Hana : S’arranger ? Merci mais non merci. Je vais me barrer, tu vas m’oublier et si je te vois trainer autour de moi ou Jiyoung ou un de mes potes je vais porter plainte pour harcèlement
Seung Jo : BIM ! Dans ta face
Hana : Toi fais pas le fière, tu crois que parce que tu m’as aidé c’est la fête à la cacahouète ? Tu m’as fait énormément de mal par pur égoïsme et je ne suis pas prête de l’oublier. Mais je veux bien dire à Jiyoung que tu n’y es pour rien, comme ça je te ferais économiser une chirurgie. Bon allez, tchou les loosers !!

Ouais je sais c’est une expression de gamin mais j’avais envie. En tout cas tout est dit, normalement je n’ai rien oublié, tout est réglé, paradise me voilà

~

P.D.V de Jiyoung

Seungri : Euh… Il fait quoi là exactement ?
T.O.P : Tu vois pas qu’il se tape la tête sur l’encadrement de la porte
Seungri : Ça y est hyung est bon pour l’asile ?
Daesung : Ne soit pas idiot il est juste inquiet pour Hana
Seungri : Ben je sais pas T.O.P hyung dit toujours que Jiyoung est presque mûr pour l’asile
GD : Yah ! Vous êtes trop bruyant, je vais aller me taper la tête ailleurs, et que personne ne me dérange
T.O.P : … Là il est mûr…

Non mais pas moyen de se concentrer avec leur bavardage inutile. Attends, ils ont dit que je suis fou non ? Brefouille ce n’est pas le problème. Je me demande où est Hana, est-ce qu’elle visite déjà une nouvelle agence ou alors elle est en train de faire bouffer son portable à son père en sortant des insultes improbable… Ouais elle lui fait bouffer son portable en parlant de licorne je ne vois pas d’autre solution. Mais si ça se trouve elle est à la mairie avec un flingue sur la tempe en train de signer un contrat de mariage avec l’autre traître. Noooooooooon ! Oh rage, oh désespoir, oh vieillesse ennemie STOP !! J’en peux plus il faut que je sache
Je pris ma veste et enfila en vitesse mes chaussures, je me précipitai vers la porte. Les gars me demandèrent où j’allais mais je ne leur répondis pas. En ouvrant la porte je percutai quelqu’un

~

P.D.V de Hana

Je sortis de l’ascenseur en cherchant la clé dans mon sac, punaise [nda : genre t’es polie maintenant !] c’est quoi ce bazar, je me rappelle pas avoir foutu ma maison la dedans. J’entendis un bruit sourd, je releva la tête surprise et je sais pas vraiment pourquoi mais Taeyang avait le cul par terre et Jiyoung râlait (pour changer). Le fait de retenir mon fou rire me fit monter les larmes aux yeux. Ils se sont mis à se disputer devant la porte, tellement pris dans leur affaires ils ne firent pas attention quand je les contournai pour rentrer
Je rejoignis le reste de la bande dans le salon. Ils coupèrent leur discussion et me regardèrent d’un regard plutôt triste. Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai encore rien dis et rien fait ! Seungri me sauta dans les bras en chialant. Mais what, je vais mourir et on me l’a pas dit c’est ça ?

Hana : Les gars, qu’est-ce qu’il lui arrive ? Son doudou a fait une hémorragie du rembourrage ou quoi ?
T.O.P : Arrête tes conneries, on voit bien à ta tête que ça c’est mal passé
Daesung : Sèche tes larmes on va t’aider de notre mieux
Hana : … Ne vous fier jamais à votre instinct vous êtes carrément nul… Je pleure de rire parce que les deux zigotos à l’entrée sont en pleine scène de ménage
GD : NON NE PLEURE PAAAS /BAM/

Arrivé fracassante de ce qui reste de mon homme après s’être vautré parce que Taeyang lui a sauté sur le dos. T’es muscles te serves à quoi à part frimer ? Bon je peux me pendre maintenant ou j’attends de pouvoir tuer une hyène avec des ondes mentales ? Je crois que je vais prendre un joker. Pour commencer je dois les calmer

Hana : Les gars je suis enceinte…

Ben voilà, le truc le plus con du monde et ils y croient. Je suis censé faire quoi d’eux, on peut me dire s’il vous plait ? Bon Je vais aider Jiyoung à s’assoir sur le canapé parce qu’il est encore tombé tellement il est choqué

GD : … kfdh… Enceinte ?...
Hana : Non en fait je voulais juste avoir votre attention. Une fois que vous êtes dans votre connerie vous y allez jusqu’au bout
Taeyang : /chante/ J’ai des œillères j’marche tout droit j’ai des œillères j’marche tout droit…
Hana : Merci Taeyang pour cette magnifique illustration… Bon du coup je lui ai fait à l’envers et je suis tranquille
GD : Quoi c’est tout ? J’ai failli faire une crise cardiaque et j’ai pas le droit à plus de détail
Hana : Ce soir

Lui répondis-je avec un clin d’œil. Ouais j’y ai pris goût, essayer c’est adopter et… Je vais me taire. Ben Jiyoung pourquoi tu me regarde comme ça ? Non j’ai pas voulu te tuer !! Pourquoi tu te lèves ? Non non j’aime pas ça, non… Aaaaaaaaaaaaah
Cet imbécile avec des bulles d’air dans le cerveau vient de me mettre dans la douche et m’arroser. Pfff je me vengerais t’inquiète

Pour donner votre avis : aller ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 22
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   Mer 13 Aoû - 18:49

Chapitre 28 :
Epilogue

*Ellipse de 3 ans*

Hana : Putain mais je t’ai dit de tourner à trois pas à 2,90. Est-ce que tu m’écoutes de temps en temps
GD : Tu gueules tellement que je suis bien obligé de t’écouter ! Et je te signale que j’ai tourné à trois, c’est pas de ma faute si tu ne sais pas compter
Haw : MAIS C’EST PAS BIENTÔT FINI CE BORDEL !!!!
Hana & GD : Oui m’sieur


Le gars qui a pas l’air content et qui nous a calmé en deux secondes c’est Ha Woo Shin mon nouveau boss. Et ouais je suis une danseuse du Prepix Crew et comme je m’entends bien avec notre très cher et adoré Directeur Yang j’ai réussi à créer une collaboration [nda : faut pas oublier que c’est une fiction, je ne crois pas qu’il y a eu de collaboration entre les deux]
Ha et c’est pas parce que je cris sur Jiyoung qu’entre nous c’est fini (je précise on sait jamais). On s’aime toujours autant je vous rassure... ou pas. Bref si je lui gueulais dessus c’est juste que cette andouille n’est pas précis dans ces putains de geste, et le boss pourra dire ce qu’il voudra je le laisserais pas faire le débutant juste parce qu’hier on a…. Hmm Hmm re-bref voilà quoi

T.O.P : Ben Hana tu vois bien qu’il est pas en forme ton chéri, tu devrais prendre plus soin de lui
Hyena : Idiot, c’est justement parce qu’elle a pris soin de lui hier qu’il est amorphe
Nana : C’est vrai que vu sous cet angle


Ben allez-y les potes, affichez moi je vous dirais rien bande de gougnafier. La prochaine fois vous avez qu’à filmer et passer le film à l’agence en mode tranquille pepouse ciné quoi. Nan mais je suis en train d’halluciner là, en plus ils continuent d’en parler. AAAAAAAAH mais taisez-vous, taisez-vous je vais mourir de honte. Wait… C’est quoi le sourire du boss Haw NOOOOOOOOON là c’est l’affiche total. Je dois être rouge comme un panda asthmatique qui vient de courir un marathon. Ok solution de repli, je me jette dans les bras de Jiyoung et cache mon visage dans son cou. Puisque c’est comme ça je ne bouge plus d’ici, NA !

Coach : Vous allez arrêter d’embêter la petite Hana bande de sale gosse
Hana : Cooooooaaach c’est tous une bande de méchant


Héhé oui je suis toujours la petite chouchoute du coach, peut-être même encore plus qu’avant. Jiyoung m’a dit qu’un jour il l’a surpris en train de supplier le directeur pour que je revienne, c’est peut-être pour ça que j’ai le droit de venir m’entrainer ici avec la bande
Jiyoung me prend par les épaules et me recule. Il me regarde avec un air amusé. Lui aussi il se fou de ma tronche ou quoi ? Il se rend compte que c’est gênant, ça n’a pas l’air de le déranger. Hé attend pourquoi il enlève son t-shirt, on va voir… AAAAAAH ben merde tout le monde me regarde et lui il est content. Il me fout la honte et il est content

Hana : Ben quoi ? Il s’est baigné dans un étang plein de sangsue avant d’aller se battre avec un chaton enragé j’y suis pour rien alors me regardez pas comme ça

Je suis d’un crédible moi qui pourrait gober une histoire pareil hein ? Heureusement que j’ai un super coach qui fait diversion en nous invitant à manger. J’irais le remercier plus tard hein

***

Hana : Alleeeeer steuplait
GD : Non
Hana : S’il te plait beaucoup !
GD : Non c’est non


Ça fait une heure que j’essaye de convaincre cet âne mais impossible. C’est lui qui voulait à la base et maintenant que je suis d’accord il ne veut plus. Ce gars se fout royalement de ma gueule, à croire que son passe-temps favori est de me contredire. Ouais c’est sûrement ça je vois pas d’autre option possible, je suis sûre que si je lui dis non maintenant il va dire oui. Ah ! Vous vous demandez sûrement de quoi je parle. Hihi vous allez vite le savoir

Hana : Ok de toute façon je veux plus
GD : Ouf j’ai cru que tu ne me lâcherais jamais
Hana : T’es sérieux mon pote ! Tu ne me contredis pas ?
GD : AAAAAAH putain mais qu’est-ce que t’es chiante bordel
Hana : Et toi t’es vulgaire. Nan mais sérieux un petit Jiyoung ça ne te tente pas ?
GD : C’est quelle partie de « non » que tu ne comprends pas ?
Hana : Pffff


Ouais j’essaye de le convaincre de faire un gosse. Au début de notre relation il me disait qu’il voulait des enfants, une fois il m’a même demandé d’en faire un rapidement. Et maintenant que je suis d’accord il ne veut plus. Mais je VEUX un gosse, c’est un besoin que j’ai soudainement. Une vie, fruit de notre amour. Une précieuse petite vie qui va évoluer avec nous. Je ne sais pas comment l’expliquer mais je me sens prête, il lui faut quoi de plus. Une invitation de la cigogne !? Ben je peux l’attendre mon gosse, autant le commander au Père Noël ça aura le même effet

GD : Laisse le Père Noël en dehors de tout ça
Hana : Sors de ma tête petite bite
GD : Tu sais où je vais te la mettre ma…
Hana : SUR L’OREILLE !! Je fais la grève tant que tu ne changeras pas d’avis et si tu vas voir ailleurs je te la coupe
GD : Haha laisse tomber tu ne tiendras pas 2 jours
Hana : C’est ce qu’on verra


***

Deux semaines ! Deux longues semaines que je suis en grèves. Il va craquer moi je vous le dis. Il est en manque là vous ne pouvez pas imaginer. Il tente désespérément tous les jours, il me sort des arguments genre « on peut faire ça sans pénétration »…. Sincèrement je réponds quoi à ça moi. Puisque monsieur ne se décide pas je vais demander des renforts. Et qui est plus apte à se mêler de ce qui ne le regarde pas que T.O.P. Je vais aussi en parler au coach, il a un grand sens de la persuasion. Go agence !!

Bon alors où est-ce que T.O.P est parti se taper une sieste ? J’ai la grosse flemme de le chercher mais si je l’appelle le directeur va m’étrangler parce que je fais trop de bruit… Le directeur… C’est le boss de Jiyoung n’est-ce pas. Mwahaha lui je sais exactement où le trouver. Je me dirige donc vers la porte de son bureau et entre sans frapper (ben quoi on ne change pas les bonnes habitudes)

Dir. Yang : Il faut vraiment que tu arrêtes ça, ce n’est pas ta maison
Hana : Mais c’est parce que je vous manque. Bref vous aviez bien dit qu’on devait vous faire des gosses non ?
Dir. Yang : Oui mais pas avant le mariage
Hana : Aish, déjà qu’il ne veut pas faire de gosse alors le mariage. Laissez-tomber


Je sortie sans un mot de plus. Le mariage, ça veut dire rendre notre relation officielle. On s’est battu comme des babouins enragés pour garder tout ça secret et maintenant… Tant pis pour ma flemme faut que je trouve T.O.P. Je commence par où, les vestiaires où le toit…. Choix difficile, je vais commencer par aller voir dans le placard à balai. Oui oui cet idiot va se cacher dans le placard à balai pour faire la sieste. Hé on est à la YG les placards à balai sont plus grand que ma chambre (enfin celle de Jiyoung quoi).
Après plusieurs porte de placard ouverte plus ou moins au pif je trouve enfin l’homme aux cheveux bleu alias la commère également connu sous le nom de Choi Seung Hyun et dont le nom de code est T.O.P…. Enfin voilà quoi vous m’avez comprise.
Après lui avoir exposé mon problème il croisa les bras et se mis à réfléchir. Il est plus inspiré que ça d’habitude

T.O.P : Alors là je crois que je ne peux vraiment rien pour toi
Hana : Tu te fou de ma gueule, t’as toujours une solution pour tout. T’as perdu ta muse ?
T.O.P : Ma muse va bien mais je ne peux vraiment rien pour toi. Quand je me suis mêlé de vos affaires au début c’était juste parce que vous ne pouviez pas vivre l’un sans l’autre
Hana : Je vois… Tu as sûrement raison
T.O.P : J’ai toujours raison. Aller tire pas cette tête, ça va venir


Je suis déprimée, c’est vrai que j’ai été un peu égoïste sur le coup. Je décide d’aller faire un tour pour faire les boutiques. J’étais sur le point de rentrer quand je passai devant un magasin de mariage. Je ne pus m’empêcher d’admirer les robes blanches dans la vitrine. Est-ce vraiment important ? On n’a pas besoin de ça pour s’aimer. Oh et puis merde vivons au jour le jour, ça ne nous a jamais empêchés de nous aimer. S’il veut attendre pour avoir un gosse je peux bien attendre un peu non ?
C’est donc perdu dans mes pensées que j’arrive à notre appartement. J’entre et vais trouver Jiyoung qui est dans le salon en train de se faire une partie de play avec Taeyang. Je me mets devant la télé et annonce simplement que s’il n’en a pas envie je pouvais attendre et repars aussi simplement dans ma chambre. Je sais pas trop ce qui se passe dans ma tête mais c’est du grand n’importe nawak. Un bordel intersidérale, un champ de bataille pendant la guerre de 100 ans, un souk à Marrakech et je raconte que de la merde. Jiyoung entra dans la chambre et s’assit sur le lit à côté de moi

GD : Tu me fais quoi là ?
Hana : Je sais pas, je me suis perdu toute seul dans mon délire. C’est le bordel dans ma tête
GD : Tu veux plus avoir un enfant ?
Hana : Si, mais si tu ne veux pas tout de suite je peux attendre ce n’est pas un problème
GD : Alors c’est quoi le problème, pourquoi tu fais ton panda dépressif ?
Hana : Je me suis rendu compte que j’étais égoïste en ce moment
GD : Et c’est tout ?
Hana : Ben ouais


Il me prit dans ses bras et caressa mon dos pour me réconforter. Il râlait en disant que je n’étais qu’une idiote qui déprimait pour rien. Qu’il m’aimait toujours autant et qu’il allait annoncer officiellement qu’on sortait ensemble.

Hana : QUOI !!?
GD : T’as deux heures pour te faire belle pour la conférence, dit-il en partant
Hana : Mais… Mais… C’EST QUOI CE BORDEL ?



L’annonce que G-Dragon est en couple est plutôt bien passée auprès des fans. Malgré quelques lettres d’insultes il n’y eu aucun problème. Je ne serais vous dire si ces DEUX GROS CHIEURS se sont mariés et ont eu des enfants. Mais ce qui est sûr c’est qu’après toutes les épreuves qu’ils ont traversé ils n’ont plus fait attention au regard des autres et ont vécu leur amour comme ils l’entendaient.
Et dire qu’à la base c’était juste un étranger croisé dans un petit supermarché de quartier…


Pour donner votre avis : allez ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé;


MessageSujet: Re: [FICTION] A stranger can bring you hapiness   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FICTION] A stranger can bring you hapiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOCKB France :: BLOCK B CLUB ! :: Dessines-moi un mouton :: fanfiction-
Sauter vers: